Aller au contenu

Marie-Andrée Plante

Professeure chargée d'enseignement

Coordonnées

819 821-8000, poste 62140
MarieAndree.Plante@USherbrooke.ca
Bureau A9-229

Faculté de droit
Université de Sherbrooke
2500 boul. Université
Sherbrooke (Québec)
J1K 2R1

  • Fondements théoriques du droit
  • Épistémologie et méthodologie de la recherche
  • Argumentation, raisonnement et interprétation juridiques
  • Histoire des idées et analyse de discours
  • Droit des biens
  • Droit constitutionnel et droits et libertés de la personne
  • Approches féministes du droit
  • Violences sexuelles et conjugales
  • Droit animalier
  • Droit et littérature
  • Pédagogie de l’enseignement du droit

Marie-Andrée Plante est professeure à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke depuis 2023. Elle y enseigne les fondements du droit, le droit des biens ainsi que la méthodologie et la rédaction juridiques.

Elle s’intéresse principalement à la construction et à l’opération des catégories de la pensée juridique, et aux résonances de celles-ci sur les imaginaires du droit. Elle cherche à voir sur quels modes de pensée et sur quelles histoires ces catégories reposent, dans le but de questionner leurs évidences et leurs vérités. Ses recherches actuelles portent sur la manière par laquelle une telle catégorie — la « victime » — se manifeste dans les discours juridiques canadiens contemporains.

Elle détient un double diplôme en droit civil et en common law de l’Université McGill, une maîtrise de l’Université d’Oxford ainsi qu’une maîtrise cohabilitée par l’École normale supérieure de Paris, l’EHESS et l’Université Paris Nanterre. Elle a été avocate-recherchiste à la Cour d’appel du Québec et directrice adjointe du Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, avant de poursuivre ses études au doctorat en droit à l’Université McGill.

Elle est intéressée à superviser des personnes étudiantes qui manifestent un intérêt pour la philosophie ou la théorie du droit, ainsi que pour des sensibilités méthodologiques ou théoriques telles que l’analyse de discours, les approches féministes du droit ou les intersections entre le droit, la culture et les humanités. De plus, elle est ouverte à la supervision de personnes étudiantes dont les travaux explorent des thèmes tels que la notion de victime en droit, les violences sexuelles et conjugales, ou encore les animaux.


Marie-Andrée Plante has been a professor at the Faculty of Law at the Université de Sherbrooke since 2023. Her teaching focuses on the foundations of law, property law, as well as legal methodology and writing.

Her primary interest lies in the construction and operation of categories within legal thought and their impact on the legal imagination. She seeks to understand the underlying modes of thought and historical contexts that these categories are built upon, aiming to question their assumptions and truths. Her current research revolves around exploring how a particular category—'the victim’—manifests itself in contemporary Canadian legal discourses.

She holds dual degrees in civil law and common law from McGill University, a master’s from the University of Oxford, and a joint master’s from the École normale supérieure de Paris, EHESS, and the Université Paris Nanterre. Previously, she worked as a law clerk at the Court of Appeal of Quebec and served as the assistant director of the Paul-André Crépeau Centre for Private and Comparative Law before pursuing her doctoral studies in law at McGill University.

She is keen on supervising students with an interest in legal philosophy or theory, as well as those exploring methodological or theoretical approaches such as discourse analysis, feminist approaches to law, or the intersections between law, culture, and the humanities. Additionally, she is open to supervising students whose work explores themes like the concept of victimhood in law, sexual and intimate partner violence, or animal law.

  • Doctor of Civil Law (Université McGill) (en cours)
  • Bachelor of Civil Law (Université d’Oxford)
  • Master mention théorie et analyse du droit (École normale supérieure de Paris, EHESS, Université Paris Nanterre)
  • Maîtrise mention droit public (École normale supérieure de Paris, Université Paris Nanterre)
  • Bachelor of Civil Law et Bachelor of Laws (Université McGill)

Activités de recherche - liste sélective

Marie-Andrée PLANTE, Mark ANTAKI et Alexandra POPOVICI, Les lieux du droit, numéro spécial (2022) 51:2-3 Revue de droit de l’Université de Sherbrooke.

Marie-Andrée PLANTE et Yaëll EMERICH, Repenser les paradigmes : Approches transsystémiques du droit, Montréal, Yvon Blais, 2018.

Marie-Andrée PLANTE et Yaëll EMERICH, 11e édition de l’Institut d’été de jurilinguistique, numéro spécial (2019) 47:2-3 Revue de droit de l’Université de Sherbrooke.

Articles (avec comité de lecture)

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, «Where the Wild Things Are (and Have Been): An Archeology of Legal Discourses on Animals in Québec», Alberta Law Review [à paraître].

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, «L’animal de la famille : un sujet sensible», Revue de droit de l’Université de Sherbrooke [à paraître].

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, «Quand l’imprescriptibilité prend corps : la notion de préjudice corporel au regard des violences sexuelles, conjugales et infantiles» Revue générale de droit [à paraître].

Marie-Andrée PLANTE et Léa BRIÈRE-GODBOUT, «Religious Challenges to Anti-Discrimination Law: The Mobilization of the “Minority Label”» (2020) 66-2 Revue de droit de McGill 377.

Marie-Andrée PLANTE et Anaïs VOY-GILLIS, «Is Ronald Dworkin a Pragmatist?» (2014) 17 Political Dialogues 61.

Marie-Andrée PLANTE et Anaïs VOY-GILLIS, «Ronald Dworkin’s Criticism of Pragmatism» (2014) 16 Political Dialogues 27 (avec Anaïs Voy-Gillis).

Marie-Andrée PLANTE et Félix-Antoine MICHAUD, «La Loi permettant aux étudiants de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements de niveau postsecondaire qu’ils fréquentent : entre le juridique et le politique» (2013) 7 Revue de droit parlementaire et politique 87.

Chapitres d'ouvrages

Marie-Andrée PLANTE et Mark ANTAKI, «Comment enseigner Foucault aujourd’hui aux juristes?» dans Jacqueline Guittard et Emeric Nicolas (dir.), Foucault face à la norme, Paris, Mare & Martin, 2020.

Articles

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, «Les codes de pratique de l’industrie animale sont-ils obligatoires? Analyse des articles 5, 6 et 7 de la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal» (2023) Janvier Repères 3577.

Contributions à des consultations publiques

Marie-Andrée PLANTE et FÉLIX L. DESLAURIERS, «Pour le retrait des mentions du sexe et du genre à l’état civil», Mémoire sur le projet de loi no 2, Loi portant sur la réforme du droit de la famille en matière de filiation et modifiant le Code civil en matière de droits de la personnalité et d’état civil, présenté à la Commission des institutions, Assemblée nationale du Québec, 2 décembre 2021.

Conférences

Marie-Andrée PLANTE, « It’s Me, Hi, I’m the Victim It’s Me »: Legal Depictions of the « Victim » in David Mueller v. Taylor Swift, Swiftposium, Université de Melbourne, Melbourne, 13 février 2024.

Michaël LESSARD et Marie-Andrée PLANTE, L’animal de la famille : un sujet sensible, Revue de droit de l’Université de Sherbrooke, 1er février 2024.

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, Violences sexuelles, conjugales et infantiles : l’imprescriptibilité d’une action en réparation du préjudice corporel, Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ), en ligne, 13 décembre 2023.

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, L’Atelier sur les corps, les identités et l'être : lieu de rencontre entre les disciplines, Colloque «La formation de l’esprit juridique : quelle place pour l’interdisciplinarité?», Congrès de l’Association francophone pour le savoir, 9 mai 2023.

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, Aux trousses de la figure de l’animal en droit civil québécois, Colloque «L’institutionnalisation des concepts juridiques de droit civil saisie par l’analyse de discours», Congrès de l’Association francophone pour le savoir, 8 mai 2023.

Marie-Andrée PLANTE, La victime émancipée? Fabriquer la victime dans les régimes d’indemnisation des victimes d’actes criminels, Cycle de conférences 2021-2023 «Émancip(ens)e : penser l’émancipation en droit privé», Groupe de réflexion en droit privé et Groupe de recherche sur les humanités juridiques, 9 février 2023.

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, A New Sentient Being for Québec Family Law: Un Sujet Sensible, Canadian Animal Law Conference, Toronto, 17 septembre 2022.

Marie-Andrée PLANTE, Making Sense of “Sensibilité” / “Sentience”, Canadian Animal Law Conference, Université de Toronto, 3 octobre 2021 (en ligne).

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, Where the Wild Things Are (and Have Been): An Archeology of Legal Discourses on Animals in Québec, Journée d’étude jeunes chercheurs, Groupe de recherche en éthique environnementale et animale, Université de Montréal, 24 septembre 2021 (en ligne).

Marie-Andrée PLANTE et Léa BRIÈRE-GODBOUT, Exclure pour être inclus.es? Le processus discursif de «minorisation» dans les affaires de discrimination justifiée par des convictions religieuses, Institut d’été de jurilinguistique, Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, Université McGill, Montréal, 25 octobre 2019.

Marie-Andrée PLANTE, Religiously Motivated Private Discrimination and the “Minority” Label, Younger Scholars Forum, Congrès général de l’Académie internationale de droit comparé, Fukuoka, Japon, 25 juillet 2018.

Marie-Andrée PLANTE, The Supreme Court of Canada’s Discourse on the Notion of Legal Principles, Postgraduate Legal Research Conference, Queen Mary University of London, Londres, 16 juin 2017.

Marie-Andrée PLANTE, L’émergence du principe de subsidiarité en fédéralisme canadien, Séminaires d’été, Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, Université McGill, Montréal, 18 juin 2012.

Marie-Andrée PLANTE, Le pouvoir fédéral de dépenser : entorse aux principes de fédéralisme et de démocratie?, Séminaires d’été, Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, Université McGill, Montréal, 14 juillet 2010.

Organisation d'événements scientifiques (sélection)

Atelier de réflexion sur les corps, les identités et l’être, Groupe de recherche sur les humanités juridiques, 2020-aujourd’hui (en ligne).

Conférence «Les bibliothèques des juristes», Groupe de recherche sur les humanités juridiques et Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, Université McGill, Montréal, 18-19 novembre 2022.

Atelier OUDROPO, Groupe de recherche sur les humanités juridiques, Université du Québec à Montréal, Montréal, 10-11 mai 2022.

Colloque «Contraintes et droits», Groupe de recherche sur les humanités juridiques, Congrès de l’Association francophone pour le savoir, 9 mai 2022 (en ligne).

Colloque «Les lieux du droit», Groupe de recherche sur les humanités juridiques, Congrès de l’Association francophone pour le savoir, 7 mai 2021 (en ligne).

Colloque «Accès à la terre et enjeux sociaux», Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, Université McGill, Montréal, 16 mars 2018.

11e édition de l’Institut d’été de jurilinguistique «Langue(s), droit(s) et société(s)», Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, Université McGill, Montréal, 16 juin 2017.

Colloque «Repenser les paradigmes : quel avenir pour l’approche transsystémique du droit?», Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé, Université McGill, Montréal, 1er mai 2017.

Mark ANTAKI (chercheur principal), Alexandra POPOVICI (cochercheuse), Noémie GOURDE-BOUCHARD et Marie-Andrée PLANTE, «Les bibliothèques des juristes / Law’s Libraries», subvention CRSH – Connexion, 2022-2023, 24 990 $.

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, «Définir le statut juridique de l’animal en contexte familial : un sujet sensible», Fonds d’études notariales – Chambre des notaires du Québec, 2022-2023, 11 555 $.

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, «La violence conjugale est-elle un crime? Évaluation des outils et lacunes du droit criminel canadien dans le traitement de la violence conjugale», Recherche partenariale développée avec la Fédération des maisons d'hébergement pour femmes, Fonds pour le droit de demain – Association du Barreau canadien, 2021-2022, 8 750 $.

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, «Dénonciations publiques et diffamation : les agresseurs ont-ils un droit à la réputation?», Fondation canadienne pour la recherche juridique, 2021-2022, 6 000 $.

Marie-Andrée PLANTE et Michaël LESSARD, «Where the Wild Things Are (and Have Been): An Archeology of Legal Discourses on Animals in Québec», Scholars Track – Brooks Institute for Animal Rights Law and Policy, 2020, 2 000 $.