Allocution du professeur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke
à l'occasion de l'inauguration du Centre de technologies avancées
BRP – Université de Sherbrooke

Le 16 juin 2008

Monsieur le Ministre,
Madame la Ministre,
Monsieur le Maire,
Monsieur le Président et Chef de la direction,
Messieurs les Présidents,
Monsieur le Recteur Pierre Reid,
Chers employés et étudiants qui œuvrez au CTA,
Distinguées invités,

Nous vivons ensemble un grand jour pour notre ville et pour notre région! Dans la foulée du Sommet de Sherbrooke, notre communauté est unanime quant à l'importance d'être reconnue comme particulièrement innovante pour assurer l'avenir de Sherbrooke et de l'Estrie. À peine 18 mois plus tard, nous inaugurons déjà la première implantation dans le Parc Innovation de l'Université de Sherbrooke, un outil puissant et concret pour réussir cet objectif. Dès l'instant où le Premier ministre Jean Charest a pris connaissance de ce projet lors d'une visite à l'Université pour d'autres raisons, il a tout de suite su flairer son immense potentiel et il s'est fait un devoir d'en favoriser la réalisation. C'est pourquoi je vous prie, Madame la Ministre, de transmettre au député de Sherbrooke notre plus vive appréciation pour sa clairvoyance et son indéfectible appui qui porte fruit aujourd'hui.

Notre Université et notre région jouissent d'un formidable positionnement dans la nouvelle économie qui prévaudra dans la société du savoir de plus en plus mondialisée. Ce bâtiment que nous inaugurons ce matin en est la preuve.

La venue du Centre de technologies avancées BRP-UdeS ouvre en effet la voie au Parc Innovation. Ce premier centre de recherche conjoint permet à l'Université de doter Sherbrooke et sa région d'un puissant dispositif, unique au Québec, pour pousser encore beaucoup plus loin notre capacité d'innovation. Avec quelque 25 centres de recherche à terme, le Parc Innovation de l'Université de Sherbrooke aura un effet déterminant sur le rehaussement de l'économie locale et nationale ainsi que sur la qualité du milieu de vie sherbrookois et estrien.

Pour déployer le Parc Innovation de l'Université de Sherbrooke, il fallait choisir un premier partenaire qui place la barre très haute. Nous avons établi cette alliance avec une symbolique québécoise et estrienne extrêmement forte. D'une part, l'entreprise fondée ici-même en Estrie par l'inventeur J. Armand Bombardier, est devenue la plus importante au Québec et a donné naissance à Bombardier et BRP. D'autre part, l'Université de Sherbrooke est la plus appréciée au Canada selon The Globe and Mail, la meilleure francophone selon Maclean's et la première francophone pour l'impact de nos recherches dans les revues scientifiques selon Research Infosource.

Dans une perspective de développement durable, le Parc Innovation de l'Université de Sherbrooke facilite l'accès aux équipements spécialisés de haut calibre pour la réalisation de projets conjoints. Les partenariats actuels et futurs favoriseront l'interconnexion et l'interfécondation entre les spécialistes de la recherche et ceux du développement industriel.

D'ici quelques années, nous disposerons d'une grappe d'une vingtaine de centres de recherche de classe mondiale, certains en collaboration avec l'industrie comme c'est le cas avec BRP, d'autres avec des partenaires gouvernementaux. Bientôt débutera la mise en chantier de la deuxième construction qui abritera le Centre d'excellence en génie de l'information.

Je tiens à remercier les gouvernements pour leur soutien à ce mégaprojet des plus structurants. Longue vie au Centre de technologies avancées BRP-UdeS et au Parc Innovation de l'Université de Sherbrooke! Ensemble, osons encore mieux construire notre société, en concertation et avec audace, pour le plus grand bénéfice de la population!

J'invite maintenant au micro un illustre diplômé en génie mécanique de l'Université de Sherbrooke, M. José Boisjoli, Président et Chef de la direction de BRP.