Douglas Gordon Jones

Professeur émérite en lettres et sciences humaines

2009

Professeur pendant plus de trente ans à l’Université de Sherbrooke, Douglas Gordon Jones a enseigné avec passion et dévouement la littérature canadienne et québécoise, la poésie et la traduction. Il a également cofondé, en 1969, une revue de renommée internationale, Ellipse, qui pendant un quart de siècle a ouvert ses portes aux poètes des deux langues officielles du pays. Il a lui-même rédigé plusieurs recueils de poèmes et traduit avec finesse les œuvres de plusieurs grands poètes québécois. L’une de ses critiques est considérée comme pionnière en matière de critique littéraire anglaise.

Plusieurs générations d’étudiantes et étudiants ont été inspirées par le talent et la générosité de ce professeur. Il a reçu de nombreux prix au cours de sa carrière, dont la plus haute distinction au pays, l’Ordre du Canada, qui reconnait sa stature comme intellectuel, professeur, poète, traducteur, critique et essayiste. Ceux qui le connaissent ou le lisent s’entendent pour dire que ce grand homme de lettres a rallié par son œuvre les communautés culturelles de langues anglaise et française au Canada.