Historique des communications

Mise à jour : 28 mars 2020, 12 h 05

28 mars 2020 - 12 h 05 : Fonds d'aide financière d'urgence pour étudiantes et étudiants : pour qui, et comment s'en prévaloir?

En début de semaine, l'Université de Sherbrooke annonçait la création d'un fonds d'urgence visant à aider les étudiantes et étudiants dont la sécurité financière est compromise par le contexte de la pandémie de la Covid-19 afin de leur permettre de poursuivre leurs études et de pourvoir à leurs besoins essentiels. Nous vous invitons à prendre connaissance des modalités entourant le recours à cette aide financière d'urgence.

Conditions d'admissibilité

Vous êtes invité à faire une demande à ce fonds d'urgence, si vous :

  • étudiez à temps complet à l'Université de Sherbrooke ou êtes réputé à temps complet par le MEES;
  • avez un dossier scolaire permettant la poursuite de votre programme d'études;
  • démontrez un besoin financier pouvant mettre en péril la poursuite des études;
  • avez perdu une ressource financière qui contribuait à la poursuite de votre projet d'études.

Formulaire à compléter

À compter du 30 mars, les demandes pourront être faites à partir du site Étudiants où vous pourrez remplir le Formulaire de demande d'aide financière d'urgence. Vous devrez fournir quelques renseignements sur vos dépenses et vos revenus. À cet endroit, vous trouverez également une liste d'autres ressources pouvant contribuer à votre réussite. 

Les équipes déploient un maximum d'efforts pour que les sommes soient versées le plus rapidement possible.

Faites-le savoir !

Nous vous invitons aussi à partager le présent message d'entraide dans vos réseaux respectifs afin que le fonds d'urgence puisse aider le plus grand nombre d'étudiantes et d'étudiants dans le besoin.

Site Coronavirus de l'UdeS

Par ailleurs, nous vous encourageons à consulter régulièrement la FAQ du site Coronavirus de l'UdeS. Elle regorge d'information utile et à jour sur, notamment, la gestion de l'anxiété et l'ensemble des ressources à votre disposition.

Nous ne pouvions rester insensibles au stress financier que subissent bon nombre de nos étudiantes et étudiants, en raison, notamment, d'une perte d'emploi ou d'un stage. L'élan de solidarité qui anime notre communauté nous rend très fiers.

Nous sommes de tout cœur avec vous.


Jocelyne Faucher
Vice-rectrice à la vie étudiante et secrétaire générale

Christine Hudon
Vice-rectrice aux études

Jean-Pierre Perreault
Vice-recteur à la recherche et aux études supérieures

27 mars 2020 - 17 h 55 : Nouvelles modalités d’évaluation à l’Université de Sherbrooke pour protéger la moyenne cumulative des personnes étudiantes

Les personnes étudiantes inscrites à des activités pédagogiques à l’Université de Sherbrooke au cours du trimestre d’hiver 2020 pourront se prévaloir d’un choix de barème de notation qui n’aura pas d’effet négatif sur leur moyenne cumulative.

L’Université de Sherbrooke se préoccupe avant tout de la réussite de ses étudiantes et de ses étudiants. Elle a notamment mis en place un fonds d’aide d’urgence et elle a déployé des mesures de soutien psychologique.

« Grâce à la collaboration exceptionnelle de tout son personnel, notamment le personnel enseignant, et des partenaires syndicaux, l’UdeS a rapidement adopté des mesures alternatives pour la poursuite des activités pédagogiques », explique la vice-rectrice aux études, professeure Christine Hudon.

Toutefois, certaines personnes étudiantes ont des craintes pour le maintien de leur niveau de performance académique habituel. Pour pallier cette situation, de nombreuses universités québécoises, canadiennes et américaines ont choisi de modifier leur barème de notation. « Avec le même objectif, le comité de direction de l’Université de Sherbrooke a adopté des mesures d’exception afin d’éviter tout préjudice à ses personnes étudiantes qui pourraient éventuellement demander une admission dans une autre université ou encore une bourse universitaire ou d’un organisme subventionnaire », ajoute-t-elle.

Ainsi, une étudiante ou un étudiant qui n’est pas satisfait de la note attribuée à la fin d’une activité pédagogique aura deux options. La personne pourra se prévaloir de la possibilité de conserver le barème de notation prévu au plan d’activité pédagogique. Elle pourra également avoir recours au barème de notation « Réussite ou Échec » exprimé au relevé de notes par les mentions « R » et « E ». Il sera également possible de changer un « Échec » pour un « Abandon » ou « AB ». La note « R » et la note « AB » n’ont pas d’effet sur la moyenne cumulative. Cette mesure ne s’applique cependant pas aux activités terminées avant le 13 mars.

La personne étudiante qui souhaite opter pour le barème de notation « Réussite ou Échec » doit signifier son choix à la direction de son programme d’études avant le 15 juin 2020, selon les modalités déterminées par la faculté ou le centre universitaire de formation.

Des précisions sur l’application de ces mesures seront communiquées aux personnes étudiantes par les facultés et centres de formation. L’Université de Sherbrooke invite sa communauté à consulter régulièrement le site USherbrooke.ca/coronavirus et particulièrement sa FAQ qui est mise à jour en continu.

Christine Hudon,
Vice-rectrice aux études

26 mars 2020 - 16 h : Mobilisation de la communauté UdeS pour bonifier le Fonds d’aide d’urgence aux étudiantes et étudiants

Chers membres de la communauté UdeS, 

Les circonstances exceptionnelles que nous vivons présentement nous amènent à nous adapter, mais surtout à nous entraider. Depuis le début de cette crise, la communauté UdeS fait preuve d'un professionnalisme et d'une humanité exemplaires. 

L'Université de Sherbrooke est actuellement mobilisée pour la réussite et le bien-être de ses étudiantes et étudiants, dans un contexte de formation hors de l'ordinaire. Nous sommes conscients que certains vivent des situations plus instables que d'autres et nous y sommes sensibles. C'est pour cela qu'un Fonds d'aide d'urgence pour les étudiantes et les étudiants a été mis sur pied pour aider ceux qui sont les plus touchés financièrement en raison de la pandémie de la COVID-19. On pense ici aux personnes étudiantes qui se retrouvent en situation précaire, par exemple à la suite de la perte de leur emploi et qui doivent continuer de se nourrir et de se loger tout en poursuivant leurs études dans un tout nouveau cadre. 

Afin de pouvoir répondre aux différentes situations d'urgence, si vous en avez la possibilité, joignez-vous à l'effort de notre communauté en contribuant au Fonds d'aide d'urgence pour les étudiantes et étudiants en difficultés financières de l'Université de Sherbrooke. Ensemble, apportons un soutien à celles et ceux qui sont les plus touchés par cette crise. Avec l'appui de sa Fondation, l'Université s'engage à redonner un dollar pour chaque dollar donné et ainsi doubler votre don. L'appui que nous pouvons apporter ensemble à ces étudiantes et étudiants sera à l'image de l'université humaine qu'est l'UdeS. 

Je donne maintenant

Nous vous invitons aussi à partager ce message d'entraide et d'espoir dans vos réseaux respectifs.

L'Université de Sherbrooke et ses étudiantes et étudiants vous remercient chaleureusement pour votre engagement et votre solidarité.

Le vice-recteur à la valorisation et aux partenariats,
Vincent Aimez

Le président du conseil d'administration de La Fondation,
Vincent Joli-Coeur 

Le recteur, 
Pierre Cossette 

25 mars 2020 - 17 h 25 : Gestion du travail au temps de la COVID-19 : Mesures applicables à l'UdeS à compter du 25 mars 2020

La direction de l’Université a adopté les actions ci-dessous pour la période de temps où l'Université est fermée aux activités en présentiel à la demande du gouvernement. 

Activités pédagogiques

Les activités pédagogiques de l’hiver 2020 sont maintenant bien lancées en mode alternatif d’apprentissage, allant de l’enseignement en ligne, synchrone ou asynchrone, jusqu’aux classes inversées virtuelles, en passant par des lectures dirigées. Considérant les annonces déjà connues, qui stipulent que les campus seront fermés au moins jusqu’au 1er mai, et l’évolution de la situation sociosanitaire actuelle, nous confirmons que les activités du trimestre d’été devront aussi être démarrées de la même manière, c’est-à-dire en mode alternatif d’apprentissage. 

Le personnel enseignant est invité à préparer sa prestation en envisageant que tout le trimestre pourrait éventuellement être mené de cette façon, même si nous espérons pouvoir reprendre des activités en présentiel en cours de trimestre, en fonction de l’évolution des consignes gouvernementales. Lorsque des activités en présentiel pourront être réalisées, il appartiendra à chaque faculté et programme de déterminer comment il est opportun de revenir en partie ou en totalité aux modalités en présentiel au cours de la session d’été. Le personnel enseignant est invité à consulter le site Enseigner à l’UdeS pour mettre en œuvre les modalités de rechange au présentiel. 

Activités de recherche

Le financement de la recherche impliquant plus de partenaires que celui de l’enseignement, plusieurs éléments doivent être convenus avec les principaux organismes subventionnaires. Les discussions sont très constructives jusqu’à maintenant, et la direction prendra les mesures requises pour que l’UdeS maintienne ses capacités de recherche et puisse redémarrer ses travaux dès que possible, et ce, dans les meilleures conditions.

Activités administratives 

Toutes les activités administratives et de soutien dans les services et les facultés sont en révision pour être effectuées en télétravail ou, dans certains cas, en présence. 

Lignes directrices pour l’ensemble du personnel

  1. Les employés réguliers sont invités à faire du télétravail et doivent rester disponibles dans une proportion raisonnable pour leurs activités professionnelles. Dans un tel cas, l'employé est rémunéré comme s'il était au travail de façon régulière.
  2. L’employé qui désire soustraire des journées ou demi-journées fixes durant la période actuelle peut, s’il le désire, utiliser ses banques de vacances ou de temps ou prendre des congés sans solde. 
  3. L'employé régulier qui ne peut pas donner une prestation régulière de travail en raison d’une situation familiale peut recevoir une allocation pour soins d’urgence (gouvernement fédéral). 
  4. Les gestionnaires qui ont des employés réguliers pour lesquels aucun travail à distance n’est possible seront appelés à communiquer la liste des noms de ces personnes au Service des ressources humaines dans le but de constituer une banque d’employés en disponibilité. Cette banque sera utilisée, le cas échéant, pour des besoins nouveaux ou des manques de ressources dans certains secteurs.
  5. L'employé temporaire autre qu’un employé de la recherche (remplacement d'absence, surcroît de travail, contrat spécifique, etc.) est traité de la même façon qu'un employé régulier. Si le besoin n'existe plus et que l'employé ne peut pas être affecté à d'autres tâches pour lesquelles il serait qualifié, le supérieur immédiat peut mettre fin au contrat. Dans tous les cas, la décision de mettre fin à un contrat doit être entérinée par la faculté ou le service. 
  6. L'employé payé par le biais de fonds de recherche est normalement rémunéré comme s'il donnait sa prestation habituelle de travail. S'il ne peut exercer son travail à temps complet, il peut être affecté à d'autres tâches compatibles avec ses compétences (exemples : revue bibliographique, rédaction de rapports, analyse de données, aide à l’enseignement à distance). Si le besoin n'existe plus et que l'employé ne peut être affecté à d'autres tâches pour lesquelles il serait qualifié, le gestionnaire peut mettre fin au contrat. Si la fin du contrat était déjà prévue, celle-ci peut être effectuée. Dans tous les cas, la décision de mettre fin au contrat doit être entérinée par la faculté. 
  7. La situation de l'employé occasionnel, qui effectue des tâches spécifiques en fonction d'une prestation pour une période déterminée, est évaluée au cas par cas par son supérieur immédiat. S'il doit effectuer les tâches prévues à son contrat, ce dernier peut être reconduit. Si l’employé peut être affecté à d'autres tâches, une nouvelle demande de rémunération est faite pour ce nouveau travail. Sinon, son contrat prend fin jusqu'à ce que la situation soit revenue à la normale. 
  8. Les employés qui travaillent sur les lieux appartenant à l'Université pendant la période de fermeture sont rémunérés à taux régulier.
  9. Si un employé doit encourir des dépenses exceptionnelles pour son télétravail, celles-ci peuvent être remboursées, à la condition qu'elles aient été approuvées au préalable par son supérieur immédiat.
  10. Il n'y a aucun report de date de retraite.
  11. L'assurance collective est traitée en conformité avec le contrat de notre assureur.
  12. Le Service des ressources humaines est mandaté pour convenir avec les partenaires syndicaux d’ajustements à certains articles des conventions collectives afin, par exemple, de reporter les vacances et les banques associées, de surseoir aux périodes de probation et d’essai, de limiter les mouvements internes et de suspendre certains autres délais prescrits en temps normal. Il est également mandaté pour mettre en place les processus administratifs permettant d'actualiser les présentes mesures. 

Les membres du personnel sont invités à transmettre leurs questions et préoccupations à leur personne supérieure immédiate. 

Les gestionnaires peuvent consulter la conseillère ou le conseiller en gestion des ressources humaines attitré à leur unité administrative. 

Prochainement, en lien avec les nouvelles orientations et les processus administratifs, la rubrique FAQ sera bonifiée. 

En terminant, nous réitérons notre reconnaissance à l’ensemble des membres du personnel de l’UdeS pour leur mobilisation, leur solidarité et leur incroyable capacité d’adaptation. 

Aussi, nous tenons à vous assurer de notre souci de bienveillance envers chacune et chacun d’entre vous en cette période exceptionnelle.  

Pierre Cossette
Recteur

Jean Goulet
Vice-recteur aux ressources humaines

24 mars 2020 - 17 h : L'UdeS lance un fonds d'aide d'urgence pour les étudiantes et étudiants en difficultés financières

Sensible aux enjeux financiers que peuvent vivre certains étudiants et étudiantes dans le contexte de la crise actuelle, l'Université de Sherbrooke annonce la création d'un fonds d'aide financière d'urgence pour pallier les besoins les plus criants. Un premier montant de 500 000 $ a été consenti à ce fonds d'aide, ce qui constitue un geste très concret de l'institution pour démontrer son soutien.

« Plusieurs membres de notre communauté étudiante ont perdu l'emploi temporaire qui leur permettait de boucler leur budget. D'autres ont vu leur stage écourté ou annulé parce que l'employeur a dû fermer ses portes. Ils se retrouvent donc dans une situation financière précaire pouvant compromettre leurs études et il est important pour nous d'aider ces personnes dans le besoin », indique la professeure Jocelyne Faucher, vice-rectrice à la vie étudiante et secrétaire générale de l'Université.

La direction de l'Université est à définir les modalités précises pour le recours à ce nouveau fonds d'aide d'urgence. Des précisions seront annoncées d'ici vendredi le 27 mars en fin de journée, mais il apparaissait opportun d'annoncer dès à présent la création de ce fonds pour rassurer les membres de la communauté étudiante qui vivent une situation difficile sur le plan financier.

« Il est primordial pour nous que nos étudiantes et étudiants puissent poursuivre leurs études (en formation à distance) sans avoir à se demander s'ils pourront se nourrir ou payer leur loyer. En cette période hors du commun où plusieurs sont vulnérables, nous tenons à leur démontrer que nous sommes là pour eux », commente la vice-rectrice aux études, la professeure Christine Hudon. « Les étudiantes et étudiants inscrits dans des programmes d'études supérieures avec parcours de recherche pourront aussi faire appel à ce nouveau fonds d'aide », mentionne le vice-recteur à la recherche et aux études supérieures, le professeur Jean-Pierre Perreault.

Les étudiantes et étudiants qui souhaitent avoir recours à ce fonds d'aide d'urgence devront attendre au lundi 30 mars pour soumettre leurs questions et leurs demandes. Les informations seront accessibles à partir du site USherbrooke.ca/coronavirus.

D'autres mesures ont aussi été adoptées par la direction de l'Université pour soutenir les étudiantes et étudiants. Parmi celles-ci, il a été résolu de suspendre la facturation de frais d'intérêts pour les soldes impayés de frais de scolarité, et ce, jusqu'en août 2020. Cette mesure, d'une valeur de 180 000 $, permettra aussi de soulager en partie la pression financière.

Depuis le début de cette crise, l'Université de Sherbrooke a démontré de plusieurs façons que la réussite étudiante reste au cœur de ses préoccupations malgré le contexte. La rapidité avec laquelle elle a déployé la formule de formation à distance, la mobilisation de tous les acteurs de l'institution et partenaires syndicaux ainsi que l'annonce aujourd'hui de ce fonds d'aide d'urgence n'en sont que quelques exemples.

Jocelyne Faucher
Vice-rectrice à la vie étudiante et secrétaire générale

Christine Hudon
Vice-rectrice aux études

Jean-Pierre Perreault
Vice-recteur à la recherche et aux études supérieures

23 mars 2020 - 18 h 45 : Le point sur les nouvelles mesures de l'Université de Sherbrooke

La direction de l’Université de Sherbrooke a adopté de nouvelles mesures à la lumière des consignes émises par le Gouvernement du Québec les 22 et 23 mars. Dans le contexte où l’Université est déjà fermée et que ses activités prioritaires se déroulaient déjà principalement à distance, tous les efforts requis sont déployés pour ne maintenir en présence que les services essentiels.

Ainsi, les directions facultaires et de services ont réexaminé la liste de leurs services essentiels et activités prioritaires qui se poursuivront à distance.

Activités pédagogiques

Les activités pédagogiques en présentiel sont toujours suspendues. Les formations déjà offertes à distance se poursuivront, par différentes modalités, pour atteindre les objectifs de formation de nos étudiantes et étudiants. Les facultés et directions de programmes continueront de travailler pour mettre en place les solutions encore nécessaires qui seront communiquées aux étudiantes et étudiants concernés.

Les stages coopératifs actuellement en cours se poursuivront selon les consignes émises dans les milieux de stage. Nous suggérons aux étudiantes et étudiants actuellement en stage de discuter avec leur employeur de la possibilité d’effectuer du télétravail. Comme mentionné, les étudiants dont le stage coopératif serait écourté par une décision de leur employeur verront leur stage reconnu.

Activités de recherche

Les activités de recherche ont été interrompues, comme annoncé. Les cas exceptionnels qui nécessiteraient la présence en laboratoire devront obtenir une autorisation de la direction universitaire. L’Université est très impliquée dans l’élaboration de solutions pour la recherche et les études supérieures et comprend très bien la nature des enjeux soulevés par leur interruption, bien que, évidemment, les éléments socio-sanitaires et de santé publique doivent primer dans cette crise.

Le financement de la recherche impliquant plus de partenaires que celui de l’enseignement, plusieurs éléments doivent être convenus avec les principaux organismes subventionnaires. Les discussions sont très constructives jusqu’à maintenant, et la direction prendra les mesures requises pour que l’UdeS maintienne ses capacités de recherche et puisse redémarrer ses travaux dès que possible, et ce, dans les meilleures conditions.

Résidences

Les étudiantes et étudiants aux résidences ont été invités à regagner leur domicile familial lorsque possible, ou à envisager des solutions alternatives. Celles et ceux qui demeurent dans les résidences doivent suivre des consignes strictes et les observer en tout temps.

Étudiants à l’international

Quelque 200 étudiantes et étudiants effectuaient des études ou un stage à l’international. Le retour à la maison est déjà concrétisé ou organisé pour plus de 170 d’entre eux. Les autres se trouvent déjà dans leur pays d’origine ou ont choisi de ne pas être rapatriés au Québec.

L’Université invite sa communauté à consulter régulièrement le site USherbrooke.ca/coronavirus et particulièrement sa FAQ qui est mise à jour en continu. 

Dans ce contexte inédit, le recteur Pierre Cossette remercie chaleureusement chaque membre de la famille UdeS qui, depuis le début de cette crise, fait preuve d’un professionnalisme et d’une humanité exemplaires. L’Université continuera à s’adapter dans le respect des personnes et de leurs réalités. Toute la communauté est mobilisée autour de la réussite et du bien-être des étudiantes et étudiants.

20 mars 2020 - 13 h 10  : Signalement d'une vague de courriels malveillants d'hameçonnage

Bulletin spécial de la sécurité de l'information 

Nous demandons à tous les membres de la communauté UdeS de porter une attention particulière aux courriels, aux pièces jointes ou encore aux sites Web malveillants, mais aussi de renforcer leur cybersécurité en cette période de vulnérabilité, puisqu'il semble se dessiner une vague de courriels dans lesquels l'auteur invite les gens à se connecter à leur compte de messagerie Office 365 de l'Université.

Nous tenons à vous informer que ce courriel est un réel courriel d'hameçonnage. Prière de ne pas y répondre et de le supprimer. 

Vous pouvez toujours les signaler au système de filtrage de Microsoft, en suivant la procédure sur le site des services informatiques, section Courriel --> Filtrage des courriels. Vous pourrez ensuite supprimer lesdits courriels.

Voici quelques indices qui laissent croire que ce courriel est frauduleux :

  • L'adresse de l'expéditeur en provenance de l'Italie
  • Salutations génériques (« cher Membre »)
  • Lien hypertexte frauduleux : weebly.com
  • Service central d'authentification qui n'existe pas à l'Université

Dans le moindre doute, écrivez à l'adresse suivante : soutienTI@USherbrooke.ca et pour en savoir davantage sur l'hameçonnage, consultez nos conseils sur le sujet

Le Centre canadien pour la cybersécurité a partagé sur son site Web quelques pratiques exemplaires en cybersécurité, puisque des personnes malveillantes se servent à l'heure actuelle du coronavirus (COVID-19) pour hameçonner et escroquer à partir de codes malicieux ou tout autre moyen. 

Voici quelques conseils pour diminuer les risques d'hameçonnage et d'usurpation d'identité avant d'accuser la réception d'un courriel. 

1. Courriels malveillants 

  • Assurez-vous que l'adresse courriel de l'expéditeur comprend un nom d'utilisateur et un nom de domaine valides.
  • Méfiez-vous si le ton de l'expéditeur est urgent.
  • Si vous ne vous attendiez pas à recevoir une pièce jointe, vérifiez auprès de l'expéditeur.

2. Pièces jointes malveillantes 

  • Assurez-vous que l'adresse courriel de l'expéditeur comprend un nom d'utilisateur et un nom de domaine valides.
  • Méfiez-vous si le ton de l'expéditeur est urgent.
  • Si vous ne vous attendiez pas à recevoir une pièce jointe, vérifiez auprès de l'expéditeur.

3. Sites Web malveillants 

  • Assurez-vous que les URL sont bien épelées.
  • Tapez l'URL directement dans la barre de recherche au lieu de cliquer sur le lien fourni.
  • Si vous devez cliquer sur un hyperlien, pointez votre curseur sur le lien pour vérifier qu'il vous dirigera bel et bien vers le site Web indiqué.

4. Quelques questions importantes à vous poser pour mieux vous protéger 

  • Est-ce que mes mots de passe sont uniques et complexes? 
  • Est-ce que mes systèmes d'exploitation, ordinateurs, applications et appareils mobiles sont mis à jour?
  • Ai-je un antivirus sur mon ordinateur?  
  • Mes données sont-elles stockées de manière sécuritaire et suis-je en mesure de récupérer des copies de sauvegarde?
  • Mes comptes de médias sociaux et de courriel sont-ils sécurisés? 

N'hésitez pas à consulter la section Conseils et astuces de notre site Web. 

20 mars 2020 - 13 h 06 : À l’Université de Sherbrooke : solidarité exemplaire pour la réussite étudiante  

Communiqué de presse

Sherbrooke, le 20 mars 2020 – La direction de l’Université de Sherbrooke ainsi que ses partenaires syndicaux remercient l’ensemble du personnel de l’Université d’avoir témoigné cette semaine sa grande solidarité avec nos étudiantes et nos étudiants en mettant leur réussite au coeur des actions que nous aurons à poser dans les prochaines semaines, voire dans les prochains mois.  

La mise en place progressive de moyens alternatifs au présentiel pour la poursuite de la session d’hiver est en route. Le télétravail s’implante graduellement, afin de soutenir le mieux possible notre mission, en particulier pour de nombreux placements en stages coopératifs et pour le soutien technologique à nos enseignantes et nos enseignants qui doivent revoir leurs façons de faire sur une très courte période de temps.  

La session d’été qui débute le 27 avril nous demandera certainement de poursuivre ces efforts. Nous voulons que nos étudiantes et nos étudiants sachent que nous serons toujours là pour soutenir leur réussite. Les prochaines semaines demanderont à l’ensemble de la communauté universitaire, ouverture, créativité, adaptation et humanisme.  

Nous espérons aussi pouvoir redémarrer le plus tôt possible nos activités de recherche, dans le respect des normes sanitaires édictées par le gouvernement, car ces activités sont au coeur de la formation de nos étudiantes et nos étudiants aux deuxième et troisième cycles.  

Vincent Beaucher, président, SCCCUS  
Rock Bélanger, président, SEESUS  
François Cormier, président, APECFMUS  
Pierre Cossette, recteur, Université de Sherbrooke  
Jacques Girard, président, APCUS  
Patrick McDonald, président, APPFMUS  
Julie Myre Bisaillon, présidente, SPPUS  
Robin Renaud, président, APAPUS  
Jonathan Savard, responsable relations de travail, SAREUS  
Elijah Van Houten, président, AIPSA  

20 mars 2020, 11 h 50 : Information sur la date limite d'abandon et la situation aux résidences

Report de la date limite d’abandon du trimestre d’hiver 2020 

L’Université vous informe que la date limite pour l’abandon des activités pédagogiques sans mention d’échec (cote AB) est repoussée à la veille de la dernière évaluation ou la veille de la date de remise du travail final de l’activité, tel que prévu aux plans de cours modifiés du trimestre de l'hiver 2020*. La mention AB ne produit aucune incidence sur la moyenne cumulative. À noter que les frais ne sont pas remboursés.

Les facultés et directions de programmes communiqueront les dates précises aux étudiantes et étudiants une fois les nouvelles modalités d’enseignement établies pour les différentes activités pédagogiques. Par exemple, dans une situation où une personne étudiante dont le dernier examen d'un cours serait prévu le 23 avril, cette personne aurait jusqu’au 22 avril pour demander un abandon. 

Les étudiantes et étudiants qui auront abandonné leurs cours devront les reprendre ultérieurement ou les remplacer par d’autres selon ce qui est possible dans le programme.  Il va sans dire que si les étudiantes et étudiants étaient inscrits à un cours obligatoire, cela ne les dégage pas de l’obligation de reprendre cette activité pédagogique pour répondre aux exigences de leur programme, à moins d’une permission spéciale du secrétaire de Faculté. 

L’étudiante ou l’étudiant qui n’abandonne pas dans les délais peut, à l’instar de celle ou de celui qui ne complète pas les mesures de rattrapage, se voir attribuer la note W (échec par abandon) dans son relevé de notes. 

Dates de fin du trimestre d’hiver et de début du trimestre d’été 2020

Les dates de début et de fin des trimestres inscrites aux calendriers universitaire et facultaires sont maintenues**. La date de fin du trimestre d'hiver 2020 est maintenue au 24 avril. La date de début du trimestre d'été 2020 demeure le 27 avril.  

Mise à jour de la situation aux résidences

Les étudiantes et étudiants actuellement aux résidences ont été invités à regagner leur domicile familial, lorsque possible, ou à envisager des solutions alternatives.  Évidemment, personne n’est mis à la rue. Pour celles et ceux qui restent, toutes les mesures socio-sanitaires sont prises. Toute question sur le sujet peut être adressée à direction.securite@usherbrooke.ca

Christine Hudon
Vice-rectrice aux études

Jocelyne Faucher
Secrétaire générale et vice-rectrice à la vie étudiante

Jacques Girard
Directeur de division
Division de la sécurité et Coordination des mesures d’urgence

*Sous réserve de l’approbation du comité de direction de l’Université. 

**De rares exceptions sont toutefois possibles. Les étudiantes et étudiants concernés seront avisés par les facultés.

18 mars 2020, 16 h 33 : Coronavirus - Message vidéo du recteur

Dans ce message vidéo, le recteur Pierre Cossette parle de la situation sur les campus de l'UdeS en lien avec le contexte de la pandémie de COVID-19 et des actions mises en place pour assurer la réussite étudiante.

16 mars 2020, 16 h 15 : Informations au sujet du coronavirus

Dans le contexte où les universités sont fermées, la direction de l'Université, le Comité de coordination pour les mesures d'urgence (CCPMU) et toute la communauté universitaire se sont mobilisés pour trouver des solutions pour faire face aux enjeux posés par cette situation exceptionnelle.

Nous tenons dans un premier temps à vous assurer que nous respectons la totalité des consignes socio-sanitaires acheminées par le gouvernement du Québec. Nous vous invitons aussi à consulter régulièrement le site USherbrooke.ca/coronavirus et particulièrement sa FAQ qui est mise à jour en continu. Vous serez ainsi informés en temps réel de l'état de la situation à l'UdeS et des plus récentes consignes à l'intention de la communauté universitaire.

L'UdeS a déployé les mesures suivantes en réponse aux directives ministérielles :

Activités pédagogiques
Les activités pédagogiques en présentiel sont suspendues. Les efforts ont été déployés afin que des alternatives soient trouvées pour atteindre les objectifs de formation de nos étudiantes et étudiants. Les facultés et directions de programmes ont mis en place des solutions qui seront communiquées au fur et à mesure, notamment des modalités de formation à distance.

Les stages coopératifs actuellement en cours au sein des organismes et entreprises sont maintenus. Les stagiaires doivent respecter les consignes émises dans leur milieu de stage. À moins d'impossibilité, les stages prévus pour la session d'été auront lieu.

USherbrooke International met également en place des mesures pour faciliter le rapatriement des étudiantes et étudiants qui se trouvent en stage à l'étranger. Le personnel actuellement en déplacement à l'extérieur a également reçu la consigne de revenir au pays.

Activités de recherche
Les consignes émises vendredi dernier demeurent les mêmes. Dans un souci d'éthique et de sécurité, les expériences en cours nécessitant d'être complétées le seront. Les chercheuses et chercheurs ne doivent pas entreprendre de nouvelles expérimentations et concentrer leurs activités vers d'autres tâches liées à la recherche.

Autres activités
Malgré la fermeture des espaces publics sur nos campus, nous travaillons activement à des solutions pour répondre à l'ensemble des besoins des étudiantes et étudiants qui logent aux résidences.

Nous maintenons pour tous les étudiantes et étudiants la possibilité de recourir aux services de la clinique médicale, du Service de psychologie et d'orientation et du Service d'aide financière notamment. Les étudiantes et étudiants peuvent les joindre par courriel à l'adresse sve@USherbrooke.ca. 

Certains services alimentaires sont maintenus avec des modalités qui respectent les consignes socio-sanitaires qui s'appliquent.

Services administratifs
Les directions de toutes les facultés et des services ont identifié depuis vendredi les activités prioritaires qui doivent être maintenues au cours des prochaines semaines. Elles communiqueront directement et dans les meilleurs délais leurs décisions aux membres de leur personnel ou à leurs étudiantes et étudiants, le cas échéant.

Le Service des technologies de l'information et le Service des ressources humaines ont travaillé cette fin de semaine à mettre en place le fonctionnement pour permettre au plus grand nombre de personnes d'effectuer du télétravail. Les gestionnaires ont reçu ce matin des consignes à ce sujet. Nous réitérons que le télétravail est à privilégier dans toutes les situations où cela est possible.

Nous recommandons à toutes les personnes qui doivent poursuivre des activités sur nos campus de respecter l'ensemble des mesures préventives recommandées par les autorités, notamment :

  • Se laver les mains fréquemment;
  • Maintenir une distanciation sociale sécuritaire (un mètre entre les individus);
  • S'isoler volontairement à la maison dès l'apparition de symptômes et consulter les services de santé appropriés.

L'ensemble des mesures recommandées se trouvent sur le site USherbrooke.ca/coronavirus.

Nous invitons chaque membre de notre communauté à faire preuve de compréhension, de respect et d'ouverture envers les gens qui vivent actuellement des situations personnelles ou professionnelles difficiles.

Dans ce contexte inédit, je souhaite d'ailleurs remercier chaleureusement toutes les personnes qui travaillent sans relâche depuis vendredi à mettre en place les solutions qui, tout en assurant la sécurité de notre communauté, permettront la réussite de nos étudiantes et étudiants.

Je salue leur engagement et leur créativité.

Le recteur,
Professeur Pierre Cossette

15 mars 2020, 21 h 30 : Procédures mises en place pour passer du mode d'enseignement présentiel au mode à distance

*Ce message s'adresse à tous les membres du personnel enseignant.*

Des précisions sont disponibles sur ce site sur l'enseignement à distance.

Bonjour,

Nous souhaitons informer l'ensemble du personnel des procédures mises en place pour passer du mode présentiel au mode à distance en raison de la pandémie en cours :

  • Tous les cours offerts actuellement avec la plate-forme Adobe Connect sont maintenus sur cette plate-forme, comme à l'habitude. Il serait souhaitable de ne pas ajouter de cours sur cette plate-forme pour l'instant, pour ne pas surcharger Moodle et Adobe Connect.
  • Tous les cours qui s'offraient habituellement en présentiel, et qui s'offriront temporairement à distance, devront être donnés à l'aide de la plate-forme Microsoft Teams. Comme cette plateforme fonctionne en infonuagique, elle ne risque pas d'être trop gourmande en ressources locales.
  • Des équipes virtuelles Microsoft Teams sont en cours de création pour chaque cours de l'Université ayant des étudiantes et des étudiants inscrits à la session d'hiver 2020. Chaque enseignant est « propriétaire » de son équipe virtuelle. L'ensemble des équipes sera prêt lundi matin, le 16 mars. 
  • De la documentation et des capsules vidéo explicatives sont disponibles dès maintenant sur le site USherbrooke.ca/coronavirus.
  • Après la consultation de ces outils de référence, si vous éprouvez des problèmes, les équipes du STI pourront vous soutenir dès lundi dans l'installation et dans l'utilisation de Microsoft Teams. Vous êtes invités à placer une demande téléphonique au poste 74444, option 1 (soutien technique). Votre demande sera traitée en priorité.
  • Les conseillers pédagogiques du SSF sont également disponibles pour vous conseiller sur les meilleures pratiques lorsque vous donnez un cours à l'aide de Microsoft Teams. N'hésitez pas à les contacter par courriel à teamstechno@usherbrooke.ca

Pre Christine Hudon
Vice-rectrice aux études

Jacques Girard
Directeur de division
Division de la sécurité et Coordination des mesures d'urgence

14 mars 2020, 21 h 42 : Mesures de retour au pays COVID-19 - Avis important au personnel à l’étranger pour des raisons professionnelles

*Le message ci-dessous a été transmis par courriel au personnel visé.*  

Le Registre de mobilité indique que vous êtes actuellement à l’étranger pour des raisons professionnelles. En raison de l’évolution rapide de la situation de la COVID-19, l’Université de Sherbrooke procède au rapatriement immédiat de tout son personnel en mobilité.

Le gouvernement du Canada vient d’ailleurs d’émettre l’avertissement suivant : Nous recommandons aux voyageurs canadiens de revenir au Canada par des moyens commerciaux pendant qu'ils sont encore disponibles.

Ceci en raison des nouvelles mesures de contrôle, notamment pour les exigences d’entrée et de sortie de leur territoire ainsi que de la rareté des vols disponibles. Nous vous demandons de nous informer sans tarder de votre position actuelle et de vos plans pour rentrer au pays si vous êtes toujours à l’étranger. L’Université vous assistera en cas de besoin. Notez que tout nouveau déplacement professionnel à l’étranger est suspendu jusqu’à nouvel ordre. 

Pour toute situation urgente, nous vous invitons à communiquer via la Ligne d'urgence de l'UdeS 819 780-0811 (appel à frais virés). 

Merci. 

Jean Goulet, vice-recteur aux ressources humaines et aux relations internationales 

Pascale Lafrance, directrice générale, USherbrooke International 

13 mars 2020, 14 h 40 : CORONAVIRUS | L'UdeS suspend toutes les activités académiques en présentiel sur les trois campus, et ce, à 23 h 59, ce vendredi 13 mars

La direction de l'Université de Sherbrooke et le Comité de coordination du plan des mesures d'urgence (CCPMU) se sont réunis à la suite de l'annonce des nouvelles mesures décrétées par le gouvernement du Québec. L'UdeS suspend donc toutes les activités académiques en présentiel sur les trois campus, et ce, à 23 h 59, ce vendredi 13 mars.

Activités académiques

Les facultés et les directions des programmes identifieront les modalités alternatives pour atteindre les objectifs pédagogiques et pour compléter éventuellement la session en cours. La réalisation des stages fera l'objet d'une évaluation sous peu. Les détails seront communiqués aux étudiantes et étudiants dès que possible.

Activités de recherche

Pour les activités de recherche, dans un souci d'éthique et de sécurité, les expériences en cours devant être complétées le seront. On demande toutefois aux chercheuses et chercheurs de ne pas entreprendre de nouvelles expérimentations et de concentrer leurs activités vers d'autres tâches liées à la recherche.

Autres activités

Les centres sportifs et le Centre culturel sont fermés au public dès 23 h 59 aujourd'hui et jusqu'à nouvel ordre. Pour les bibliothèques et les résidences sur nos campus, une analyse sera faite pour déterminer les accès qui pourront être maintenus de façon sécuritaire.

Services administratifs

Pour tous les services administratifs, le télétravail doit être favorisé dans les situations où c'est possible. Les directions de services et de facultés identifieront cet après-midi les activités prioritaires qui doivent être maintenues. En fonction de cette analyse, si des activités doivent se poursuivre sur place, les modalités de travail seront communiquées aux personnes concernées. Le personnel de l'Université continuera d'être rémunéré.

La situation évoluant très rapidement, nous vous demandons de rester à l'affût de l'information diffusée sur USherbrooke.ca/coronavirus.

La direction de l'Université comprend l'impact de la situation sur votre vie personnelle et professionnelle et vous remercie sincèrement de votre engagement et de votre collaboration en cette période très particulière. Nous continuerons de travailler ensemble pour faire face à ce défi exceptionnel.

12 mars 2020, 20 h 35 : Informations au sujet du coronavirus

Vous êtes invités à consulter régulièrement le site USherbrooke.ca/coronavirus pour obtenir l'information la plus récente et consulter la FAQ.

Bien que le risque de transmission du COVID-19 demeure faible au Québec, le premier ministre Legault demande à tous les employés de l'État qui travaillent dans les réseaux de la santé, des garderies et de l'éducation, qu'il s'agisse d'établissements privés ou publics, de se placer obligatoirement en isolement pour 14 jours lorsqu'ils reviennent de l'extérieur du Canada.

En conséquence, à partir de maintenant et jusqu'à nouvel ordre

  • De respecter la consigne d'isolement de 14 jours si vous revenez, à compter d'aujourd'hui (12 mars), d'un voyage à l'étranger (tous les pays autres que le Canada). Pour le personnel, il sera nécessaire de discuter avec votre personne supérieure immédiate des modalités de travail à distance dans le cadre de cette mesure préventive.
  • D'annuler tout voyage à l'extérieur du pays mené dans le cadre du travail ou des études. Le cas échéant, vous êtes invités à faire une demande de remboursement auprès des compagnies de transport avec qui vous avez fait affaire.
  • D'éviter les déplacements personnels à l'extérieur du Canada. Au retour d'un voyage, vous serez astreints à la consigne d'isolement de 14 jours. Dans le cas des membres du personnel qui prendront la décision de partir à compter d'aujourd'hui, la période de quarantaine préventive au retour au Canada ne sera pas rémunérée (prise de vacances avec l'autorisation de la personne supérieure immédiate ou congé sans solde).

Formulaire de déclaration  :

Tous les membres de la communauté universitaire (étudiantes, étudiants et personnel) qui ont été en contact avec une personne ayant visité un pays à risque ou y ayant eux-même séjourné sont priés de remplirce formulaire de déclaration.

Événements et activités :

Tous les événements et activités de plus de 250 personnes, qui se tiennent sur nos trois campus, sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Ceci inclut des activités sociales, des événements sportifs et des spectacles du Centre culturel, mais exclut nos cours puisqu'aucune activité de plus de 250 personnes n'est prévue à l'horaire. Pour les stages annulés en lien avec des restrictions de voyage à l'étranger, l'Université s'engage à déterminer des modalités pédagogiques alternatives en collaboration avec les directions facultaires.

Plus de renseignements :

Le comité de coordination du plan des mesures d'urgence (CCPMU) et le comité de direction de l'Université veillent à la mise en place et au déploiement d'un plan d'action spécifique à la situation relative au COVID-19. Ce plan est revu et ajusté en continu, à la lumière de l'évolution de la situation. Les informations diffusées sont principalement celles spécifiques à l'UdeS pour ne pas se suppléer aux instances officielles (les autorités gouvernementales, soit le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur) et pour assurer que tous aient accès à l'information la plus exacte et la plus actuelle possible. Les questions peuvent être adressées au coordonnateur du CCPMU, monsieur Jacques Girard, directeur de la Division de la sécurité, à direction.securite@USherbrooke.ca.

Jacques Girard
Directeur de division
Division de la sécurité et Coordination des mesures d'urgence

12 mars 2020, 18 h 40 : Coronavirus - Message vidéo du recteur

Dans ce message vidéo, le recteur Pierre Cossette fait le point sur les mesures mises en place et les consignes à l'intention de la communauté universitaire en ce qui a trait à la pandémie du coronavirus (2019-nCoV).

11 mars 2020, 22 h 15 : Informations au sujet du coronavirus

Nous tenons à vous assurer que l'Université suit de près la situation en lien avec le coronavirus (COVID-19), de façon concertée avec les autorités gouvernementales, soit le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ainsi que le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MEES). À l'heure actuelle au Québec, le risque de contracter le virus est toujours jugé faible, même si l'OMS vient de déclarer la pandémie; la prudence et la prévention restent tout de même de mise.

Retour au Canada après un voyage à l'étranger

Rappelons tout d'abord que des mesures sont prises par les aéroports internationaux afin d'identifier tous les voyageurs de retour au Canada qui pourraient être atteints du COVID-19.

Par ailleurs, les autorités de santé publique recommandent aux personnes qui reviennent de voyage dans une zone à risque ET qui présentent des symptômes, soit de toux, de fièvre et des difficultés à respirer, de contacter préalablement Info-Santé 811 avant de consulter. 

Mesures de prévention

Afin d'agir de manière préventive et sécuritaire pour tous, nous vous rappelons les mesures d'hygiène suivantes émises par le MSSS : 

  • Se laver les mains souvent à l'eau tiède courante et au savon pendant au moins 20 secondes.
  • Utiliser un désinfectant à base d'alcool si vous n'avez pas accès à de l'eau et à du savon.
  • Observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez et se couvrir la bouche et le nez avec son bras afin de réduire la propagation des germes.
  • Si vous utilisez un mouchoir en papier, le jeter dès que possible et se laver les mains par la suite.

Personnes travaillant en milieux hospitaliers

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a décidé de suspendre tous les déplacements professionnels des personnes travaillant en milieu hospitalier en dehors du pays, incluant les États-Unis. Les déplacements incluent les congrès, les conférences sur invitation, les délégations et les stages. Cette directive inclut les stagiaires en contact avec les patients (exemple : externes en médecine et résidents) et est en vigueur jusqu'au 31 août 2020. La directive n'inclut pas les voyages personnels. 

Plus de renseignements 

Le comité de coordination du plan des mesures d'urgence (CCPMU) veille à la mise en place et au déploiement d'un plan d'action spécifique à la situation relative au COVID-19. Ce plan est revu et ajusté en continu, à la lumière de l'évolution de la situation. Les informations diffusées sont principalement celles spécifiques à l'UdeS, pour ne pas se suppléer aux instances officielles et pour assurer que tous aient accès à l'information la plus exacte et la plus actuelle possible. Les questions peuvent être adressées au coordonnateur du CCPMU, monsieur Jacques Girard, directeur de la Division de la sécurité, à direction.securite@usherbrooke.ca.

Jacques Girard
Directeur de division
Division de la sécurité et Coordination des mesures d'urgence

28 février 2020, 12 h 20 : Recommandations lors de vos déplacements à l’étranger

Avec la situation du COVID-19 qui évolue rapidement, les nombreux pays touchés et les mesures restrictives que plusieurs imposent désormais, nous tenons à vous rappeler quelques directives pour tous vos déplacements à l’étranger dans le cadre de vos études ou de votre emploi à l’Université de Sherbrooke.

  • Tout déplacement doit être inscrit dans le Registre de mobilité.
    Les données recueillies dans ce registre sont accessibles par un groupe restreint de personnes, dans le but de vous assister en cas de catastrophes naturelles, troubles civils ou toute autre urgence. Les données ne peuvent être utilisées pour d’autres fins et sont désactivées à la fin de votre séjour.
  • Il est de votre responsabilité, en tant que voyageuse ou voyageur, de lire attentivement les recommandations du Gouvernement du Canada sur le pays de votre destination et de vous informer des mises à jour régulières, notamment en matière de santé, de criminalité et des exigences d’entrée et de sortie du pays.

En tout temps, vous pouvez communiquer avec USherbrooke International pour discuter de votre projet de déplacement à l’étranger et obtenir des informations complémentaires.

Pour suivre l’évolution et les recommandations en lien avec la maladie du coronavirus si vous planifiez voyager à l’étranger, consultez le site USherbrooke.ca/coronavirus/.

Pascale Lafrance
Directrice générale
USherbrooke International

Jacques Girard
Directeur de division
Division de la sécurité et Coordination des mesures d'urgence

6 février 2020, 12 h 20 : Informations au sujet du coronavirus

L'Université Sherbrooke surveille attentivement la récente épidémie du nouveau coronavirus (2019-nCoV), qui a pris son essor à Wuhan, dans la province de Hubei, en Chine. 

Risque

L'Agence de santé publique du Canada a déterminé que le risque de santé publique actuel pour le Canada et les voyageurs canadiens est faible. Elle réévalue toutefois ce risque en permanence, à la lumière des éléments nouveaux dans ce dossier. Pour demeurer au fait des derniers développements, consultez les sites Web des services de santé du Gouvernement du Québec et de l'Agence de la santé publique du Canada.

Symptômes

Bon nombre des symptômes de l'infection par le nouveau coronavirus (par exemple la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires) sont pour ainsi dire identiques à ceux de la grippe saisonnière. L'Agence de la santé publique du Canada recommande aux personnes présentant ces symptômes ET ayant récemment voyagé dans la province du Hubei, en Chine, de consulter immédiatement un professionnel de la santé.

Le repos est essentiel pour se remettre de la grippe, mais l'Université ne peut interdire aux étudiants ou au personnel qui présentent des symptômes s'apparentant à ceux de la grippe de se présenter en classe ou de venir travailler, quels que soient leurs antécédents de voyage.

Précautions

Afin de contenir la propagation du coronavirus, l'Agence de la santé publique du Canada recommande de prendre les mêmes précautions que dans le cas du rhume ou de la grippe, à savoir :

  • Lavez-vous les mains souvent avec du savon, sous l'eau tiède du robinet, pendant au moins 20 secondes.
  • Utilisez un antiseptique pour les mains à base d'alcool uniquement si le lavage à l'eau savonneuse n'est pas possible.
  • Toussez ou éternuez dans le creux de votre coude (et non dans votre main), de manière à vous couvrir le nez et la bouche, afin de réduire la propagation des germes.
  • Le plus rapidement possible après usage, jetez votre papier-mouchoir et lavez-vous les mains.

Si vous revenez d'un voyage ou envisagez vous rendre dans une région touchée, veuillez lire les conseils les plus récents de l'Agence de la santé publique du Canada à l'intention des voyageurs.

Voyages à l'étranger effectués par des membres de l'Université Sherbrooke

Si vous prévoyez un voyage en Chine ou dans une région voisine, veuillez consulter les recommandations du gouvernement du Canada à l'intention des voyageurs. On y conseille notamment de prendre les précautions sanitaires qui s'imposent, d'éviter tout voyage non essentiel en Chine et d'éviter tout voyage dans la province du Hubei.

Voici d'autres mesures à suivre :

Selon l'évolution de la situation, l'Université mettra à jour l'information sur le site www.USherbrooke.ca/coronavirus.

Jocelyn Beaucher
Directeur de division
Santé et sécurité en milieu de travail et d'études 

Jacques Girard
Directeur de division
Division de la sécurité et Coordination des mesures d'urgence

Références : Organisation mondiale de la Santé, Web des services de santé du Gouvernement du Québec, Agence de la santé publique du Canada