Aller au contenu

Superviser les résidents lors de l’utilisation de l’échographie de chevet

Objectifs

Public cible

Les résidents formés à l’utilisation de cette technique nécessitent une supervision adéquate pour l’utilisation de l’échographie au chevet. Les besoins en formation professorale les plus grands sont avec le groupe des internistes : plusieurs stages y sont supervisés et il y a une exposition fréquente aux techniques échoguidées et aux pathologies accessibles à l’échographie de chevet diagnostique, en plus des nouvelles exigences de supervision dans les jalons de développement de la résidence en médecine interne. Les superviseurs rapportent un faible niveau de confort avec la modalité échographie de chevet. Un atelier de base à la supervision de l’échographie est donc offert aux membres du service de médecine interne générale.

Contexte

L’utilisation de l’échographie, autrefois réservée aux radiologistes et aux cardiologues, est en émergence et se libéralise au chevet des malades. Elle sert, à la fois d’outil diagnostique (pulmonaire, cardiaque, vasculaire, abdominale, etc.) et comme outil thérapeutique (guidance procédurale). Ses avantages sont nombreux (portable, non-invasif, non-irradiants, etc.). L’utilisation de l’échographie est même considérée comme un standard de pratique pour plusieurs techniques échoguidées.

Objectifs

À la suite de cette formation, les participantes et participants seront en mesure de :

  1. Différencier l’échographie de chevet de l’échographie traditionnelle et en comprendre les limites et les méthodes de documentation en tant que complément d’examen physique;
  2. Appliquer les connaissances fondamentales et pratiques en échographie de chevet (cardiaque, pulmonaire, abdominale);
  3. Reconnaître l’utilité de l’échographie lors de l’évaluation d’un état de choc et lors des procédures échoguidées;
  4. Superviser et guider les résidents utilisant l’échographie de chevet plus particulièrement en développant leur sens critique face aux images acquises par ceux-ci.

Référentiel de compétences pédagogiques

Le ou les contextes d’enseignement de cette formation sont :

   •  la supervision et l’encadrement en stage clinique;

La ou les compétences liées au processus d’enseignement (PIER) pour cette formation sont :

   •  Intervenir dans le cadre d’activités d’enseignement-apprentissage

   •  Évaluer la performance des apprenants;

Animation

Animation

Animation :
Pr Charles St-Arnaud
Pr Michael Mayette 

Conception :
Pr Dany Burke,
Pr Brian Grondin-Beaudoin,
Pr Michael Mayette,
Pr Charles St-Arnaud

Accréditation

Accréditation

Cette activité est accréditée par le Centre de formation continue (CFC) de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke qui est pleinement agréé par le Collège des médecins du Québec (CMQ) et par le Comité d'agrément de l'éducation médicale continue (CAÉMC). Pour les professionnels de la santé, le CFC remet une attestation de présence de 5 heures de formation accréditée. Les participants doivent réclamer un nombre d’heures conforme à la durée de leur participation.

Selon le règlement du CMQ, cette formation correspond à 5 heures d'activités de développement professionnel (catégorie A).

La présente activité offre une portion d'apprentissage collectif agréée (section 1) au sens que lui donne le programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC). Vous pouvez déclarer un maximum de 5 heures de section 1.

Ce programme d'apprentissage en groupe d'un crédit par heure répond aux critères de certification du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), a reçu la certification du CFC et donne droit jusqu'à 5 heures de crédits MainPro+.

Prenez note que le délai maximum pour la délivrance de l'attestation est de 15 jours ouvrables.