Antoine Georges

Docteur d'honneur en sciences

22 septembre 2018

Né en 1961 à Paris, Antoine Georges soutient sa thèse en 1988 à l’École normale supérieure (Paris). Il y demeure chercheur jusqu’en 2003, alors qu’il crée, au Centre de physique théorique de l’École polytechnique de Paris, une équipe de recherche sur la physique des matériaux à fortes corrélations quantiques. Depuis, il occupe concurremment plusieurs positions de prestige : professeur à l’École polytechnique de Paris, au Collège de France et à l’Université de Genève, directeur du nouveau Center for Computational Quantum Physics (CCQ) de l’Institut FlatIron de la fondation Simons (New York) et membre (parmi 267 seulement) de l’Académie des sciences de France.

Théoricien de renom de la physique de la matière condensée, il est l’auteur d’environ 200 publications qui ont reçu près de 25 000 citations. Sa principale réalisation est la découverte, avec Gabriel Kotliar (Rutgers University), de la théorie du champ moyen dynamique. Ce nouvel outil introduit le temps dans l'étude des corrélations et arrive à traiter la structure électronique des matériaux comme jamais auparavant.

Le professeur Antoine Georges est sans conteste l’un des leaders mondiaux de la théorie des matériaux quantiques.

La doyenne de la Faculté des sciences, Carole Beaulieu, Antoine Georges et le recteur de l'Université de Sherbrooke, Pierre Cossette.