Stagiaires postdoctoraux

Faire un stage postdoctoral à l’UdeS signifie participer activement aux projets de recherche de nos différents regroupements. Vous pouvez également contribuer à la qualité des programmes de formation en collaborant à l’enseignement universitaire.

L’UdeS est par ailleurs la seule université québécoise à posséder une politique sur la protection de la propriété intellectuelle des étudiants et des stagiaires postdoctoraux. Leurs productions et inventions sont traitées de la même manière que celles des chercheurs.

Guide

Vous trouverez, dans ce guide, les informations concernant le statut et les étapes de réalisation d’un stage postdoctoral. Nous vous invitons à le lire attentivement. Il est le complément indispensable à la Politique d’accueil et d’encadrement de stagiaires postdoctoraux de l’Université de Sherbrooke et comprend des informations utiles notamment :

  • Des informations spécifiques à la situation des stagiaires qui viennent de l’étranger et quelques ressources pour faciliter votre projet de vie au Québec
  • La liste des programmes d’études du CR+ à la préparation à la carrière en recherche

Personnes-ressources

Admissibilité au stage postdoctoral

Pour obtenir le statut de stagiaire postdoctoral, une personne doit remplir les conditions suivantes telles que définies par la Politique d’accueil et d’encadrement des stagiaires postdoctoraux :

  1. être titulaire d’un Ph. D. ou l’équivalent depuis moins de cinq ans ; exceptionnellement, la période d’admissibilité peut être portée jusqu’à dix ans dans le cas où la personne a quitté le marché du travail et cessé la recherche active pour des raisons de force majeure (maternité, éducation des enfants, etc.) ;
  2. être accueillie par un professeur qui s’engage à lui offrir un stage à temps complet ;
  3. disposer des ressources financières nécessaires pour la durée de son stage postdoctoral. Le soutien financier peut être sous forme de bourse (incluant une bourse nominative provenant directement d’un organisme subventionnaire) ou de salaire selon la forme d’encadrement convenue avec cette personne.

Durée du stage postdoctoral

Idéalement, tout stage postdoctoral devrait être de deux ans, renouvelable un an après bilan, pour un maximum de 3 ans. Dans tous les cas, la durée minimale d’un stage postdoctoral ne peut être inférieure à 6 mois. En cas d’interruption justifiée (maladie, maternité, par exemple), le stage peut être prolongé.

Étape 1.    Supervision du stage

Pour réaliser un stage postdoctoral à l’Université de Sherbrooke, la première étape consiste à trouver un professeur qui acceptera d’agir comme superviseur de stage et de vous accueillir dans son équipe de recherche. Consultez le Répertoire des spécialistes dans votre domaine et le Répertoire de projets de recherche, ou encore le site Web de la faculté concernée.

Après avoir discuté avec un professeur et lorsqu’il aura accepté de vous accueillir, la faculté vous transmettra une lettre d’invitation officielle, spécifiant :

  • Le lieu et les dates de début et de fin du stage (durée);
  • la nature de la recherche prévue;
  • les conditions du soutien financier (bourses, salaires, avantages sociaux, modalités de versements, etc.);
  • toute autre considération jugée utile.

Il est souhaitable de convenir à l’avance d’une date d’arrivée et de fixer un rendez-vous à votre unité d’accueil avec le professeur qui s’engage à assurer l’encadrement de votre stage postdoctoral.

Étape 2.    Admission et inscription

Toute personne stagiaire postdoctorale doit être admise et inscrite à l’Université. Pour ce faire, elle doit remplir et déposer à la direction de la faculté le formulaire d’admission et d’inscription à un stage postdoctoral, de même que tout autre document pouvant être exigé selon les règlements en vigueur.

Vérifier les conditions d’admissibilité avant le dépôt de la demande :

  • Être titulaire d’un doctorat (Ph. D.) depuis moins de cinq ans ;
  • Être recommandé par un professeur (le responsable du stage) et le directeur de l’unité académique concernée (faculté, école, département, programme) ;
  • Être boursier ou être financé par le superviseur ou l’unité pour la durée du stage.

Votre inscription comme stagiaire postdoctoral vous permet d’obtenir :

  • Un matricule qui vous permet de vous identifier auprès des instances universitaires et gouvernementales.
  • Une attestation officielle de stage émise par l’UdeS à la fin du stage (sur demande).
  • Un accès aux ressources des bibliothèques de l’UdeS et aux services informatiques.
  • Une carte de l’UdeS et une gamme de services reliés.

Particularités pour les stagiaires postdoctoraux internationaux

Permis de travail

Si vous êtes invité à réaliser un stage postdoctoral à l’Université de Sherbrooke, mais n’êtes pas citoyen canadien ou résident permanent, il est souhaitable de commencer rapidement les démarches pour venir au Canada et obtenir un permis de travail dès réception de la lettre d’invitation.

Vous devez prévoir de 3 à 6 mois pour obtenir un permis de travail        auprès de Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Selon votre pays d’origine, IRCC peut exiger une autorisation de voyage électronique (AVE) ou un visa de résident temporaire pour entrer au Canada. Vous devez également vous acquitter de toutes les formalités entourant votre séjour au Québec.

En conséquence, l’UdeS peut reporter votre admission, si les instances jugent que vous n’obtiendrez pas vos papiers légaux dans les délais requis.

Couverture médicale

Les lois québécoise et canadienne en matière d’immigration obligent les visiteurs non canadiens à détenir une assurance maladie et hospitalisation valide pour toute la durée de leur séjour au Canada. Il existe deux façons d’être couvert par une assurance soins de santé lors de votre séjour au Québec.

  1. La plupart des stagiaires postdoctoraux à l’Université de Sherbrooke doivent être couverts par l’assurance émise par l’Université où l’étudiant international est inscrit. Dans le cas de l’Université de Sherbrooke l’assureur est Desjardins Sécurité Financière (DSF).
  2. Certains stagiaires, en fonction de leur pays d’origine, pourraient avoir accès au régime d’assurance maladie public du gouvernement du Québec. Une demande doit être faite en ce sens par les personnes originaires de liste des pays auprès de la Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ). Pour plus de renseignements, consultez le site de la RAMQ. Un délai de carence pouvant aller jusqu’à trois mois est à prévoir. Nous vous recommandons fortement de souscrire une assurance médicale de base privée pour vous couvrir durant cette période. Vous pouvez souscrire une assurance médicale dans votre pays d’origine avant votre arrivée, ou au Canada.

Vivre au Québec

Consultez ces liens pour en savoir davantage sur les aspects suivants de votre projet au Québec.