Allocution de la professeure Luce Samoisette, rectrice de l'Université de Sherbrooke, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture du Campus de Longueuil

Longueuil

Le 12 février 2010

Madame la Ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport,
Madame la Ministre du Tourisme et Ministre responsable de la région de la Montérégie,
Madame la Mairesse de Longueuil,
Mesdames et messieurs les députés et les maires,
Monsieur le président de notre conseil d’administration,
Madame la vice-rectrice au Campus de Longueuil,
Mesdames et messieurs les doyennes et doyens,
Mesdames et messieurs les directrices et directeurs de service,
Chers invités, partenaires et collègues,

Je suis particulièrement fière d’être parmi vous aujourd’hui. Une fierté que je partage assurément avec ma collègue Lyne Bouchard, vice-rectrice au Campus de Longueuil, qui vient de vous présenter la vocation du Campus. Permettez-moi maintenant de vous parler brièvement de l’Université de Sherbrooke.

L’Université de Sherbrooke, c’est :

  • 30 000 étudiantes et étudiants, dont 14 000 à temps complet;
  • 6000 employés;
  • 110 000 diplômés.

C’est, par ailleurs :

  • 74 chaires de recherche;
  • 80 millions de dollars en contrats et subventions de recherche;
  • et une augmentation de 41 % des diplômés de ses programmes en recherche, pour la période de 2004 à 2008.

Plusieurs parmi vous connaissez déjà la réputation de l’Université de Sherbrooke pour son approche pratique, ses programmes offerts en régime coopératif avec des stages rémunérés, son orientation vers l’innovation et son intégration du développement durable à ses programmes et à sa gestion. Mais il est une autre caractéristique, peut-être moins connue celle-là, dont nous avons également toutes les raisons de nous enorgueillir, c’est notre capacité de travailler en équipe, entre nous et avec nos partenaires.

Je suis d’autant plus à l’aise de parler de notre réussite en ce domaine, que l’édifice dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui en est la démonstration tangible. Vous le savez, les travaux de construction ont été exécutés en respectant l’échéancier et le budget. Un tour de force qui n’aurait pu se faire sans le travail minutieux et acharné de nos employés et des professionnels des entreprises qui ont œuvré à la réalisation de cet extraordinaire projet. D’ailleurs, je tiens tout particulièrement à les saluer et à les féliciter. Je souhaite également vous remercier, Madame la ministre Courchesne, pour la confiance que vous nous avez témoignée à cet égard, confiance qui s’est manifestée par l’investissement par le gouvernement du Québec d’une somme de 26 millions de dollars. Permettez-moi finalement de souligner l’importance de la contribution au développement de l’Université de Sherbrooke des donatrices et donateurs qui par le truchement de La Fondation nous permettent de bien remplir notre mission.

Soyez assurée, Madame Courchesne, que le Campus de Longueuil se révélera un formidable outil permettant de répondre aux besoins croissants de formation des professionnels de nombreux secteurs et que, par le fait même, il participera activement au développement de la société, à l'échelle régionale, nationale et internationale.

J’aimerais souligner la présence parmi nous de recteurs et représentants des autres universités, tant de Montréal que d’ailleurs au Québec. Une présence qui me fait chaud au cœur et qui, je crois, envoie un message clair à la population québécoise : nous sommes essentiellement des partenaires qui, ensemble, œuvrent à positionner favorablement le Québec face aux défis actuels et futurs. Et si je peux me permettre, il est grand temps que l’on fasse écho à cet esprit de collaboration et à la complémentarité qui nous caractérisent.

Ici, au Campus de Longueuil, trois critères guident nos choix de programmes :

  • Ils doivent répondre aux besoins du milieu;
  • Être à la fine pointe de leur domaine et adaptés à nos étudiantes et étudiants;
  • Être complémentaires de l’offre des autres universités.

Le Campus de Longueuil est un véritable outil de développement pour la Rive-Sud et la Montérégie. C’est dans cet esprit que nous avons développé un partenariat privilégié avec la Ville de Longueuil pour la construction de cet édifice et de l’Atrium qui le relie au métro. Je voudrais d’ailleurs profiter de l’occasion pour féliciter la nouvelle mairesse, madame St-Hilaire, avec qui nous avons bien l’intention d’entretenir une collaboration soutenue. Cette offre de collaboration, je la formule également à l’endroit des maires et mairesses des autres villes de la Montérégie et à nos nombreux partenaires, actuels et futurs.

J’attire votre attention sur la présence, ici, de la plupart des doyennes et doyens de nos neuf facultés, accompagné(e)s de plusieurs professeurs. J’aimerais, chers collègues, que vous regardiez ce nouvel édifice comme une terre d’accueil pour plusieurs de vos projets, comme un superbe milieu d’études, de recherche et de vie universitaire. Sachez que l’équipe du Campus de Longueuil a le mandat de soutenir vos efforts pour relever les nouveaux défis de la formation.

En terminant, je tiens à remercier chaleureusement l’équipe de direction, les professeurs et le personnel du Campus de Longueuil, de même que les équipes du Service des immeubles et du Service des technologies de l’information et toutes les autres personnes qui ont contribué à ce succès. Je sais que l’installation dans les nouveaux espaces a exigé des efforts importants. Mais force est de constater que cela en valait la peine. Je me réjouis de voir l’enthousiasme du personnel, le sourire des étudiantes et des étudiants et l’esprit de « campus » qui s’installe déjà.

Ces nouvelles infrastructures permettront d’accroître les collaborations fructueuses reposant sur une culture de partenariats entre l’ensemble des ressources de l’Université, dont celles de son Campus de Longueuil, et les acteurs politiques, économiques, sociaux et culturels de la région. Des collaborations marquées par des actions concrètes, et par la consolidation de notre développement, que nous voulons durable.

Bonne journée.