Pierre-Gilles de Gennes

Docteur ès sciences

11 juin 1988

Né à Paris le 24 octobre 1932, Pierre-Gilles de Gennes a étudié à l'École normale supérieure, où il s'initie à la recherche avec le physicien Pierre Aigrain. Reçu à l'agrégation de physique en 1955, il entre comme ingénieur au Centre d'études nucléaires de Saclay. Enseignant à la Faculté des sciences d'Orsay, il y devient professeur titulaire en 1965, et, en 1971, il est nommé professeur au Collège de France, où il occupe une chaire de physique de la matière condensée. De culture pluridisciplinaire, il s'intéresse à différents domaines de la physique, dont les sciences de la matière désorganisée: cristaux liquides, gels, etc. Membre de l'Académie des sciences depuis 1979, Pierre-Gilles de Gennes est directeur de l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris. Il a reçu le prix Nobel de physique en 1991. Il est l'auteur de plus de 300 articles scientifiques. À côté de cette activité de recherche du plus haut niveau, Pierre-Gilles de Gennes consacre une part importante de son temps à l'enseignement et à partager avec les jeunes de très nombreuses écoles et lycées, son enthousiasme pour la recherche scientifique. Il a également reçu le 24 janvier 2007 la Mention Spéciale Enseignement Supérieur du Prix Roberval pour le livre Gouttes, bulles, perles et ondes qu'il a coécrit avec David Quéré et Françoise Brochard-Wyart. Pierre-Gilles de Gennes est décédé le 18 mai 2007.