Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la fête du Nouvel An 2017

Centre culturel
Le 12 janvier 2017

Chers collègues,
Chers amis de la communauté universitaire,

Je veux tout d’abord vous souhaiter une excellente année 2017.

J’espère que vous avez bien profité de la période des fêtes avec vos proches et que vous nous revenez en grande forme.

C’est toujours un plaisir de vous revoir en début d’année et de porter ensemble un regard sur l’avenir de l’Université de Sherbrooke.

En cette fin de mandat, je tiens à vous témoigner toute ma reconnaissance. Merci pour votre soutien indéfectible au cours de ces années qui ont comporté leur lot de défis.

Défis que notre communauté universitaire a su relever avec brio.

Malgré l’énorme pression qui nous a été imposée, nous avons collectivement préservé l’âme de l’UdeS. J’en veux pour preuve plusieurs bonnes nouvelles qui nous sont arrivées au cours des derniers mois :
- l’Université de Sherbrooke présente la plus forte croissance de ses activités de recherche au cours des quinze dernières années, parmi toutes les universités canadiennes comportant une faculté de médecine;
- son effectif étudiant est toujours en croissance;
- le taux de satisfaction des étudiantes et des étudiants demeure toujours le plus élevé parmi les universités comparables. L’UdeS arrive ainsi au premier rang dans sept des dix thématiques abordées dans le sondage annuel du magazine Maclean’s auprès de la population étudiante universitaire;
- notre campagne majeure de financement s’apprête à fracasser des records grâce à l’impressionnante contribution de notre communauté interne et à l’immense capital de sympathie dont jouit l’Université dans la société québécoise;
- et tout cela en réussissant à maintenir un équilibre financier qui nous permet de contrôler nous-mêmes notre avenir.

Je pourrais continuer ainsi longtemps.

Mais rien de tout cela n’aurait pu être réalisé par une rectrice seule. Tout le crédit vous revient. C’est pourquoi je tiens tant à vous remercier toutes et tous qui chaque jour vous consacrez à réinventer l’Université de Sherbrooke et sa contribution à la société.

Et dans cet esprit, j’ai le plaisir de vous annoncer la création des nouveaux Prix Inspiration, un programme de reconnaissance du personnel.  Prochainement, vous recevrez un message qui vous donnera plus de détails. Essentiellement, il s’agit de saluer ceux et celles qui contribuent à la vitalité de notre milieu. Nous souhaitons ainsi mettre en lumière des membres du personnel qui s’investissent avec passion et générosité dans le cadre de leurs activités professionnelles ou bénévoles.  De petits gestes attentionnés, des initiatives bien pensées et un esprit d’entraide font bien souvent une réelle différence.

Cinq catégories ont été retenues :
- Engagement professionnel au sein de notre communauté universitaire;
- Engagement bénévole au sein de la collectivité;
- Initiative-innovation;
- Qualité de service;
- Résilience.

Vous serez invités à soumettre des suggestions de candidatures. Les premiers récipiendaires seront dévoilés en mai prochain. Je suis persuadée qu’il vous vient spontanément à l’esprit le nom d’un ou même de plusieurs membres de notre personnel. N’hésitez pas à soumettre leur candidature.

Grâce à sa communauté innovante et passionnée, l’Université de Sherbrooke peut contempler l’avenir avec confiance. Je l’ai déjà mentionné, notre campagne majeure connait un succès extraordinaire. Elle nous permet de lancer une multitude de projets emballants et inspirants qui auront des retombées fantastiques pour l’UdeS et pour la société.

Comme je le soulignais l’an dernier à pareille date, à l’UdeS, nous n’avons jamais perdu espoir. Partout sur nos campus brûle une flamme inspirante. Cela ne s’arrêtera pas, j’en suis toujours profondément convaincue.

Mais trêve de discours, il est temps de reprendre vos échanges de vœux et vos conversations. Je vous rejoins pour vous saluer personnellement comme j’aime tant le faire.

Merci de votre attention et bonne soirée!