Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la réception offerte par le gouvernement du Québec dans le cadre des Mondiaux jeunesse 2003

12 juillet 2003

Monsieur le Président de l'IAAF,
Monsieur le Premier ministre,
Madame la Vice-première ministre,
Madame et Messieurs les ministres,
Distingués invitées et invités,

Au nom de toute la population estrienne, au nom du maire de Sherbrooke, M. Jean Perrault, et de l'ensemble du comité organisateur que j'ai l'honneur de coprésider avec lui, je remercie le gouvernement du Québec très sincèrement de nous avoir épaulés dans cette grande aventure des 3es Championnats du Monde jeunesse de l'IAAF.

Si le cœur de Sherbrooke bat actuellement au rythme des Mondiaux jeunesse 2003, nous le devons certes à une foule de personnes qui ont su se mobiliser autour du projet sportif le plus universel que le Québec ait jamais connu. Nous le devons aussi à nos élus qui se sont concertés pour rendre possibles la réfection de notre ancienne piste d'athlétisme et surtout la construction du nouveau stade, une merveille mise dorénavant à la disposition de l'élite mondiale.

Je voudrais exprimer notre gratitude particulière au nouveau Premier ministre du Québec, M. Jean Charest, qui, alors en sa qualité de député de Sherbrooke, a contribué à rassembler certains acteurs clés autour du projet de stade à un moment particulièrement déterminant.

As you have noted this week, we have inherited quite a stadium. But the legacy also includes the enhancement of an ethic of promoting social solidarity, building a baton of hope to run with… a spirit carried toward the future, of course for elite athletes, but also for everyone who wants to share the World marathon of hope, fairness, tolerance and good citizenship. The Government of Quebec has been instrumental in helping us get to the starting line… the frontier for this challenging adventure. They have helped employ hundreds of our citizens to develop their skills around these Championships and given them a renewed sense of purpose as well as a great exposure to the rest of the World at the same time. I say bravo to them in all the languages we may speak here today.

Grâce notamment à l'appui du gouvernement du Québec, les présents championnats lèguent aux générations futures un héritage à la fois matériel et organisationnel. Les présents championnats ne sont donc pas une fin, mais un commencement, car l'organisation, plus mobilisée que jamais, se sent responsable de faire mieux encore sur la base de l'expérience en cours. D'ailleurs, au cours des dernières semaines, nous avons déjà annoncé que deux autres grandes compétitions sportives internationales auront lieu au Stade d'athlétisme de l'Université de Sherbrooke, soit les Championnats NACAC 2004 et la Gymnasiade internationale 2006.

Le sport s'inscrit depuis la nuit des temps au cœur de la culture au même titre que l'art. Ce sont deux dimensions constitutives de la condition humaine éprise de liberté, de beauté et de dépassement. C'est pourquoi l'organisation des Mondiaux jeunesse 2003 comporte un volet social et culturel aussi important que le volet sportif. De cette manière, toute la société, des plus aux moins sportifs, peut y participer.

L'expérience palpitante de la diversité que nous sommes en train de vivre va nous changer à jamais. Les retombées profiteront non seulement à toute la communauté sherbrookoise et estrienne, mais aussi à tout le Québec et même au Monde, car les athlètes venus de tous les pays qui découvrent le Québec partagent avec nous un peu de leur langue, de leur culture et de leur passion commune pour la fraternité universelle.

Our region is therefore seeking to set a new standard with the warm welcome it has reserved for visiting youth and for our ever-increasing support for their most ambitious aspirations.

Cette ouverture sur le Monde qui caractérise Sherbrooke, et trace en même temps son destin, s'inscrit dans une cité des rivières universitaire dont 20 % de la population aux études supérieures inspirent sans cesse de nouveaux rêves de connaissance et de dépassement. Comme le disait François Mauriac, « nous tissons notre destin, nous le tirons de nous comme l'araignée sa toile ».

While sport constitutes a strong factor in social cohesion and in the fight against exclusion from all layers of society, especially among children and youth, it also is a beacon of hope. It not only serves to improve one's health, but also to provide a source of diversion, of entertainment, a place to meet, a point of convergence among different cultures. Finally, it is a way to create valuable employment for those who wish to work in harmony with human athletic endeavour.

Je veux encore une fois remercier le gouvernement du Québec pour son appui au développement des infrastructures sportives sherbrookoises qui serviront pour les décennies à venir. La Ville de Sherbrooke et l'Université de Sherbrooke sont très fières de contribuer ainsi à développer l'ouverture du Québec sur le Monde, en devenant une destination de choix pour de nombreuses compétitions sportives internationales. Nous pouvons toutes et tous être fiers d'être sherbrookois, estriens et québécois!