Aller au contenu

Horaire

Horaire d'été 

Les membres du personnel de soutien (SEESUS et non syndiqués) et du personnel professionnel (APAPUS A) bénéficient d'un horaire d'été avec réduction du temps de travail sans perte de salaire régulier, selon les dates, les conditions et les modalités apparaissant ci-dessous.

AnnéePériode couverte par l'horaire d'été
2022Dimanche 15 mai au samedi 6 août 

Admissibilité et modalités

Pendant la période définie pour l’horaire d’été, la semaine régulière de travail du personnel de soutien régulier, en probation et temporaire est réduite, sans perte de salaire régulier, de deux heures et demie (2 1/2). Cette réduction est effectuée en enlevant trente (30) minutes à la fin de chaque journée régulière de travail (convention collective Université-SEESUS, article 7-1.05).

Dans le cas de la personne salariée à temps partiel, cette réduction s'applique au prorata du nombre d'heures de travail prévu pour elle durant cette semaine par rapport à la semaine régulière de travail des personnes salariées de son groupe. Cette réduction est effectuée en enlevant un maximum de trente (30) minutes par journée régulière de travail.

Dans les services ou facultés où il est impossible de réduire les heures pendant cette période, les personnes salariées voient la durée où il leur est impossible de quitter s'ajouter à leur horaire régulier, et ce, au taux du travail supplémentaire.

Comme c’est le cas pour le personnel de soutien syndiqué rattaché au SEESUS, le personnel de soutien non syndiqué bénéficie de l’horaire d’été en vertu du Règlement régissant les conditions de travail des membres du personnel non couverts par une convention collective, un protocole d’entente, un autre règlement ou une directive de l’Université de Sherbrooke (2575-011).

Pendant la période de l’horaire d’été, la semaine régulière de travail est réduite, sans perte de salaire régulier, de deux heures et demie (2,5). Cette réduction est effectuée en enlevant trente (30) minutes à la fin de chaque journée régulière de travail.

Dans le cas de la personne salariée à temps partiel, cette réduction s'applique au prorata du nombre d'heures de travail prévu pour elle durant cette semaine par rapport à la semaine régulière de travail des personnes salariées de son groupe. Cette réduction est effectuée en enlevant un maximum de trente (30) minutes par journée régulière de travail.

Pendant la période définie pour l’horaire d’été, la semaine régulière de travail (35 heures) du personnel professionnel est réduite, sans baisse de traitement, de deux heures et demie (2 ½). Cette réduction est effectuée en enlevant trente (30) minutes à la fin de la journée régulière de travail (convention collective Université-APAPUS, article 6-1.01).

Dans le cas de la personne salariée professionnelle à temps partiel, cette réduction s'applique au prorata du nombre d'heures de travail prévu pour elle durant cette semaine par rapport à la semaine régulière de travail.

Dans le cas des membres du personnel professionnel qui sont en congé partiel sans traitement, l'horaire d'été ne s'applique pas.

Dans le cas des membres du personnel professionnel dont la participation au réaménagement du temps de travail a été dûment autorisée, rappelons que l'horaire d'été de 32,5 h s'applique sur quatre jours et demi (4,5) au lieu de cinq (5) jours. Toutefois, le réaménagement s'applique uniquement lors de semaines de travail complètes (donc pas les semaines où il y a jour férié ou jour de congé). Aussi, les heures de travail régulières doivent s'effectuer à l'intérieur de la période comprise entre 7 h 30 et 18 h, avec une durée de repas minimale (obligatoire) de trente (30) minutes. Ainsi, lors des semaines où le réaménagement ne s'applique pas, la réduction est effectuée en enlevant un maximum de trente (30) minutes par journée régulière de travail.

Bon été!