Claire Deschênes

Docteure d’honneur en génie

21 septembre 2019

Claire Deschênes entame des études en génie mécanique à l’Université Laval. Seule femme de sa cohorte, elle obtient son baccalauréat en 1977. Elle travaille comme ingénieure chez Hydro-Québec, puis entreprend des études doctorales à l’Institut national polytechnique de Grenoble. Elle devient titulaire d’un doctorat en 1990. Embauchée par l’Université Laval en 1989, elle est la première femme à enseigner au Département de génie mécanique.

Dès son arrivée en tant que professeure, Claire Deschênes fonde le Laboratoire de machines hydrauliques qui jouit d’une reconnaissance internationale. Au cours de sa carrière, elle dirige entre autres la Chaire CRSNG-Alcan pour les femmes en sciences et en génie, met sur pied le Consortium de recherche en machines hydrauliques, encadre plus de 50 étudiants et rédige plus de 160 publications scientifiques.

Son apport exceptionnel dans les domaines des machines hydrauliques et de la promotion des sciences et du génie chez les femmes lui vaut de nombreuses reconnaissances, dont le prestigieux Prix Synergie pour l’innovation décerné par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) en 2014, la nomination Fellow d’Ingénieurs Canada en 2015 et la nomination en tant que membre (C.M.) de l'Ordre du Canada en 2019. Elle est certainement un modèle inspirant pour les femmes en génie et contribue remarquablement à la notoriété de l’ingénierie.