Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion du lancement de Préférence Estrie

8 janvier 2003

 

Au moment où débute cette conférence de presse, je tiens à saluer la vision de mes collègues qui se sont donné la main pour réaliser ensemble cette initiative de recrutement, d'intégration et d'enracinement des personnels hautement qualifiés et de leurs familles.

Le lancement de Préférence Estrie couronne la concertation de neuf représentants des plus grands employeurs estriens qui se sont entendus pour rendre notre région encore plus accueillante à l'emploi de qualité supérieure. En ce qui me concerne, c'est aussi la réalisation d'une promesse que j'ai faite en novembre 2001 devant la Chambre de commerce de la région sherbrookoise.

Firmly committed to the future, and aware that the knowledge economy occupies an important place in our region, the partners in this new service took this initiative to set a new course of excellence : the strength gained from combining the best of our collective assets, whether in English or in French. The purpose of this forward-looking focus is, of course, to attract to our region and retain the most qualified persons available.

Ce projet des plus structurants s'inscrit dans la volonté régionale de pourvoir à la relève et de développer la main-d'œuvre la plus compétente au cours de la présente décennie. Le nouveau dispositif qui donne à l'Estrie un avantage concurrentiel prend la forme d'une infrastructure très légère qui assure l'interface entre les besoins de placement et les ressources du milieu. Cette forme de concertation originale favorisera grandement le succès de nos organisations ainsi que l'essor socioéconomique de toute la région.

L'alliance des partenaires institutionnels et privés contribue ainsi à accroître notre pouvoir d'attraction, notre rayonnement et nos embauches de choix dans la nouvelle économie du savoir, où la concurrence est internationale. Cet « inode » des cerveaux constitue un enjeu majeur en vue de revitaliser l'Estrie et le Québec pour les 50 prochaines années.

Encore une fois, l'Estrie sait faire les choses différemment en offrant une réception hors de l'ordinaire et une prise en charge qu'on ne trouve nulle part ailleurs au pays, dans un environnement exceptionnel. Nous misons autant sur la qualité de vie dans une zone verte que sur les avantages du Pôle d'excellence technologique que constitue l'Estrie. Notre capacité de nous entraider en conjuguant nos forces et nos expertises complémentaires donne un signal que lorsqu'une de nos organisations recrute, c'est aussi une région qui accueille.

Préférence Estrie entend donner le goût aux meilleures recrues de venir et de rester chez nous, en regroupant l'information dont elles pourraient avoir besoin concernant le logement, la recherche d'emploi pour les conjoints, le choix d'établissements scolaires pour les enfants, les formalités d'immigration ou encore d'intégration sociale, financière, sportive ou religieuse. Le mandat comprend non seulement l'accueil des nouveaux arrivants, mais aussi le suivi auprès d'eux et de leurs familles pour aplanir les éventuelles difficultés de parcours.

La directrice générale, Madame Diane Turgeon, compte sur un important réseau de contacts au sein des institutions et entreprises de la région. Douée d'un sens aigu des communications, elle possède une vaste expérience en relations publiques internes et externes, et sa carrière se déploie autant dans les secteurs privé et public que dans les milieux francophone et anglophone. Je suis persuadé qu'elle saura tisser les liens les plus appropriés et combiner nos meilleurs atouts.

Au récent Rendez-vous national des régions, au cours duquel l'Estrie a été reconnue comme Pôle d'excellence technologique, l'ensemble des délégations ont pris conscience de la nécessité de se prendre en charge pour trouver des projets novateurs afin de relever les défis qui se posent aux régions. Eh bien, aujourd'hui, l'Estrie fournit un bel exemple de prise en charge.

Ensemble, osons une offensive avant-gardiste de coopération en emploi! Vivre en Estrie, c'est vraiment une question de préférence!