Alfred DesRochers

Docteur ès lettres

23 octobre 1976 

Né à Saint-Élie d'Orford le 4 octobre 1901, le poète Alfred DesRochers travaille d'abord comme mouleur de fonte avant d'entreprendre des études classiques à Trois-Rivières. Il devient ensuite commis de magasin, homme de chantier et ouvrier de filature, avant d'entrer à La Tribune en 1925. En 1927, il fonde L'Étoile de l'Est, hebdomadaire dont il est le rédacteur en chef jusqu'en 1928, année où paraît son premier recueil de poèmes. Il s'enrôle dans les Forces armées canadiennes (1942-1944). Traducteur à Ottawa, puis secrétaire de la Fédération libérale nationale en 1945, il retourne à La Tribune (1946-1952). De nouveau traducteur, mais cette fois à La Presse canadienne en 1953, il prend sa retraite en 1964, à la mort de son épouse, pour se consacrer à l'écriture et à la lecture. Alfred DesRochers a reçu le Prix du Lieutenant-gouverneur en 1931 et le Prix Athanase-David en 1932, pour À l'ombre de l'Orford. En 1964, la Société Saint-Jean-Baptiste lui a remis le Prix Duvernay pour l'ensemble de son oeuvre. Il est décédé le 12 octobre 1978.