Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la désignation de la Faculté de médecine
comme centre collaborateur de l'Organisation mondiale de la santé

8 novembre 2001

Distingués invitées et invités,
Chers collègues,
Mesdames, Messieurs,

Au nom de la communauté universitaire de Sherbrooke, je tiens d'abord à remercier l'Organisation mondiale de la santé et le Dr Charles Boelen pour la reconnaissance accordée à la Faculté de médecine en tant que centre collaborateur de l'OMS. Je remercie aussi le Dr Charles Godue de l'Organisation panaméricaine de la santé, soit le bureau régional de l'OMS pour les Amériques, pour sa précieuse collaboration. 

La Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke devient aujourd'hui la seule faculté au Canada à être désignée centre collaborateur de l'OMS dans le domaine de la formation en santé, et la seule en français dans le monde. Cette reconnaissance de l'OMS souligne le rayonnement mondial de notre Faculté de médecine qui se classe parmi l'élite mondiale en matière de formation médicale et nous en sommes très fiers.

L'Université de Sherbrooke n'aspire pas à devenir une grosse université. Elle se donne plutôt la vocation d'être une grande université reconnue, de premier ordre, parmi les meilleures au monde. L'annonce d'aujourd'hui va précisément dans ce sens.

Le sens de l'innovation pédagogique et de la recherche de qualité est profondément inscrit dans chaque gène de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke. C'est certainement ce qui explique que cette jeune faculté se soit hissée si rapidement parmi les facultés de médecine de premier calibre. Ses diplômées et diplômés décrochent les premières places à l'examen national pour le droit de pratique de la médecine au Canada. Au point d'ailleurs où les autres facultés de médecine au pays se convertissent maintenant à son approche pédagogique innovatrice.

La Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke contribue à améliorer la réponse des systèmes de santé aux besoins des personnes et des communautés et à augmenter l'intégration des soins. Elle établit des partenariats efficaces et adapte aux réalités nouvelles la formation et la pratique des professionnelles et professionnels de la santé.

La Faculté de médecine fait non seulement la fierté de l'Université de Sherbrooke, elle en est devenue une caractéristique fondamentale, un exemple pour l'ensemble des facultés et un puissant moteur de développement pour la région.

Caractérisée par le dynamisme, l'innovation, l'application pratique et le caractère humain, l'Université de Sherbrooke bénéficie actuellement d'une conjoncture exceptionnelle, où se conjuguent le réinvestissement universitaire majeur et nos choix stratégiques qui permettent de consolider nos domaines d'excellence.

Par exemple, le gouvernement du Québec a choisi l'Université de Sherbrooke comme référence nationale en matière linguistique pour le français d'Amérique et aussi, en matière économique, pour le suivi de la performance des entreprises québécoises.

Les gouvernements québécois et canadien ont retenu l'Université de Sherbrooke comme centre national d'excellence en athlétisme.

Pour sa part, l'industrie des télécommunications a choisi l'Université de Sherbrooke comme référence mondiale en matière de compression de la parole pour la téléphonie mobile et Internet.

Aujourd'hui, c'est l'OMS qui reconnaît notre expertise dans la formation et la pratique des professionnelles et professionnels répondant aux besoins de santé des individus et des communautés.

Merci encore à l'Organisation mondiale de la santé pour cet honneur de premier ordre, et bravo aux membres de la Faculté de médecine qui fait la fierté de l'Université de Sherbrooke!