Louis Taillefer

Chaire de recherche du Canada en matériaux quantiques

Dans les nouveaux matériaux construits presque atome par atome, on réussit à contraindre, dans une forte densité, les électrons, une des plus petites particules à charge négative qui soient. Il en résulte des comportements collectifs étranges sur ceux-ci. Découvrir ces comportements et les comprendre, voilà ce qui intéresse le professeur Taillefer. Pour y parvenir, il met à l’épreuve de façon rigoureuse et révolutionnaire, les théories existantes. Il refroidit à des températures frisant le zéro absolu ces matériaux dits quantiques et il y mesure leurs différentes propriétés de transport.

En 2002, son étude sur les conductivités électrique et thermique sur un nouveau matériau montre qu’une loi élaborée il y a plus de 150 ans ne tient plus! Puis en 2003, il monte une expérience avec un matériau quasi pur qui révèle des failles dans une théorie que le physicien russe Lev Landau a élaborée dans les années 1950.

En 2007, son équipe récidive en démontrant hors de tout doute que les supraconducteurs à haute température critique découverts en 1987 se comportent théoriquement comme des métaux. Pour bien comprendre cette découverte, il faut savoir qu’à la température de la pièce, ces matériaux sont des isolants!