Gerhard Herzberg

Docteur ès sciences

3 juin 1972

L'un des scientifiques canadiens les plus célèbres, Gerhard Herzberg, est reconnu mondialement comme le père de la spectroscopie moléculaire. Sa contribution à la physique pendant plus de 45 ans au Conseil national de recherches du Canada a eu un impact considérable sur les chercheurs de toutes les régions du globe. Né en Allemagne le 25 décembre 1904, Gerhard Herzberg termine à 24 ans, en 1928, son doctorat en génie physique à l'Université technique de Darmstadt et il a déjà publié 12 documents traitant de physique atomique et moléculaire. Fuyant le nazisme, il est accueilli à l'Université de la Saskatchewan en 1935, où il travaille pendant 10 ans. Après un séjour de 3 ans à l'Université de Chicago, il revient au Canada en 1948 à l'invitation du CNRC, où il met sur pied un laboratoire de recherche fondamentale en spectroscopie. En 1971, il remporte le Prix Nobel de Chimie pour sa contribution à la connaissance de la structure électronique et de la géométrie des molécules, particulièrement des radicaux libres. Il est décédé le 3 mars 1999.