Aller au contenu

Une première visite de la délégation des Entretiens Jacques Cartier à l’Université de Sherbrooke

Un partage d’expertises centré sur l’innovation

Professeure Isabelle Lacroix, vice-doyenne au développement et à l'international et directrice du Centre de langues de l'Université de Sherbrooke - Raymond Le Moign, directeur général des Hospices Civils de Lyon - Luc Sirois, innovateur en chef du Québec et directeur général du Conseil de l’innovation du Québec - Philippe Régnoux, directeur de publication de CScience.
Professeure Isabelle Lacroix, vice-doyenne au développement et à l'international et directrice du Centre de langues de l'Université de Sherbrooke - Raymond Le Moign, directeur général des Hospices Civils de Lyon - Luc Sirois, innovateur en chef du Québec et directeur général du Conseil de l’innovation du Québec - Philippe Régnoux, directeur de publication de CScience.
Photo : Université de Sherbrooke

L’Université de Sherbrooke a accueilli pour la première fois les Entretiens Jacques Cartier : un évènement francophone et interdisciplinaire des acteurs et décideurs d’Auvergne-Rhône-Alpes (France), du Québec et de la francophonie canadienne, les 29 et 30 novembre derniers. Rassemblant les écosystèmes francophones scientifique, académique, culturel, économique et politique, ces rencontres agissent comme un véritable moteur d’innovation sur le plan international pour façonner durablement et positivement la société.

À l’occasion de cette nouvelle édition, l’Université de Sherbrooke a contribué activement aux Entretiens Jacques Cartier en proposant des colloques, des conférences et des rencontres sur des thèmes variés, reflétant l’interdisciplinarité et le dynamisme de l’UdeS. La délégation s’est déplacée pour la première fois au Campus principal et au Campus de Longueuil, sollicitant ainsi l’expertise des membres du corps professoral de l’UdeS pour répondre à de multiples objectifs :

  • favoriser les retombées socio-économiques
  • accroître les collaborations bilatérales et interdisciplinaires
  • faciliter le transfert de connaissances
  • être un vecteur de la francophonie

Notre lien avec la région Auvergne-Rhône-Alpes repose sur une coopération étroite et pérenne, renforcée par de nombreuses initiatives communes au fil du temps : ententes interétablissements, chaires de recherche conjointes, mobilité étudiante et professorale. Accueillir la délégation des Entretiens Jacques Cartier à l’UdeS est un aboutissement de ces collaborations et valorise le partage d’expériences constant entre les deux régions.

Professeure Christine Hudon, vice-rectrice aux études et aux relations internationales

Table ronde « Comment Lyon et Sherbrooke ont-elles transformé leurs régions en modèles d’innovation ? »
Table ronde « Comment Lyon et Sherbrooke ont-elles transformé leurs régions en modèles d’innovation ? »
Photo : Université de Sherbrooke

Une table ronde pour souligner le caractère innovant des deux régions :

L’événement phare de cette édition a eu lieu le 30 novembre, avec l’organisation d’une table ronde pour l’enregistrement de l’émission C’est + clair, tournée à l’Atrium des sciences de l’UdeS. La professeure Isabelle Lacroix, vice-doyenne au développement et à l’international et l’animateur Philippe Regnoux ont échangé avec six panélistes, dont Jean-Pierre Perreault : vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l’UdeS, autour d’une thématique principale : Comment les régions de Lyon et Sherbrooke sont-elles devenues des modèles d’innovation?

Trois axes de communication ont ainsi été au cœur de cet échange multidisciplinaire :

  • Une politique de valorisation de la recherche locale : arrimer le milieu académique aux besoins du tissu économique local.
  • Un modèle de formation basé sur l’expérience : assurer une bonne dynamique entre les décideurs locaux pour apporter une formation pertinente à différents niveaux.
  • Garantir des retombées positives directes pour les communautés : entretenir un réseau dynamique formé des milieux universitaire, industriel, communautaire et des collectivités.

En savoir plus

Les Entretiens Jacques-Cartier sont une occasion de souligner l’importance et la richesse de nos collaborations avec la région Auvergne-Rhône-Alpes. Malgré la distance, nous partageons avec eux le même désir de partenariat avec les milieux pour faire de nos régions des modèles d’innovation tout en offrant des occasions uniques d’apprentissage expérientiel pour nos étudiantes et étudiants. 

Professeur Vincent Aimez, vice-recteur à la valorisation et aux partenariats

Voir l’émission

Une série de visites de laboratoires et d’infrastructures du Campus principal a également été organisée pour la délégation au cours de cette journée : 3IT, Zone d’innovation quantique, Institut quantique, C2MI.

Une programmation interdisciplinaire diversifiée

Pierre Cossette, recteur de l'Université de Sherbrooke, lors du discours de clotûre des Entretiens Jacques Cartier.
Pierre Cossette, recteur de l'Université de Sherbrooke, lors du discours de clotûre des Entretiens Jacques Cartier.
Photo : Université de Sherbrooke

Tout au long des Entretiens Jacques Cartier, de nombreux membres du corps professoral de l’UdeS ont également échangé avec une variété de partenaires locaux et internationaux à travers des rencontres interdisciplinaires :

  • Accompagnement de la résilience d’équipe au travail en cancérologie : faire face à l’adversité pour soigner mieux au quotidien et en pandémie, avec Dominique Tremblay, professeure à l’École de sciences infirmières de la FMSS. Plus d’information.
  • Simulation moléculaire des polymères pour les industries, avec Armand Soldera, professeur de la Faculté de sciences de l’UdeS. Plus d’information.
  • Écriture des imaginaires francophones, avec la professeure Nathalie Watteyne, professeure à la faculté des Lettres et sciences humaines : un projet pour étudier comment des imaginaires et des écritures francophones se nourrissent du contact avec l’anglais et les langues amérindiennes. Plus d’information.
  • Effets rebonds dans le numérique. Comment les détecter ? Comment les mesurer ? Comment les éviter? Avec Marie-Luc Arpin, professeure à l’École de gestion.
  • La transformation numérique de la gestion de l’éducation, avec Daniel Chamberland Tremblay, professeur à l’École de gestion

Riche d’une collaboration qui s’étend sur plusieurs années, les collaborations entre l’UdeS et la région Auvergne-Rhône-Alpes ont donné lieu à :
- 47 ententes actives avec 15 établissements
- 117 stagiaires entrants
- 33 nouvelles cotutelles signées entre 2016 et 2022
- 4 chaires de recherche conjointes 
- 439 articles scientifiques publiés conjointement entre 2016 et 2020