Allocution du professeur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion du vernissage de l'exposition
du 40e anniversaire de la Caisse de dépôt
et placement du Québec

Le 5 septembre 2006

Monsieur le Président,
Distingués invitées et invités,
Mesdames, Messieurs,

J'accueille avec un immense plaisir l'exposition qui marque le 40e anniversaire de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Il s'agit d'ailleurs d'une double première. D'une part, c'est la première fois que l'UdeS présente ce genre d'exposition d'un organisme externe. D'autre part, l'Université de Sherbrooke est choyée d'être la première institution en dehors de la métropole à exhiber cette fresque de la formidable émancipation économique québécoise.

La Caisse de dépôt et placement emploie la plus imposante équipe professionnelle en placement au pays. Au fil des ans, elle est devenue le premier gestionnaire de fonds institutionnels au Canada et l'un des acteurs financiers les plus importants du globe. Elle a contribué fortement à la prise de contrôle de leur économie par les Québécois francophones dont la part est passée de 47 % en 1961 à 67 % en 2003.

« La Caisse : une histoire d'investissements » rappelle les grandes étapes de ce formidable outil collectif et met en lumière les différents visages de son ascension vertigineuse. Elle donne l'occasion d'apprécier cette réussite collective étonnante issue de la Révolution tranquille, que l'auteur Mario Pelletier a qualifiée de « machine à milliards » et de « puissance mondiale de l'investissement » .

L'UdeS est heureuse de faire découvrir ou redécouvrir cette institution colossale qui accueille nos stagiaires du régime coopératif et embauche nos diplômées et diplômés. D'ailleurs, l'actuel grand patron de la Caisse, Henri-Paul Rousseau, est un illustre diplômé de l'UdeS qui, malgré son emploi du temps démesuré, met son leadership exemplaire au service d'une campagne de souscription majeure pour que notre Université accentue encore sa contribution puissante et originale au progrès de la société.

Je veux le remercier, de même que toutes les personnes qui ont contribué à la préparation de cet événement. À tous et à toutes, une excellente visite éducative de l'histoire économique du Québec!