Centre SÈVE, centre de recherche interinstitutionnel en sciences du végétal

Thèmes de recherche

  • Biotechnologies au service des productions végétales et de l'environnement.
  • Sécurité alimentaire et santé des productions végétales.
  • Productivité des systèmes agricoles et développement durable.
  • La production végétale : au carrefour des sciences et de la société.

Problématiques

Créé en avril 2004, le Centre SÈVE est un centre de recherche interinstitutionnel, financé par le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT). Il vise à accroître la productivité végétale du secteur agricole québécois tout en tenant compte des divers impacts environnementaux, sociaux et éthiques qui sont liés à ce domaine.

Pour mener à bien ces travaux, le Centre SÈVE rassemble soixante-dix-huit scientifiques provenant des milieux universitaire (Université Laval, Université de Montréal, Université McGill, Université du Québec à Trois-Rivières, Université du Québec à Montréal, Université du Québec à Chicoutimi , Université de Moncton, Carleton University et Université de Sherbrooke (centre administratif)), collégial (Cégep de Sherbrooke),  gouvernemental (Agriculture et Agroalimentaire Canada) et privé (Institut de Recherche et de Développement en Agroenvironnement (IRDA) et CÉROM). Les chercheurs du Centre SÈVE collaborent aussi avec leurs collègues de l’industrie.

En regroupant ainsi les forces vives de la recherche en sciences végétales au Québec, le Centre SÈVE tisse un réseau de qualité entre tous les intervenants de ce secteur sensible de l’économie québécoise. Dans ce réseau les transferts de technologies et l’échange d’information sont privilégiés et visent à promouvoir l’expertise québécoise en agroenvironnement sur la scène nationale et internationale.

Membres

  • Hani Antoun, Université Laval
  • Joseph Arul, Université Laval
  • Tyler J. Avis, Carleton University
  • Chantal J. Beauchamp, Université Laval
  • Nathalie Beaudoin,  Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Carole Beaulieu,  Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Pascale B. Beauregard, Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Jacqueline Bede, McGill
  • Richard Bélanger, Université Laval
  • Marc Bélisle,  Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Jean-Philippe Bellenger, Dép. de chimie, Faculté des sciences, UdeS
  • François Belzile, Université Laval
  • Annick Bertrand, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Marie Bipfubusa, Centre de recherche sur les grains (CÉROM) inc.
  • Kamal Bouarab,  Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Robert Bradley,  Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Louise Brisson, Université Laval
  • Jacques Brodeur, Université de Montréal
  • Athyna Cambouris, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Jean Caron, Université Laval
  • Pierre-Luc Chagnon, Université de Montréal
  • François-P. Chalifour, Université Laval
  • Jean-Benoit Charron, McGill
  • Gérald Chouinard, IRDA
  • Annie Claessens, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Conrad Cloutier, Université Laval
  • François Coderre, Dép. de marketing, École de gestion, UdeS
  • Isabel Desgagné-Penix, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Patrice Dion, Université Laval
  • Olivier Domingue, Cégep de Sherbrooke
  • Martine Dorais, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Nancy Dumais, Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Pierre Dutilleul, McGill
  • Valérie Fournier, Université Laval
  • Annie-Ève Gagnon, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Anja Geitmann, McGill
  • Hugo Germain, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Charles Goulet, Université Laval
  • Valérie Gravel, McGill
  • Chantal Hamel, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Richard Hogue, IRDA
  • Suha Jabaji, McGill
  • David Joly, Université de Moncton
  • Antoine Karam, Université Laval
  • Damase Khasa, Université Laval
  • Mohamed Khelifi, Université Laval
  • Stéphane Legendre, Dép. de marketing, École de gestion, UdeS
  • Alain Létourneau, Dép. de philosophie et d’éthique appliquée, Faculté des lettres et sciences humaines, UdeS
  • Vincent Maire, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Daniel Philippe Matton, Université de Montréal
  • Dominique Michaud, Université Laval
  • Benjamin Mimee, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Peter Moffett, Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Ernest Monga, Dép. de mathématiques, Faculté des sciences, UdeS
  • Judith Nyiraneza, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Louise O'Donoughue, Centre de recherche sur les grains (CÉROM) inc.
  • François Ouellet, Université du Québec à Montréal
  • Maxime Paré, Université du Québec à Chicoutimi
  • Léon-Étienne Parent, Université Laval
  • Serge-Étienne Parent, Université Laval
  • Steeve Pépin, Université Laval
  • Solen Rocher, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Sébastien Roy, Dép. de biologie, Faculté des sciences, UdeS
  • Guy Samson, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Philippe Séguin, McGill
  • Jaswinder Singh, McGill
  • Joël Sirois, Dép. génie chimique, Faculté de génie, UdeS
  • Donald Smith, McGill
  • Martina Stromvik, McGill
  • Marie-Noëlle Thivierge, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Gaëtan Tremblay, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Nicolas Tremblay, Agriculture et Agroalimentaire Canada
  • Russell Tweddell, Université Laval
  • Anne Vanasse, Université Laval
  • Alan Watson, McGill
  • Joann Whalen, McGill
  • Olivia Wilkins, McGill
  • Noura Ziadi, Agriculture et Agroalimentaire Canada