Recherche en sciences de la santé

Recherche en sciences de la santé

Mener un projet de recherche pour répondre à des questions liées aux aspects préventifs, évaluatifs ou curatifs du domaine de la santé

  • Recherche sur l'être humain dans sa globalité, malade ou en santé, dans son environnement de vie, ainsi que sur l'organisation des services de santé qui lui sont destinés.
  • Approche interdisciplinaire. Plus de 100 professeurs issus de domaines variés pour encadrer la clientèle étudiante.
  • Enseignement portant sur la méthodologie quantitative ou qualitative de la recherche clinique, épidémiologique, évaluative ou exploratoire.
  • Intérêts de recherche diversifiés (p. ex., gériatrie, réadaptation, pédagogie des sciences de la santé, santé communautaire, santé mentale, sciences infirmières, toxicomanie).
  • Programme conçu pour former des professionnels de la santé désirant participer activement à des travaux de recherche (maîtrise) ou concevoir et réaliser des projets de recherche (doctorat), mais aussi ouvert à d'autres disciplines ayant un intérêt pour la recherche en santé.
  • Université affiliée à plusieurs centres de recherche.
  • Quatre sites de formation (Sherbrooke, Longueuil, Saguenay et Moncton).
  • Bourses facultaires disponibles.
  • Admission aux trimestres d'automne, d'hiver et d'été.

Une formation en recherche en sciences de la santé ouvre la voie à une carrière pleine de défis et de possibilités

  • Professionnel de recherche (centres de recherche, organismes gouvernementaux ou entreprises privées).
  • Chargé d'enseignement dans une institution universitaire.
  • Professeur-chercheur dans une institution universitaire.
  • Professionnel du domaine de la santé avec compétences en recherche.

Avant d'enregistrer une demande d'admission officielle, contactez une professeure ou un professeur qui acceptera de diriger vos études. Pour les candidats internationaux, il est essentiel de faire la demande d'admission six à huit mois avant le début du programme afin de permettre l'obtention du Permis d'études (Gouvernement du Canada) et le Certificat d'acceptation du Québec (Gouvernement du Québec).