Fonds de soutien à la recherche - 2019-2020

Le montant auquel a droit l'Université de Sherbrooke dans le cadre du Fonds de soutien à la recherche du gouvernement du Canada pour 2019-2020 est de 7 720 382 $. Ce montant comprend une allocation générale de 7 061 316$ et une subvention de projets supplémentaires de 659 066 $. Les catégories de dépenses sont les suivantes :

Subvention de l'Université de Sherbrooke 2019-2020 - 7 720 382 $
Installations de recherche
959 066 $ (12 %)
Ces coûts couvrent, entre autres, l’entretien ménager, l’entretien courant, l'entretien technique, la sécurité, les assurances, l’énergie, les ateliers mécaniques, les magasins et la coordination.
Ressources en matière de recherche
3 000 000 $ (39 %)
Ces coûts couvrent entre autres les acquisitions de la bibliothèque et des logiciels, les technologies de l'information, la gestion des archives.
Gestion et administration des activités de recherche d'un établissement
2 761 316 $ (36 %)
Ces coûts comprennent les ressources dédiées à la gestion des subventions et contrats, le financement des instituts de recherche, les finances et les ressources humaines, les relations internationales et les communications.
Exigences règlementaires et normes d'agrément
800 000 $ (10 %)
Ces coûts comprennent notamment la gestion des animaleries, la stérilisation, les risques environnementaux et biologiques, l'éthique et la radioprotection.
Propriété intellectuelle et mobilisation des connaissances
 200 000 $ (3 %)
Ces coûts comprennent les frais reliés au transfert des technologies et au soutien administratif pour l'obtention de licences.

Établissements affiliés pour 2019-2020

La liste des centres hospitaliers ou instituts de recherche sur la santé affiliés est la suivante :

  • Centre intégré universitaire de santé et services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sehrbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS)
  • Centre intégré universitaire de santé et services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • Réseau de santé vitalité
  • Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre
  • Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est
  • Centre intégré de santé et de services sociaux de de la Montérégie-Ouest
  • Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abibiti-Témiscamingue
  • Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec
  • Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal
  • Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Objectifs de rendement pour 2019-2020

L'Université doit définir et communiquer publiquement ses objectifs de rendement à l’égard de la subvention du Fonds de soutien à la recherche. Ces objectifs doivent correspondre à la façon dont l’Université a choisi d’investir sa subvention, c’est-à-dire dans une, plusieurs ou les cinq catégories de dépenses admissibles, et ils doivent comprendre les indicateurs et les résultats cibles.

Dans le cadre de sa subvention pour 2019-2020, l'Université de Sherbrooke a établi les objectifs de rendement suivants :

Installations de recherche

Objectif : rénover et mettre à niveau des installations de l'animalerie de la Faculté des sciences

Indicateur : conformité des installations aux recommandations du Conseil canadien de protection des animaux

Cible : planifier et débuter travaux à effectuer pour la mise à niveau des systèmes électriques et mécaniques ainsi que pour la rénovation et la relocalisation de l'animalerie.

Résultat déclaré en fin d'exercice : la planification des travaux à effectuer a démarré au cours de l'année financière 2019-2020. Des coûts imprévus reliés à la relocalisation de l'animalerie ont forcé la révision de cette planification. Les travaux sont reportés à une période ultérieure.

Ressources en matière de recherche

Objectif : bonifier l'offre de projets de recherche pour les étudiants aux études supérieures

Indicateur : mise à niveau du Répertoire de projets de recherche et du Répertoire des spécialistes présentant les profils des professeurs de l'UdeS

Cibles : augmenter le nombre de projets présents dans le Répertoire des projets de recherche ainsi que maintenir ou augmenter le nombre de profils de professeurs dans le Répertoire des spécialistes.

Résultat déclaré en fin d'exercice : le Répertoire de projets de recherche compte des projets en provenance de six des huit facultés de l'Université, ainsi que de deux instituts de recherche. Le nombre de projets offerts en moyenne est passé d'environ 150 à 200. Quant au Répertoire des spécialistes, il est passé de 550 profils à 620 profils de professeurs.

Gestion et administration des activités de recherche

Objectif : maintenir et améliorer le financement de la recherche, particulièrement les bourses octroyées aux étudiants aux études supérieures

Indicateur : nombre de bourses externes octroyées aux étudiants de l'UdeS

Cibles : augmenter le nombre de bourses octroyées aux étudiants de l'UdeS

Résultat déclaré en fin d'exercice : les bourses octroyées aux étudiants de l'UdeS ont connu une baisse entre 2018-2019 et 2019-2020. Ainsi, le nombre de bourses provinciales est passé de 108 à 102, le nombre de bourses fédérales est passé de 161 à 163, tandis que le nombre de bourses privées est passé de 282 à 277.

Exigences réglementaires et normes d'agrément

Objectif : maintenir un haut niveau en matière d'éthique et de conduite responsable en recherche

Indicateur : mise en ligne d'outils de sensibilisation à la conduite responsable en recherche

Cible : bonifier le contenu du site web "gestion de la recherche"

Résultat déclaré en fin d'exercice : les sections "expérimentation animale" et "recherche avec les êtres humains", de même que "intégrité en recherche et conflits d'intérêts" du site Gestion de la recherche ont été bonifiées et mises à jour.

Propriété intellectuelle

Objectif : poursuivre les efforts de valorisation des chercheuses et chercheurs de l'UdeS

Indicateur : nombre de déclarations d'invention, nombre de partenariats de recherche

Cible : maintenir ou augmenter les déclarations d'invention, maintenir ou augmenter le nombre de partenariats de recherche

Résultats déclaré en fin d'exercice : les déclarations d'invention ont connu une grande augmentation, tandis que les partenariats de recherche ont légèrement diminué. On comptait 15 déclarations d'invention en 2018-2019 et 33 déclarations en 2019-2020. Pour les partenariats de recherche, 1235 contrats ont été signés en 2018-2019, pour 1103 en 2019-2020.

Dans le cadre de sa subvention pour projets supplémentaires, l'Université de Sherbrooke a établi les objectifs suivants :

1.     Installation d’une grande porte dans le laboratoire de recherche D2-2063

Objectif : Relocaliser le laboratoire d’un groupe de recherche

Indicateur : Construction d’une porte surdimensionnée afin d’installer les équipements de recherche dans le laboratoire

Résultat : L’équipe de recherche du Pr Jérôme Claverie, en synthèse de polymères, a été relocalisée au D2-2063, car l’équipe de recherche était en croissance constante et en manque d’espace. Le Son laboratoire actuel sera récupéré par Pre Céline Gueguen qui est entrée en fonction en janvier 2019. Les activités de recherche de Pre Gueguen sont en chimie analytique environnementale et le laboratoire D1-1114-1 est le seul le laboratoire de chimie analytique actuellement disponible à la Faculté des sciences. Les activités de recherche de Pr Claverie nécessitent l’utilisation régulière de boite à gant et du système de génération d’azote. Cet équipement est volumineux (7.1 pieds x 4 pieds) et une porte surdimensionnée était nécessaire pour pouvoir entrer l’équipement dans le local.  Le projet a été réalisé selon l’échéancier et avec un coût légèrement à la baisse.

2.     Accès à l'eau osmosée dans le laboratoire de recherche D1-1114-4

Objectif : Permettre le démarrage des activités de recherche d’une nouvelle professeure

Indicateur : Installation d’eau osmosée pour le fonctionnement d’équipements de recherche

Résultat : Les activités de recherche de Pre Gueguen, dont l'entrée en fonction était en janvier 2019, sont en chimie analytique et plus spécifiquement dans la détection de traces de contaminants. Initialement, il était prévu d’installer ses équipements dans le laboratoire D1-1114-1. Après le dépôt du projet au FSR, le local D1-1121 s’est libéré et s’est avéré être un meilleur choix pour la professeure Gueguen. Elle y a donc débuté ses activités de recherche. Un système de purification et de distribution d’eau nanopure est normalement essentiel pour les laboratoires de chimie analytique avancés, mais ce système n’était pas installé dans ce laboratoire. Il était donc nécessaire d’installer un réseau de distribution d’eau nanopure pour subvenir aux besoins des activités de recherche du Pre Gueguen. L’installation a été effectuée selon le calendrier et les coûts prévus.

3.     Actualisation d’un système de recirculation d’eau refroidie dans le laboratoire de recherche D1-1113

Objectif : Corriger une erreur d’aménagement pour la réduction de la consommation d’eau

Indicateur : Changement des appareils nécessaires à la gestion de la consommation d’eau dans le laboratoire de recherche

Résultat : Une très grande quantité d’eau d’aqueduc était utilisée dans le laboratoire de recherche de chimie pour refroidir les équipements et les montages expérimentaux. Un projet d’économie d’eau d’aqueduc a été réalisé en 2014-2015, permettant de réduire de façon considérable la consommation d’eau d’aqueduc au Département de chimie. Malheureusement, les installations faites dans le local D1-1113 ont été sous-dimensionnées et ne répondaient pas aux besoins. L’échangeur de chaleur avait déjà été changé et la pompe devaient être changée pour répondre aux besoins du laboratoire de recherche. Les travaux ont été effectués selon le calendrier prévu pour des coûts légèrement élevés que prévu.

4.     Installation de pompes Piab dans deux laboratoires de recherche de chimie organique

Objectif : Moderniser les laboratoires de recherche et optimiser l’utilisation de l’espace et des équipements

Indicateur : Installation de pompes Piab

Résultat : Entre 2014 et 2016, des rénovations majeures ont été effectuées au Département de chimie. Celles-ci visaient notamment à moderniser les laboratoires de recherche, à optimiser l’utilisation de l’espace et des équipements. Dans le cadre de ce projet de rénovation, des systèmes de création de vide partiel (avec des pompes Piab) ont été installés dans les laboratoires de chimie organique, réduisant considérablement la consommation d’eau d’aqueduc et éliminant par le fait même le rejet de solvant dans l’eau d’aqueduc. Les laboratoires D1-2121 et D2-2076 n'étaient pas intégrés à ce projet. Ainsi, l’utilisation de l’eau d’aqueduc (avec les trompes d’eau) dans ces deux laboratoires était toujours en cours. Le projet a consisté en l’installation de pompes Piab dans les laboratoires de chimie organique D1-2121 (8 pompes Piab) et le D2-2076 (10 pompes Piab). Ces systèmes ont été installés dans les hottes existantes. Elles ont permis d'économiser un volume important d’eau d’aqueduc (plusieurs centaines de litres par jour) et de réduire le bruit dans les laboratoires. Le projet a été réalisé selon le calendrier prévu, avec des coûts inférieurs à ceux prévus initialement.

5.     Aménagement d'un laboratoire de recherche dans le local Z5-3014

Objectif : Accommoder les besoins en espaces de recherche en lien avec l’augmentation du financement de la recherche et le nombre croissant d’étudiants aux cycles supérieurs en recherche

Indicateur : Réaménagement des espaces non utilisés au local Z5-3014 afin d’accueillir des instruments analytiques

Résultat : Le Z5-3014, situé à l’Institut de pharmacologie de Sherbrooke (IPS), est un local de 576 pi2 qui était utilisé à 40 % de sa capacité. Les équipes de recherche situées au Z5 ont connu au cours des dernières années une grande augmentation de leurs effectifs, avec entre autres, le recrutement de nouveaux professeurs. De plus, les succès récents aux concours de financement ont mené plusieurs chercheurs à recruter de de nouveaux étudiants. De plus, l'IPS reçoit plus d’une dizaine d’étudiants au 1er cycle annuellement pour des stages en recherche. Afin de soutenir cette expansion, le local Z5-3014 a été aménagé en salle d’instrumentation sur 60 % de sa surface actuellement non utilisée. Ces aménagements étaient requis afin de fournir un encadrement de qualité aux étudiants à la recherche. Sans le réaménagement de ce local, il n’aurait pas été pas possible d’accueillir tous ces nouvelles personnes. Ces instruments installés permettent d’une part l’analyse de la structure secondaire de protéines ainsi que leur association avec différents ligands (dichroïsme circulaire, fluorimètre, spectrophotomètre, microcalorimètre) et d’autre part l’étude de la distribution de molécules dans des tissus (microscopes, système de transparisation de tissus, stabilisateur thermique). L’acquisition du savoir-faire dans l’utilisation de ces équipements de pointe est une partie importante de la formation des étudiants et permet par la suite de faire valoir cette formation spécialisée dans leurs emplois futurs. Par ailleurs, le local contient cinq congélateurs (-80 C) dégageant une chaleur importante. En laissant les portes du laboratoire ouvertes, la chaleur se dissipait mais la température moyenne frôlait les 27oC. Pour le bien-être des utilisateurs, un système de climatisation a été installé afin que ces derniers travaillent dans un environnement adéquat. Le projet a pu être complété selon le calendrier prévu et en deçà des coûts initialement prévus.

6.     Réaménagement d'un laboratoire de recherche en informatique (Pavillon D4)

Objectif : Accommoder les besoins en espaces de la recherche en informatique

Indicateur : Aménagement d’un laboratoire de recherche en informatique

Résultat : Le Département d’informatique de la Faculté des sciences est en manque d’espaces adéquats pour les activités de recherche. Les activités de recherche du Pr Lavoie sont en constante progression. Il dirige notamment le projet de mise en place d’une plateforme d’exploitation des dossiers médicaux électroniques de la composante Accès aux données, financé par l’IRSC et réalisé conjointement avec la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS). De nouvelles embauches ont été faites en 2019-2020 et au cours des prochaines années, plus de 25 personnes travailleront sur ce projet spécifique. Par ailleurs, de nouveaux professeurs ont été et seront embauchés au Département d’informatique et des espaces aménagés sont nécessaires pour accueillir leurs activités de recherche. Les aménagements actuels au niveau 1 (locaux D4-1010-17 à D4-1010-24), aménagés dans les années 90, n’étaient plus adéquats pour les activités de recherche en informatique. Le projet donc consisté en l’aménagement d’un espace de recherche adéquat au niveau 1 du pavillon D4 afin de relocaliser une partie du groupe de recherche du Pr Lavoie et répondre aux besoins de recherche des nouveaux professeurs. Le projet s’est déroulé selon le calendrier prévu et les coûts ont été en-deçà de la prévision itiniale.

7.     Achat de mobiliers dans les laboratoires de recherche du Centre de mise à l'échelle (Pavillon P3)

Objectif : Rendre pleinement fonctionnels les laboratoires pour répondre aux besoins de la recherche en génie chimique et génie biotechnologique

Indicateur : Achat de mobiliers dans les laboratoires du Centre de mise à l’échelle

Résultat : La Chaire de recherche industrielle sur l’éthanol cellulosique a connu une forte expansion et des espaces ont été aménagés au Centre de mise à l’échelle (pavillon P3) pour répondre à cette expansion. De plus, certaines activités de recherche réalisées par le Département de génie chimique et de génie biochimique ont été relocalisées dans le pavillon P3, ce qui permet d’offrir des espaces adaptés et conformes pour ce type de recherche soit le développement, la mise à l’échelle et la mise au point d’équipements et de procédés pour la production de nanofibres de carbone. L’enveloppe a permis le financement de l’acquisition de mobiliers pour ces laboratoires de recherche notamment des comptoirs, des armoires ventilées, des armoires de rangement et autres ameublements nécessaires.

8.     Relocalisation de l'animalerie de la Faculté des sciences

Objectif : Planifier la relocalisation de l’animalerie

Indicateur : Production d’un plan de relocalisation de l’animalerie

Résultat : Construit au début des années 70, le pavillon D5 abrite l'animalerie de la Faculté des sciences ainsi que des laboratoires de recherche. La Faculté des sciences devait relocaliser l'animalerie pavillon D8, ce qui aurait permis l’installation de nouvelles serres de recherche au pavillon D5. Depuis le dépôt du projet au FSR, des changements ont été apportés au projet d’installation de serres. Pour cette raison, la planification de la relocalisation de l’animalerie a été reportée à une date ultérieure.