Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la célébration annuelle de la recherche et de la création

Centre culturel
Le 18 janvier 2017

Chers collègues de la direction,
Madame la doyenne, Messieurs les doyens,
Chers professeurs, collègues et amis,
Distingués invités,

Je suis vraiment très heureuse d’être parmi vous à l’occasion de cette célébration annuelle de la recherche et de la création. Cette année encore, nous avons de très beaux succès à souligner.

Je tiens dans un premier temps à profiter de l’occasion pour saluer l’engagement, le travail acharné, la rigueur et l’excellence de l’ensemble des membres de notre communauté universitaire qui se consacrent, avec autant de passion que de détermination, aux activités de recherche et de création que nous menons. Merci à chacune et à chacun de votre contribution essentielle.

Grâce à l’apport formidable de nos professeures et professeurs et de leurs équipes de recherche, il va sans dire que l’Université de Sherbrooke s’illustre avec brio au sein de la communauté scientifique nationale et internationale.

Parmi toutes les universités canadiennes comportant une faculté de médecine, l’UdeS est d’ailleurs celle qui a présenté, au cours des quinze dernières années, la croissance la plus élevée de ses activités de recherche.

L’une des grandes forces de notre établissement, c’est sa capacité de travailler en partenariat, en collaboration et en concertation. Cela nous permet d’aller encore plus loin, en étendant la portée et les retombées directes de nos accomplissements.

Les avancées réalisées ici-même à l’Université de Sherbrooke ont contribué au fil des années à des développements significatifs dans les différentes facettes de notre société, notamment sur les plans sociaux, scientifiques, culturels, technologiques et économiques. Plusieurs de nos découvertes ont permis d’améliorer concrètement la vie de nos concitoyennes et concitoyens.

Bien d’autres percées sont à ce moment-ci pleines de promesses et d’espoirs, alors qu’elles permettent d’entrevoir un avenir encore meilleur. Le Prix institutionnel en recherche et création qui sera décerné dans quelques instants en est un exemple remarquable. Les avancées réalisées par le professeur Éric Massé et son équipe de recherche, du département de biochimie, ouvrent en effet la voie à des retombées majeures dans le domaine de la médecine et des sciences de la santé.

En complément au Prix de la recherche et de la création, je tiens aussi à profiter de l’occasion pour féliciter chaleureusement les 24 professeures et professeurs qui ont reçu de prestigieux prix de recherche au cours de l’année 2015-2016.

Au nom de toute la communauté universitaire, je tiens à vous exprimer, chers collègues, notre fierté et notre reconnaissance. Bravo, merci et bonne continuité!