Aller au contenu

Évelyne Jean-Bouchard

Professeure adjointe

Coordonnées

819 821-8000, poste 66265 (téléphone)
819 821-7578 (télécopieur)
Evelyne.Jean-Bouchard@USherbrooke.ca
Bureau A9-233 (Pavillon Albert-Leblanc) 

Faculté de droit
Université de Sherbrooke
2500 boul. Université
Sherbrooke (Québec)
J1K 2R1

  • Droit international public
  • Droit international des droits de la personne
  • Pluralisme juridique
  • Anthropologie juridique
  • Approches féministes
  • Approches empiriques

  • Postdoctorat, Centre de recherche en droit public (Université de Montréal)
  • Ph.D. en droit (Université d’Ottawa)
  • Diplôme court de 2e cycle en administration publique (ÉNAP)
  • LL.M. en droit international (Université du Québec à Montréal)
  • B.A. en relations internationales et droit international (Université du Québec à Montréal)

Évelyne Jean-Bouchard est professeure à la Faculté de droit depuis 2022. Elle cumule un parcours diversifié, tant en milieu académique que communautaire. Ses recherches intègrent à la fois droit international des droits de la personne, anthropologie juridique et féminisme. Dans cette perspective interdisciplinaire et multisituée, elle étudie la participation des individus, particulièrement des femmes, à la vie sociojuridique de leur communauté.

Son mémoire de maîtrise a été mené auprès des habitants d’un bidonville de Port-au-Prince en Haïti. L’objectif de ce projet était d’identifier les normes qui avaient été mises en place par un comité de notables afin de préserver la sécurité dans le quartier. Sa thèse de doctorat présente une analyse des expériences des femmes dans le contexte du pluralisme juridique en République Démocratique du Congo. À partir d’une méthodologie issue de l’anthropologie juridique, elle a documenté les initiatives entreprises par les femmes au Nord Kivu afin de satisfaire certains de leurs droits fondamentaux au niveau local, national et international. Elle a également étudié ces dynamiques d’émancipation dans le cadre de ses recherches postdoctorales menées auprès de femmes autochtones au Québec, un projet conduit en partenariat avec l’Association des Femmes autochtones du Québec.

À travers ces recherches, elle privilégie une approche empirique du droit étroitement attachée aux réalités sociales des individus, mais aussi aux milieux de pratique. Ainsi, depuis septembre 2020, elle est impliquée dans le grand projet de recherche Accès au Droit et à la Justice. Elle s’engage aussi activement à titre de chercheuse à l’Institut québécois de réforme du droit et de la justice(IQRDJ). À l’Université de Sherbrooke, elle est rattachée au Centre de recherche sur la régulation et le droit de la gouvernance.

Évelyne Jean-Bouchard a également travaillé en Afrique subsaharienne et en Haïti auprès du Centre canadien d’études et de coopération internationale (CECI) et a été analyste juridique et politique à l’Association des Femmes autochtones du Québec. Elle est actuellement vice-présidente du Conseil des Montréalaises.

Elle est récipiendaire de nombreuses bourses et distinctions, dont une bourse d’études supérieures du Canada Vanier et une bourse postdoctorale du CRSH. En 2018, elle a obtenu la bourse Alice Wilson de la Société Royale du Canada, un prix attribué aux femmes ayant des compétences exceptionnelles en recherche au niveau postdoctoral.

Activités de recherche - liste sélective

Articles révisés par les pairs – liste sélective

Évelyne Jean-Bouchard, «Vers un institutionnalisme féministe et anthropologique: expériences congolaises multi-scalaires des femmes, du développement et du droit» (2022) 43-1 Canadian Journal of Development Studies / Revue canadienne d’études du développement 97‑115.

Évelyne Jean-Bouchard et Maya Cachecho, «La protection des consommateurs de services et produits financiers au Québec : constats tirés de l’analyse économique comportementale du droit» (2021) 87-3‑4 Assurances et gestion des risques 233‑265.

Évelyne Jean-Bouchard, «La culture institutionnelle et les droits sociaux : une critique féministe du nouveau management public en contexte autochtone» (2020) 61-2 Les Cahiers de droit 285.

Evelyne Jean-Bouchard, «Les expériences de juridicité des femmes autochtones au Québec : une analyse relationnelle et pluraliste des enjeux de gouvernance» (2019) 24-2 Lex Electronica 1‑24.

Évelyne Jean-Bouchard, «Sexual violence issues in eastern DRC: processes of global and local co-constitution» (2017) 51-2 Canadian Journal of African Studies / Revue canadienne des études africaines 257‑273.

Évelyne Jean-Bouchard, «Rule of Law Reforms and Institutional Change Processes in Eastern DR Congo: Neo-institutional Economics vs Multijuralism» (2015) 15-1 Global Jurist 61‑79.

Évelyne Jean-Bouchard, «The (in)visible subject: women’s normative strategies in eastern Congo» (2014) 46-3 The Journal of Legal Pluralism and Unofficial Law 357‑373.

Évelyne Jean-Bouchard, «Une histoire de droits : jeu d’acteurs et pluralisme juridique en République démocratique du Congo» (2014) 44-1 Revue générale de droit 193-216.

Chapitre d’ouvrages collectifs

Évelyne Jean-Bouchard, Sandrine Prom Tep et Maya Cachecho, «CHAPITRE 3. – Pornhub selon une perspective cyberféministe : Vers une responsabilité coopérative et une gouvernance multiniveau», dans Hervé Jacquemin (dir.), Time to Reshape the Digital Society - PART 1 – Governance and Regulation, coll. Centre de Recherche Information, Namur, Belgique, Larcier, 2021, p. 61‑76.

Sandrine Prom Tep, Maya Cachecho et Évelyne Jean-Bouchard, «CHAPTER 10. - Innovation, Ethics and Consumer Protection: The Context of Fintech Gamification in Quebec», dans Rahman, Hakikur (dir), Ubiquitous Technologies for Human Development and Knowledge Management, IGI Global, 2021, p. 208-224.

Articles de vulgarisation

Évelyne Jean-Bouchard, «From Global to Local: SDG 16, Access to Justice and Women’s Strategies for Empowerment in North Kivu (DRC)», présenté à Centre for International Governance Innovation (6 mars 2020), en ligne : <https://www.cigionline.org/publications/global-local-sdg-16-access-justice-and-womens-strategies-empowerment-north-kivu-drc/>.

Évelyne Jean-Bouchard «La violence envers les femmes à l’est de la RDC : briser les mythes d’un droit omnipotent», présenté à la Ligue des droits et libertés (8 septembre 2015), en ligne : <https://liguedesdroits.ca/la-violence-envers-les-femmes-a-lest-de-la-rdc-briser-les-mythes-dun-droit-omnipotent/>.

Communications-liste sélective

Évelyne Jean-Bouchard, Nathalie Bussière (Femmes Autochtones du Québec), Audrey-Lise Basile, Les femmes et la gouvernance autochtone au Québec : un processus de recherche-action participative, Colloque «410 - Le droit et la justice comme laboratoires de participation citoyenne - La participation citoyenne dans la gouvernance démocratique», 89e congrès de l’Acfas, uniquement en ligne, 9 mai 2022.

Évelyne Jean-Bouchard, Les trois variantes de la théorie néo-institutionnelle : la place des femmes au sein des instances de gouvernance à l’Est de la RDC et dans les communautés autochtones au Québec, cycle de conférences «Les Après-midis de la Justice - Le renouveau institutionnel», Centre de recherche en droit public (CRDP), Université de Montréal, 24 février 2022.

Évelyne Jean-Bouchard, Sandrine Prom Tep, Maya Cachecho, : Pornhub from a Feminist Perspective: Cooperative Responsibility Facilitated by Artificial Intelligence, Conférence «Time to re-shape the digital society | International conference celebrating the 40th anniversary of the CRIDS», Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS), Université de Namur, Belgique, 18 novembre 2021.

Évelyne Jean-Bouchard, Women’s Rights in Eastern DRC: Multi-scalar Analysis of Normative Processes, Kennesaw University, Atlanta, 12 mars 2020.

Évelyne Jean-Bouchard, Les femmes dans le milieu de la recherche : perspectives pluridisciplinaires, Conférence organisée par la Faculté de droit, Université de Montréal, 13 mars 2019.

Évelyne Jean-Bouchard, Vers une approche féministe du pluralisme: de l’est du Congo aux milieux autochtones du Québec, Midi-conférence des jeunes chercheurs 2018-2019, organisé par le Centre de recherche en droit public (CRDP), Université de Montréal, 23 octobre 2018.

Évelyne Jean-Bouchard, Rule of Law Reforms and Institutional Change Processes in Eastern Congo : Neo-Institutional Economics vs. Multijuridisme, Conférence «Citoyenneté, pluralisme juridique et gouvernance à l'ère de la globalisation», organisée par la Chaire de recherche du Canada sur la diversité juridique et les peuples autochtones ainsi que le Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne, en partenariat avec la Commission sur le pluralisme juridique, Université d’Ottawa, 24 août 2018.

Évelyne Jean-Bouchard, Sexual Violence Issues in Eastern Congo: Processes of Local and Global Co-Constitution, Conférence annuelle de l’Association des Études Africaines, présentation et animation du panel Women and Conflict-Induced Violence, Chicago, 16 novembre 2017.

Évelyne Jean-Bouchard, Les actrices (in)visibles: expériences de juridicité à l’est de la RDC, Conférence annuelle de l’Association Canadienne des Études Africaines, Université Ryerson, Toronto, 2 juin 2017.

Évelyne Jean-Bouchard, Sexual Violence Issues in Eastern Congo: Processes of Local and Global Co-Constitution. Human Rights in Time of Ambiguity, Fordham University, New-York, 15 juin 2016.

Évelyne Jean-Bouchard, Rule of Law Reforms and Institutional Change Processes in Eastern Congo: Neo-Institutional Economics vs Multijuridisme, Conférence Droit et Limites, Université Sciences Po Paris, France, 20 mai 2014.

Évelyne Jean-Bouchard, The reconstruction of normative spaces during a postconflict period: women’s experiences in Congo (DRC), International Studies Association, Feminist Security Studies, University of San Francisco, USA, 4 avril 2013.

Évelyne Jean-Bouchard, Women relationship to law in Congo (DRC): the consequence of multiple normative processes in a failed State context, Australian and New Zealand Law and History Society Conference: Giving law, receiving law, University of Technology, Sydney, Australie, 11 décembre 2012.

Pierre Noreau (chercheur principal), Évelyne Jean-Bouchard (cochercheuse) et Nicolas Vermeys (cochercheur), «La justice en ligne : l’impact du virage virtuel sur l’accès aux renseignements personnels et sur la protection de la vie privée», subvention Fondation du Barreau et Institut québécois de réforme du droit et de la justice, 2022-2024, 40 000 $.

Pierre Noreau (chercheur principal), Marie-Eve Couture-Ménard (cochercheuse), Vincent Gautrais (cochercheur), Evelyne Jean-Bouchard (cochercheuse), Catherine Mathieu (cochercheuse), Johanne Poirier (cochercheuse), David Robitaille (cochercheur), Maxime St-Hilaire (cochercheur) et Patrick Taillon (cochercheur), «Les régimes d’exception», subvention du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes et Institut québécois de réforme du droit et de la justice, 2021-2023, 190 000 $.

Évelyne Jean-Bouchard (chercheuse principale), «Le droit en contexte de crise», subvention Mitacs-Élévations et Institut québécois de réforme du droit et de la justice, 2021-2023, 120 000 $.

Pierre Noreau (chercheur principal), Évelyne Jean-Bouchard (cochercheuse) et Nathalie Bussière (cochercheuse), «Les femmes autochtones et la gouvernance : boîte à outils pour une participation égalitaire», subvention de mobilisation des connaissances, Université de Montréal, 2022-2023, 15 000 $.

Pierre Noreau (chercheur principal), Évelyne Jean-Bouchard (cochercheuse) et Nathalie Bussière (cochercheuse), «Les femmes et la gouvernance autochtone au Québec : revendiquer et satisfaire des droits dans un contexte de pluralisme juridique», subvention CRSH – Engagement partenarial, 2018-2023, 25 000 $. 

Pierre Noreau (chercheur principal) et Évelyne Jean-Bouchard (co-chercheuse), «Accès au Droit et à la Justice (ADAJ), Chantier 26 : Les pratiques juridiques controversées dans le regard des praticiens», subvention CRSH – Partenariat, 2018-2023, 2 500 000 $. 

Pierre Noreau (chercheur principal), Maya Cachecho (cochercheuse) et Évelyne Jean-Bouchard (collaboratrice), «Accès au Droit et à la Justice (ADAJ), Chantier 22 : Les enjeux juridiques et pratiques de l’intermédiation financière», subvention CRSH – Partenariat, 2018-2023, 2 500 000 $.

Bourses

  • Bourse postdoctorale du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), 105 000 $, 2018-2021.
  • Bourse Nicole Senécal en droit international, 10 000 $, 2012.
  • Bourse d’études supérieures du Canada Vanier, 150 000 $, 2011-2014.
  • Bourse de recherche du Centre de recherche en développement international du Canada (CRDI), 20 000 $, 2011-2012.
  • Bourse d’excellence de l’Université d’Ottawa, 22 500 $, 2010-2013.
  • Bourse de doctorat du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC), 60 000 $, 2010-2013 (déclinée).
  • Bourse d’admission de l’Université d’Ottawa, 70 900 $, 2009-2013 (déclinée).
  • Bourse d’excellence de l’UQAM pour les cycles supérieurs, 5 000 $, 2008.
  • Bourse de l’AUF pour la réalisation d’un stage pratique, 3 000 $, 2006.

Prix et Distinctions

  • Prix de la meilleure publication CRDP/ Lex Electronica, 2019.
  • Bourse Alice Wilson de la Société Royale du Canada– pour les femmes d’une compétence exceptionnelle en recherche au niveau postdoctoral, 2018.
  • Médaille du Barreau de Paris – pour le ou la meilleur(e) étudiant(e) aux programmes d’études supérieures en droit de l’Université d’Ottawa, thèse de doctorat, 2016.
  • Prix Roderick A. MacDonald de l’Association Canadienne Droit et Société – pour le meilleur essai étudiant, intitulé «Pour une approche féministe du pluralisme juridique: le jeu des lois revisité», 2016.