Aller au contenu

Vanessa Tanguay

Chargée de cours à forfait

Coordonnatrice pédagogique du DIPIA
Coordonnatrice du Bureau d’assistance juridique internationale

Coordonnées

819 821-8000, poste 62843
Vanessa.Tanguay@USherbrooke.ca
Bureau A7-213

Faculté de droit
Université de Sherbrooke
2500 boul. Université
Sherbrooke (Québec)
J1K 2R1

  • Droits et libertés
  • Accès à la justice
  • Droit international public - Droit international des droits de la personne
  • Approches critiques du droit - Approches féministes du droit
  • Méthodologie de la recherche
  • Interprétation juridique

  • Doctor of Civil Law (Université McGill) – en cours
  • LL.M. (Université de Sherbrooke)
  • LL.B. (UQAM)
  • Baccalauréat en relations internationales et droit international (UQAM)

Me Vanessa Tanguay est doctorante en droit à la Faculté de droit de l’Université McGill. Ses travaux portent sur les expériences vécues par les femmes au regard du droit à l’égalité et s’inscrivent dans une recherche interdisciplinaire, participative et transformative. Ses champs d’intérêt sont les droits et libertés de la personne, l’accès à la justice, les approches critiques et féministes du droit et la méthodologie de la recherche. Elle a publié et présenté de nombreuses communications sur ces thèmes. Elle est détentrice d’une maîtrise en droit (LL.M.), qui portait sur l’exigence d’effectivité de la norme antidiscriminatoire québécoise à la lumière de l’intersectionnalité. Elle est aussi détentrice d’un baccalauréat en droit (LL.B., UQAM 2013) et d’un baccalauréat en relations internationales et droit international (B.A., UQAM 2010). Elle est membre du Barreau du Québec depuis 2015.

Me Tanguay a enseigné plusieurs cours à la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke depuis 2014. Elle a notamment encadré de nombreuses équipes de personnes étudiantes pour le concours de procès simulé en droit international public Charles-Rousseau. Elle a également enseigné les cours d’interprétation juridique, de communication juridique, de droit international public et de séminaire de droit transnational. Elle est aussi chargée de cours à la Faculté de sciences politiques et de droit de l’Université du Québec à Montréal.

Elle occupe, depuis la rentrée 2023-2024, le poste de chargée de cours à forfait au sein de la Faculté de droit et y poursuit son enseignement avec enthousiasme. Elle est notamment responsable du Bureau d’assistance juridique internationale, une activité de clinique juridique de droit international. Elle est également coordonnatrice pédagogique de la maîtrise en droit international et politique internationale appliqués (DIPIA).

Rédactrice en chef de la Revue québécoise de droit international de 2019 à 2022, elle a publié, au cours de son mandat, 8 numéros thématiques, en collaboration avec des professeures et professeurs de droit et de sciences politiques, en plus de 6 numéros réguliers entre 2019et 2022. Elle est aussi impliquée auprès de la Société québécoise de droit international où elle a exercé divers rôles : présidente du Cercle étudiant (2016-2019); secrétaire générale adjointe (2016-2017); secrétaire générale (2017-2020); vice-présidente, communications (2020-2022).  Dans ce cadre, elle a créé le Blogue de la SQDI ainsi que le Balado de la RQDI afin d’offrir une plateforme de diffusion des connaissances et d’échanges pour la communauté des chercheurs. Elle a également participé à l’organisation de multiples conférences, à la tenue des États généraux de la SQDI sur les innovations en recherche et en enseignement ainsi qu’à l’obtention de financement pour les activités scientifiques. Elle a coorganisé ainsi que participé à la direction scientifique d’un colloque intitulé «Intersectionality in Critical Theories of International Law», soutenu par la American Society of International Law et la Société québécoise de droit international et qui s’est tenu à la Georgetown University (Washington), en 2017. Ce colloque, qui s’est tenu en marge du Congrès annuel de la société américaine, a permis de réunir des juristes de partout dans le monde pour échanger sur l’intersectionnalité en droit international, et ainsi former des ponts entre des sociétés savantes américaines et québécoises.

Me Tanguay contribue activement au développement de la recherche par sa participation à des comités scientifiques et à l’évaluation par les pairs d’articles dans des revues juridiques. Elle collabore également à des cours, colloques, conférences, laboratoires et écoles d’été. Plus récemment, elle a collaboré à l’obtention d’une subvention de synthèse des connaissances Violences fondées sur le genre pour un projet de recherche, avec la professeure Kristine Plouffe-Malette de l’Université de Sherbrooke, s’intéressant à l’étude croisée des enjeux juridiques relatifs aux femmes et filles victimes de traite des êtres humains, réfugiées ou migrantes, au Canada.

Activités de recherches – Liste sélective

Vanessa Tanguay, «La Charte québécoise des droits et libertés permet-elle de mobiliser l’intersectionnalité comme cadre d’analyse de la discrimination? Quelques pistes de réflexion», (2021) 36 -1 Revue canadienne Droit et Société 47-67.

Vanessa Tanguay, Une exigence d'effectivité inhérente à la norme antidiscriminatoire québécoise : l'éclairage de l'intersectionnalité, Université de Sherbrooke (mémoire de maîtrise), 2016.

Vanessa Tanguay, «Chronique de jurisprudence québécoise en droit international public», Revue québécoise de droit international, 29.1 - 2016 (14 juillet 2017).

Vanessa Tanguay, «Chronique de jurisprudence québécoise en droit international public», Revue québécoise de droit international, 28.1 - 2015 (6 décembre 2015).

Vanessa Tanguay, Léa Lemay Langlois et Édith Vézina, «Chronique de jurisprudence québécoise en droit international privé», Revue québécoise de droit international, 27.1 - 2014 (1er juin 2015).

Vanessa Tanguay et Léa Lemay Langlois, «Chronique de jurisprudence québécoise en droit international public», Revue québécoise de droit international, 27.1 - 2014 (1er juin 2015).

Vanessa Tanguay, «Chronique de jurisprudence québécoise en droit international privé», Revue québécoise de droit international, 26.1 - 2013 (1er avril 2014).

Vanessa Tanguay et Pierre Bosset, «Chronique de jurisprudence québécoise en droit international public», Revue québécoise de droit international, 26.1 - 2013 (1er avril 2014).

Vanessa Tanguay, «Recension: Stephen Gardbaum, The New Commonwealth Model of Constitutionalism: Theory and Practice, Cambridge University Press, 2013», (2014) 27.1 Revue québécoise de droit international.

Johannie Dallaire, Léa Lemay Langlois et Vanessa Tanguay, «Recension : Ferhat Horchani, Le CIRDI 45 ans après. Bilan d’un système, Pedone, 2010», (2011) 24.2 Revue québécoise de droit international.

Vanessa Tanguay, Enjeux juridiques relatifs aux femmes et aux filles victimes de traite des êtres humains, réfugiées ou migrantes, au Canada : étude croisée en droit des réfugiés et en droit pénal, Forum sur la violence fondée sur le genre organisé par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et Femmes et Égalité des genres Canada (FEGC), juin 2023.

Vanessa Tanguay, Penser le genre à la lumière de l’intersectionnalité : les développements récents en droit international, École d’été du programme de 2e cycle en droit international et politique internationale appliqués, Université de Sherbrooke, mai 2020.

Vanessa Tanguay, Les approches critiques du droit et les approches féministes du droit, dans le cadre du cours «DRT212- Fondements théoriques du droit», Université de Sherbrooke, juillet 2019.

Vanessa Tanguay, Vers une conception intersectionnelle de l’égalité? Ses mobilisations en droit international et leurs limites, École d’été du programme de 2e cycle en droit international et politique internationale appliqués, Université de Sherbrooke, juin 2018.

Vanessa Tanguay, Introduction aux théories féministes : L’intersectionnalité comme outil d’analyse critique et féministe du droit antidiscriminatoire québécois, Colloque «Féminismes et droit», Association des juristes progressistes, novembre 2017.

Vanessa Tanguay, Les blogues juridiques, États généraux de la Société québécoise de droit international «Les innovations en enseignement, en recherche et mixtes», novembre 2017.

Vanessa Tanguay, Atelier table-ronde «DCL Research Series - Critical Theories Workshop», novembre 2017.

Vanessa Tanguay, La mobilisation d’une approche issue des théorisations critiques comme concept opératoire investissant le droit : l’exemple de l’intersectionnalité, Colloque «Enjeux de la recherche en droit : théorisation critique», organisé par le Laboratoire pour la recherche critique en droit, mai 2017.

Vanessa Tanguay, L’interdiction de discrimination en vertu de la Charte des droits et libertés de la personne : l’éclairage de l’intersectionnalité, 85e édition de l’ACFAS, mai 2017.

Vanessa Tanguay, Atelier théorique pour la recherche portant sur l’«intersectionnalité en droit», Laboratoire pour la recherche critique en droit, Université de Sherbrooke, 2015

Vanessa Tanguay, Les critiques féministes du droit et l’intersectionnalité, dans le cadre du cours «DRT212-Fondements théoriques du droit», Université de Sherbrooke, novembre 2015.

Vanessa Tanguay, «Expériences vécues et narratifs de femmes : quel éclairage sur les conceptions juridiques de l'égalité en droit québécois?», recherches doctorales, financement par le CRSH, SPPEUQAM, FRQSC, Rathlyn Foundation et Université McGill.

Kristine Plouffe-Malette (chercheure principale) et Vanessa Tanguay (collaboratrice), «Enjeux juridiques relatifs aux femmes et aux filles victimes de traite des êtres humains, réfugiées ou migrantes, au Canada : étude croisée en droit des réfugiés et en droit pénal», subvention CRSH – Synthèse des connaissances sur la violence fondée sur le genre, 2022-2023, 29 948 $.

Bourse de perfectionnement longue durée, Syndicat des professeures et professeurs enseignants de l’UQAM, 27 547 $ (2022).

Bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier, en l’honneur de Nelson Mandela, Conseil de recherches en sciences humaines, 105 000 $ (2018-2021).

Bourse d’études supérieures en recherche, Fonds de recherche Société et culture, 60 000 $ (2017-2020), reçue 2017-2018, déclinée en 2018.

Rathlyn Foundation Fellowships in Law, Université McGill, 60 000 $ (2016-2019).

Bourse La Personnelle, Prix du meilleur mémoire, Université de Sherbrooke, 1 500 $ (2016).

Prime à la diplomation pour la maîtrise en droit, Université de Sherbrooke, 2 500 $ (2016).

Bourse d’excellence pour la candidature, Fonds institutionnel de l’Université de Sherbrooke, 1 500 $ (2015).

Bourse d’excellence à l’admission au 2e cycle en droit, Faculté de droit, Université de Sherbrooke, 2 500 $ (2014).

Bourse pour la meilleure étudiante dans le cadre du cours Droit constitutionnel (JUR2515), Association du Barreau canadien, 100 $ (2010).

  • Barreau du Québec, inscription au tableau de l’Ordre 2015.
  • Réseau francophone de droit international, administratrice, 2021.
  • Société québécoise de droit international
    • Administratrice, 2016 – en cours
    • Vice-présidente, Communications, avril 2020 – en cours
    • Secrétaire générale, avril 2017 – mars 2020
    • Secrétaire générale adjointe, août 2016 à avril 2017
    • Présidente du Cercle étudiant, 2016 – 2019
  • Institut canadien d’administration de la justice, membre
  • Association nationale femmes et droit, membre