Marie-Pierre Robert

Professeure titulaire

Vice-doyenne à l'enseignement

Codirectrice de la maîtrise en pratique du droit criminel et pénal

Domaines

  • Droit pénal canadien
  • Droit pénal international
  • Droit et religions
  • Droits et libertés

Formation

  • LL.B. (Montréal)
  • LL.M. (Montréal)
  • D.C.L. (McGill)

Notes biographiques

Marie-Pierre Robert est professeure à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke depuis 2007 et vice-doyenne à l’enseignement depuis 2015.

Spécialisée en droit pénal, elle est cofondatrice et codirectrice du Diplôme de 2e cycle en pratique du droit criminel et pénal, un programme unique au Québec. Elle a été chercheure et professeure invitée à l’Institut des sciences criminelles et de la justice de l’Université de Bordeaux de janvier à juin 2015.

Une partie importante de ses travaux de recherche porte sur les liens entre le droit pénal et la diversité culturelle et religieuse. Ainsi, elle s’intéresse à des questions comme les crimes d’honneur, la criminalisation de la polygamie et le port du voile intégral. Elle est membre régulière du Centre de recherche Société, Droit et Religions de l'Université de Sherbrooke (SoDRUS), centre qu’elle a codirigé de 2012-2015.

En 2007, Marie-Pierre Robert a complété une thèse de doctorat intitulée La responsabilité du supérieur hiérarchique basée sur la négligence en droit pénal international, à l’Institut de droit comparé de l'Université McGill. Son mémoire de maîtrise, La défense culturelle : un moyen de défense non souhaitable en droit pénal canadien, rédigé sous la direction de la professeure Anne-Marie Boisvert, lui a valu le prix Minerve en 2003. Elle a été récipiendaire de plusieurs bourses et prix pour l’excellence de son dossier aux études supérieures, dont le Prix P.E. Trudeau en matière de justice sociale. Elle a en outre agi comme assistante juridique au Tribunal pénal international pour le Rwanda, sous l’égide de l’ONU, à Arusha en Tanzanie.

Activités de recherche - liste sélective

Ouvrages et directions d'ouvrage

David Koussens, Marie-Pierre Robert, Claude Gélinas et Stéphane Betnatchez, dir. La religion hors la loi. L’État libéral à l’épreuve des religions minoritaires, Bruxelles, Bruylant, 2016, 232 p.

Marie-Pierre Robert et Simon Roy, directeurs de la collection de droit pénal, Preuve et procédure pénales, JurisClasseur Québec, Montréal, Lexis Nexis, 2014, 850 p.

Marie-Pierre Robert, David Koussens and Stéphane Bernatchez (dir.), Of Crime and Religion : Polygamy in Canadian Law, Sherbrooke Éditions RDUS, 2014, 189 p.

Marie-Pierre Robert et Simon Roy, directeurs de la collection de droit pénal, volume Droit pénal général, JurisClasseur Québec, Montréal, Lexis Nexis, 2013, 696 p.

Marie-Pierre Robert, La défense culturelle : un moyen de défense non souhaitable en droit pénal canadien, Cowansville, Éditions Yvon Blais, coll. Minerve, 2004, 152 p.

Articles, chapitres d'ouvrage, actes de colloque

Marie-Pierre Robert, « Crime et maternité : analyse des infractions reliées à la grossesse », (2017) 50 No 2 Criminologie 55-72.

Marie-Pierre Robert et Stéphane Bernatchez, « Les théories de la criminalisation à l’épreuve de la prostitution », (2017) 47 R.G.D. 47.

Marie-Pierre Robert, «  La circoncision rituelle au Canada » dans Vincente Fortier (dir.), La circoncision rituelle : enjeux de droit, enjeux de vérité, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2016, pp. 302-325.

Marie-Pierre Robert, "The Constitutionality of the Criminilization of Polygamy in Canada : A Question of Objective", dans Marie-Pierre Robert, David Koussens and Stéphane Bernatchez (dir.), Of Crime and Religion : Polygamy in Canadian Law, Sherbrooke Éditions RDUS, 2014, p. 97.

David Koussens, Stéphane Bernatchez et Marie-Pierre Robert, « Le voile intégral : Analyse juridique d’un objet religieux », (2013) Revue canadienne Droit et Société 1-16 (en ligne)

Marie-Pierre Robert, « Élément mental de l’infraction : mens rea subjective », fascicule 3 du volume Droit pénal général, JurisClasseur Québec, Montréal, Lexis Nexis, 2013, 26 p.

Marie-Pierre Robert, « Les sentiments de la Cour suprême du Canada révélés dans ses jugements en matière criminelle », dans Vincente Fortier et Sébastien Lebel-Grenier, dir., Les sentiments et le droit, Rencontres juridiques Montpellier-Sherbrooke, Sherbrooke, Éditions Revue de droit de l’Université de Sherbrooke, 2012, p. 167-177.

Marie-Pierre Robert et William Lemay, « Le régime de détermination de la peine en matière de fraude : étude des modifications législatives visant la dissuasion » (2011) 70 R. du B. 243-270.

Marie-Pierre Robert et Simon Roy, « La prévention de la cybercriminalité : infractions et pouvoirs d’enquête au Canada », dans Michel Dion, dir., La criminalité financière : Prévention, gouvernance et influences culturelles, Bruxelles, De Boeck, 2011, chap. 8, p. 205-217.

Marie-Pierre Robert, « Rendre justice suite au génocide rwandais : de la condamnation des responsables à la réparation pour les victimes », dans Fady Fadel et Cynthia Eid, dir., Justice internationale et/ou maintien de la paix et de la sécurité internationales?, Actes du troisième colloque international de la série « MéRI », Beyrouth, Éditions de l’Université Antonine, 2011 (10 pages).

Marie-Pierre Robert, « Les crimes d’honneur ou le déshonneur du crime : étude des cas canadiens » (2011) 16 Revue canadienne de droit pénal 49–87.

Marie-Pierre Robert et Stéphane Bernatchez, « La criminalisation de la polygamie soumise à l’épreuve de la Charte », (2010) 40 R.G.D. 541.

Marie-Pierre Robert, « De la prise en compte de la diversité culturelle par le droit pénal : l’expérience canadienne », dans Jean-Yves Carlier (dir.), L’étranger face au droit, XXes Journées d’études juridiques Jean Dabin, Bruxelles, Bruylant, 2010, p. 283.

Marie-Pierre Robert, « Des crimes religieux : aux confluents du droit pénal et de la liberté de religion », (2009) 50 C. de D. 663.

Marie-Pierre Robert, « La responsabilité du supérieur hiérarchique basée sur la négligence en droit pénal international », (2008) 49 C. de D. 413.

Marie-Pierre Robert, « L'évolution de la responsabilité du supérieur hiérarchique en droit pénal international » (2007-2008) 67 Rev. du Barreau 1.

Communications

Marie-Pierre Robert, « La prévention de la récidive au Canada », Journées sur la prévention de la récidive, Faculté de droit, Université de La Rochelle, juin 2013.

Marie-Pierre Robert, “The Criminalization of Polygamy or the Importance of Monogamous Marriage in Canada”, Workshop on Love, Nature and Marriage in the West: Between Law and Religion, European University Institute, Florence, mai 2013.

Marie-Pierre Robert, « Quand le religieux devient hors-la-loi », colloque Religion et intégration dans un Québec pluriel et séculier, organisé par le Centre d’études ethniques des universités montréalaises dans le cadre du congrès de l’ACFAS, Université Laval, Québec, mai 2013.

Marie-Pierre Robert, « La criminalisation de la polygamie au Canada : la neutralité religieuse mise à l’épreuve », colloque  Neutralité de l’État en matière religieuse : histoires, représentations, pratiques Une comparaison Amérique du Nord - Union européenne, Université de Montréal, octobre 2012.

Marie-Pierre Robert, « Le droit pénal face à la diversité culturelle : l’exemple des crimes d’honneur », conférence prononcée devant les juges de la Cour d’appel du Québec, Faculté de droit, Université de Sherbrooke, mai 2012.

Marie-Pierre Robert, « La portée du Code criminel de 1892 en matière de traitement de la diversité culturelle et religieuse », conférence prononcée dans le cadre de la journée d’études du groupe Société, Droit et Religions de l’Université de Sherbrooke Aux racines du multiculturalisme canadien, mars 2012.

Marie-Pierre Robert, « La défense culturelle face aux droits et libertés », conférence prononcée dans le cadre du colloque de l’Association du Barreau canadien, Les rapports entre les cultures et les droits de la personne, Montréal, novembre 2011.

Marie-Pierre Robert, « Quand le juge exprime les sentiments de la société », Sixièmes rencontres juridiques Montpellier-Sherbrooke : Les sentiments et le droit, Montpellier, France, juin 2011.

Marie-Pierre Robert, « La détermination de la peine en matière de fraude : l’impact du projet de loi C-21 », conférence prononcée dans le cadre du Colloque en droit criminel du Barreau de St-François, Sherbrooke, mai 2011.

Marie-Pierre Robert, « Le rôle de la peine minimale dans la prévention de la fraude », conférence prononcée dans le cadre du Colloque annuel de prévention de la fraude, Faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke, Campus de Longueuil, mars 2011.

Marie-Pierre Robert, « Rendre justice suite au génocide rwandais : de la condamnation des responsables à la réparation pour les victimes », conférence prononcée dans le cadre du colloque Justice internationale et/ou maintien de la paix et de la sécurité internationales?, Université Antonine, Liban, décembre 2010.

Ulrich Sieber, Julia Hörnle, Radim Polčák, Marie-Pierre Robert et David Chilstein, « Cybercriminalité », conférence prononcée au XVIIIe Congrès de l’Association internationale de droit comparé, à Washington, D.C., juillet 2010.

Marie-Pierre Robert, « La responsabilité de l’enfant-soldat : de la vulnérabilité à l’imputabilité », Quatrièmes rencontres juridiques Montpellier-Sherbrooke : La vulnérabilité et le droit, Université de Sherbrooke, mai 2009.

Marie-Pierre Robert, « Du conflit entre la criminalisation de la polygamie et la liberté de religion », Journées d’études du SoDRUS : L’État et les mariages religieux : confrontation et cohabitation, Université de Sherbrooke, février 2009.

Marie-Pierre Robert, « Identité culturelle et religieuse », XXe journées juridiques Jean Dabin tenues sous le thème « L'étranger face au droit » à l'Université catholique de Louvain, en Belgique, novembre 2008.

Marie-Pierre Robert, « La parole de l’enfant : enjeux et limites », conférence prononcée dans le cadre des Échanges scientifiques Montpellier-Sherbrooke à la Cour d’appel de Montpellier, en France, juin 2008.

Jean-Claude Hébert et Marie-Pierre Robert, « La défense culturelle », conférence présentée par la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique à l’Université du Québec à Montréal, décembre 2006.

Coordonnées

819 821-8000, poste 63515 (téléphone)
819 821-7578 (télécopieur)
Marie-Pierre.Robert@USherbrooke.ca
Adresse de fonction : vd-ens.droit@USherbrooke.ca
Bureau A9-175 (Pavillon Albert-Leblanc) 

Faculté de droit
Université de Sherbrooke
2500 boul. Université
Sherbrooke (Québec)
J1K 2R1