Aller au contenu

Futurs membres du personnel

Une personne consultante réglementée en immigration québécoise et canadienne de l’équipe de USherbrooke International déterminera le programme d'immigration, ainsi que le ou les documents d’immigration nécessaires à votre séjour au Canada, en fonction de votre profil, du travail à exécuter, de l’offre présentée par votre hôte, de la durée prévue de votre séjour, etc.

Principaux types d’autorisations permettant de travailler au Canada

Si vous êtes éligible, vous pourriez venir au Canada et y travailler sans détenir de permis de travail. Vous devrez toutefois avoir une Autorisation de Voyage Électronique (AVE) ou un visa de visiteur pour le Canada.

Lors de votre entrée au pays, il est important de demander une Fiche du visiteur qui mentionne votre éligibilité à la dispense, car ce document vous permettra de demander par la suite un numéro d’assurance sociale (NAS), nécessaire, entre autres, pour être rémunéré en salaire lors du séjour au Canada.

Dispense de permis de travail en vertu de la Politique d’intérêt public pour court séjour de 120 jours ou moins

Éligibilité : Stage de formation ou de recherche universitaire ou stage/travail/séjour pour professeur ou chercheur invité

À se procurer :

  • Lettre d’invitation de l’UdeS
  • Convention de stage, s’il y a lieu
  • Visa de visiteur ou AVE
  • Fiche du visiteur

Dispense de permis de travail en vertu de la Politique d’intérêt public pour court séjour de 15 ou 30 jours consécutifs

Éligibilité : Travail hautement qualifié, avec ou sans enseignement, pour professeur ou chercheur

À se procurer :

  • Lettre d’invitation de l’UdeS
  • Visa de visiteur ou AVE
  • Fiche du visiteur

Dispense de permis de travail en vertu de la Politique d’intérêt public pour court séjour de 5 jours ou moins

Éligibilité : Conférencier invité, conférencier commercial ou animateur dans le cadre d’un colloque à durée déterminée

À se procurer :

  • Lettre d’invitation de l’UdeS
  • Visa de visiteur ou AVE
  • Fiche du visiteur

Dispense de permis de travail pour visiteur commercial

Éligibilité : Pour participation à des réunions, des congrès, des expositions; pour l’achat de biens et services canadiens ou pour un service après-vente dans le cadre d’une garantie ou d’un contrat de vente.

À se procurer :

  • Lettre d’invitation de l’UdeS
  • Visa de visiteur ou AVE
  • Fiche du visiteur

Si vous êtes éligible à une dispense d'EIMT, vous pourriez venir au Canada et y travailler avec un permis de travail, pour lequel nous devons d’abord obtenir un no. d’offre d’emploi que nous vous fournirons et qui vous servira lors de votre demande.

Permis de travail pour professeur invité (C22)

Éligibilité : Personnes occupant un poste dans un établissement postsecondaire étranger et qui ne l'ont pas quitté ou professeurs en année sabbatique. Attention! La demande doit d'abord passer par le Service des ressources humaines de l'UdeS.

À se procurer :

  • Lettre d’invitation de l’UdeS
  • No. offre d’emploi
  • Permis de travail

Permis de travail pour titulaire de Chaire de recherche (C31)

Éligibilité : Titulaires d’une chaire de recherche dans une université canadienne, nommés pour leur excellence en recherche, et financés en partie ou en totalité par le gouvernement fédéral ou provincial.

À se procurer :

  • Lettre d’invitation de l’UdeS
  • Contrat de travail
  • No. offre d’emploi
  • Permis de travail

Lorsque la candidate ou le candidat n’est pas éligible à une dispense de permis de travail ou à une dispense d’EIMT, il faudra d’abord présenter une demande d’EIMT et de CAQ. Si les réponses sont positives, la démarche se poursuit avec une demande de permis de travail fermé. Il faut prévoir, pour le processus complet, un délai de traitement d’environ 6 mois

  • Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT). Soumis par l’employeur, le résultat déterminera si l’employeur est autorisé ou non à embaucher une candidate ou un candidat de l’international.
  • Certificat d’Acceptation du Québec (CAQ) pour la candidate ou le candidat. La réponse à cette demande sera reçue conjointement avec la réponse à l’EIMT.
  • Permis de travail, depuis l’étranger ou au point d’entrée. Cette demande ne peut être soumise qu’une fois que l’EIMT et le CAQ ont été approuvés. C’est à ce moment qu'il y aura l’opportunité d’ajouter des demandes pour les membres de la famille immédiate qui accompagneront la travailleuse ou le travailleur, s’il y a lieu.

Lieu de la demande

En fonction de la nationalité de la travailleuse ou du travailleur, du délai estimé avant le début prévu du travail ou de l’autorisation à obtenir, la meilleure façon de procéder sera déterminée, c’est-à-dire :

  • Demande de Fiche du visiteur ou de permis de travail au point d’entrée

Vous devez avoir, au départ, votre AVE ou visa de visiteur. La demande de Fiche du visiteur ou la demande de permis de permis de travail est alors présentée lors de l’arrivée à l’aéroport au Canada. L'équipe de USherbrooke International vous orientera sur la façon de procéder et les documents à avoir avec vous. N’oubliez pas de demander votre document au département d’immigration à l'aéroport avant de récupérer vos bagages, et vérifiez que toutes les informations y sont exactes.

  • Demande de permis de travail présentée en ligne de l’étranger

La demande est soumise à travers le compte IRCC de la travailleuse ou du travailleur, qui recevra une lettre d’introduction au point d’entrée, ce qui signifie que le permis sera imprimé à l’aéroport. L'équipe de USherbrooke International vous orientera sur la façon de procéder et les documents à avoir avec vous. N’oubliez pas de demander votre permis au département d’immigration à l'aéroport avant de récupérer vos bagages, et vérifiez que toutes les informations y sont exactes.

Chaque façon de faire comporte ses avantages et inconvénients. USherbrooke International saura vous guider vers la méthode qui vous convient le mieux.

Une fois que vous connaîtrez la réponse ou obtiendrez votre permis de travail, veuillez en envoyer une copie à immigration@USherbrooke.ca et à la personne responsable de votre dossier au service des ressources humaines, avec votre numéro d'assurance sociale (NAS), obtenu après l'arrivée au Canada.