Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la remise du
Prix de la recherche et de la création 2012
au professeur Jacques Pépin

Sherbrooke

le 4 décembre 2012

Collègues chercheuses et chercheurs,
Chers amis,
Distingués invités,

De toutes les tâches qui incombent à la rectrice d’une université, celle de souligner l’excellence de ses professeurs est certainement l’une des plus gratifiantes. 

Le travail que vous accomplissez est au cœur de notre mission universitaire d’enseignement, de recherche et de participation au mieux-être de la société. Plus que quiconque au sein de notre institution, vous incarnez et vous transmettez chaque jour les valeurs d’innovation et de réussite qui animent l’Université de Sherbrooke depuis sa fondation.

Mais permettez-moi de m’adresser directement aux 11 personnes que nous honorons aujourd’hui. Pour votre rigueur et votre clairvoyance, pour votre talent et pour l’excellence de vos travaux de recherche, vous avez toutes et tous obtenu des honneurs de niveau national ou international au cours de l’année 2011. Votre carrière s’inscrit maintenant sous le signe du dépassement. Vous avez su repousser les limites de la connaissance, créer de l’innovation et favoriser l’avancement de la société. Et en vertu des prix et reconnaissances que vous avez obtenus, votre renommée a désormais franchi les limites de nos trois campus. Je tiens à vous en féliciter et à vous remercier de contribuer avec un tel brio au rayonnement de l’Université de Sherbrooke.

Cela est particulièrement vrai du chercheur auquel nous remettons aujourd’hui notre Prix de la recherche et de la création, le professeur Jacques Pépin. Lauréat du Prix de la personnalité internationale de l’année décerné par le CÉRIUM et du prix du Scientifique de l’année 2011 de Radio-Canada, reconnu mondialement pour ses travaux de recherche sur les origines du SIDA en Afrique, le professeur Pépin est une sommité et une formidable source d’inspiration pour nos étudiantes et nos étudiants de toutes les facultés. Je suis extrêmement fière de souligner aujourd’hui en votre compagnie les honneurs qu’il a reçus, et de le remercier à son tour pour son immense contribution à notre rayonnement. 

La recherche et la création de niveau universitaire sont des lumières pour notre monde. Les portes que vous ouvrez par vos découvertes changent des vies, des destins, des ambitions. Vos démarches font un trait d’union entre l’art et la science, entre le savoir et la créativité, entre le présent et l’avenir. 

Ces derniers mois, l’Université a lancé un nouvel énoncé de positionnement pour accompagner les messages qu’elle diffuse dans le public. Cet énoncé, « Voir au futur », n’est pas un message désincarné. Dans toutes ses actions, notre institution prend le parti de promouvoir la réussite et d’accompagner la société québécoise sur la route de son avenir. Merci d’être de si bons acteurs dans la réalisation de ce projet qui nous concerne to