Colloque

Dans le cadre du 88e Congrès de l'ACFAS - Colloque Vivre-ensemble à l'ère des bouleversements

Dans un contexte de volatilité, d'incertitude, de complexité et d'ambigüité, les tensions qui émergent dans les démocraties suscitent divers bouleversements. Ces bouleversements qui se manifestent à notre époque poussent plusieurs acteurs sociaux à mobiliser la notion de vivre-ensemble comme cadre normatif de vie en commun. Ces positionnements normatifs interpellent les chercheur.es depuis plus d'une décennie. Les communications qui seront présentées lors de ce colloque chercheront à explorer les terrains de ces bouleversements et leur amplitude en réinterrogeant la pertinence et la définition de la notion de vivre-ensemble. La problématique du colloque aborde notamment les questions suivantes: comment les acteurs de la société civile définissent-ils le vivre-ensemble? Comment cette notion est-elle mobilisée et mise en pratique dans la société et les organisations?

Ce colloque, qui s'inscrit dans le cadre de l'ACFAS, se tiendra du 5 au 7 mai 2021 et regroupera plus de 40 participantes et participants. Il est organisé par Marie-Ève Carignan, David Koussens, Sébastien Lebel-Grenier, Raphaël Mathieu Legault-Laberge et Marie-Noëlle Tremblay. 

Pour accéder au programme en ligne : https://www.acfas.ca/evenements/congres/programme/88/400/436/c

Nouvelle publication

Le nouvel âge des extrêmes?, Presses de l'Université de Montréal.

Ouvrage collectif sous la direction de:

David Morin (professeur titulaire à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents).

Sami Aoun (professeur associé à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke et directeur scientifique de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents).

En collaboration avec Sylvana Al Baba Douaihy (docteure en Études du religieux contemporain et coordonnatrice générale de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents).

À l'époque du retour turbulent des identités, notamment religieuses, et dans un contexte d'érosion relative des solidarités citoyennes et des loyautés constitutionnelles, les polarisations sociales qu'engendrent les extrémismes de tout acabit nuisent à la cohésion sociale et fragilisent les fondements de nos sociétés démocratiques. Où en est la recherche en sciences sociales sur cette question? Quels sont les débats récurrents et les enjeux qu'elle soulève? Comment peut-elle contribuer à mettre en place des solutions?

En regroupant plus d'une quarantaine de spécialistes et de chercheurs issus de différentes disciplines dans une dizaine de pays occidentaux, cet ouvrage participe à sa façon à l'enrichissement des connaissances. Sur le plan théorique, d'abord, en revenant sur l'apport de plusieurs disciplines et modèles conceptuels qui permettent d'éclairer divers aspects de ce phénomène complexe. Sur le plan empirique, ensuite, en s'inscrivant dans un effort de contextualisation de l'extrémisme violent et en présentant des études de cas dans plusieurs pays occidentaux. Sur le plan des pratiques, enfin, en analysant les réponses et les politiques mises en place (ou non) pour contrer ces extrémismes en Occident.

Nouvelle publication

Nouvel ouvrage d'Osire Glacier

Le Sexe nié : Féminité, Masculinité et Sexualité au Maroc 

Par Osire Glacier

Le Sexe nié est le fruit d’une longue réflexion portant sur l’infériorisation des femmes au Maroc en particulier, et dans la quasi-totalité des sociétés humaines en général.

L'ouvrage examine comment les thèmes du corps, du féminin, du masculin et du sexuel sont établis et véhiculés par le langage, les médias, la littérature, la religion officielle et les textes de loi dans le Maroc postindépendant.  Il souligne également des survivances de l’ordre patriarcal dans les langues française et anglaise ainsi que dans l’imaginaire du cinéma de Hollywood. Le livre se donne donc pour objectif de dévoiler les dynamiques produisant la dépréciation du sexe féminin dans l'ordre patriarcal basé sur le principe du primat de la masculinité, avec son corollaire : l'exploitation sociale, politique, économique et sexielle des femmes. En conclusion, il avance des solutions concrètes visant à réhabiliter leur dignité.

Osire Glacier (2020). Le Sexe nié : Féminité, Masculinité et Sexualité au Maroc. Casablanca : Éditions la croisée des chemins, 270 p.

Nos membres et l'actualité

Nos membres et la recherche

Chapitre d'ouvrage | Éditions Revue de Droit de l'Université de Sherbrooke | Stéphane Bernatchez | Le réseau du droit de la gouvernance, 2021.

Livre | Éditions Thémis | Safa Ben SaadDavid Koussens et Benjamin Prud'homme | La religion en droit de la famille. Le religieux comme variable de prise de décision dans un droit familial laïcisé, 2020.

Livre | Classiques Garnier | David Koussens, Charles Mercier et Valérie Amiraux | Nouveaux vocabulaires de la laïcité, 2020.

Facebook