Aller au contenu

MSP104 - Leadership de projet en médecine I

Présentation

Sommaire

Cycle
1er cycle
Crédits
1 crédit
Faculté/Centre
Faculté de médecine et des sciences de la santé

Cible(s) de formation

Connaître et appliquer les principes et les moyens soutenant la planification de projets. Assumer des responsabilités organisationnelles partagées par l’équipe en lien avec la gestion de projets étudiants ou d’activités sociocommunautaires dans un contexte soit de croissance ou de développement, soit d’optimisation et de rationalisation, dans la communauté :
• en s’appuyant sur les fonctions de gestion appliquées à des activités ou à des projets sociocommunautaires (planification);
• en faisant preuve de leadership;
• en contribuant au travail collaboratif d’une équipe de gestion d’un projet étudiant ou d’une activité sociocommunautaire en assumant des responsabilités organisationnelles partagées;
• en démontrant son professionnalisme envers les collègues et les organisations impliqués dans la réalisation d’un projet étudiant ou d’activités sociocommunautaires en tenant compte de soi-même;
• en reconnaissant les problèmes éthiques rencontrés lors de la réalisation d’un projet étudiant ou d’activités sociocommunautaires puis en y répondant par une réflexion sur les enjeux éthiques et par l’établissement de stratégies d’action appropriées.
Analyser sa pratique actuelle de gestion mise en œuvre dans des projets.

Contenu

Ressources spécifiques : méthodologie de l’approche par projet, principes de gestion et de financement de projets, outils de gestion de projets.

Habiletés professionnelles, éthiques et de collaboration : analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces, analyse des besoins et définition d'objectifs réalisables, conception d'un projet selon les principes de gestion et de financement de projets. Développement des aptitudes nécessaires à la gestion d’un projet. Contribution au travail collaboratif, application des conditions de réussite de la collaboration, repérage des signes de dérive, clarification des rôles et reconnaissance de l’apport des autres, reconnaissance des difficultés de communication et réflexion sur les différentes modalités de communication selon les besoins.