Allocution du professeur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de l'inauguration des galeries
honorifiques de la Faculté de médecine et
des sciences de la santé

Le 17 novembre 2006

Madame la Vice-présidente du Réseau de l'Université de Sherbrooke,
Monsieur le Doyen,
Chers Ambassadeurs et Professeurs émérites,
Distingués invitées et invités,

Je salue avec le plus grand plaisir le fruit de la collaboration entre Le Réseau de l'UdeS et la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Quelle belle mise en valeur de la fierté et de la passion incomparables qui nous animent à l'Université de Sherbrooke!

Cette première d'une série de galeries honorifiques, qui s'étendra à toutes les facultés, contribue à l'accroissement du sentiment d'appartenance en rendant permanente la visibilité des leaders qui façonnent notre Université par leur engagement et leurs accomplissements, et nous inspirent par leur audace, leur enthousiasme et leur dévouement.

Je me réjouis de la présence parmi nous cet après-midi de plusieurs des personnes honorées. Vous êtes des exemples vivants que les défis sont faits pour être relevés, les obstacles surmontés et l'héritage transmis.

La réalisation de ce projet s'inscrit dans le Plan d'action stratégique 2005-2008 du Réseau de l'UdeS, qui a résolu d'intensifier ses interventions auprès des diplômées et diplômés, notamment en termes de reconnaissance. Je tiens à remercier le conseil d'administration du Réseau pour cette belle initiative qui valorise les ambassadrices et ambassadeurs nommés à l'occasion des galas du rayonnement.

Aussi, je félicite la Faculté de médecine et des sciences de la santé pour avoir adapté le concept aux professeures et professeurs émérites et aux docteurs honoris causa.

Tous ces portraits resteront au panthéon de l'histoire de la Faculté, qui sert de modèle à travers le Monde.

Ainsi, notre institution créatrice d'un nouveau type d'université, formée de leaders qui en forment d'autres, affiche encore davantage l'ampleur et la diversité de son leadership.

Longue vie à cette mémoire collective qui s'enrichira chaque année de nouveaux visages!