Aller au contenu

Symptômes, dépistage et mise en isolement

Pour connaître les symptômes de la COVID-19 et la procédure à suivre si vous éprouvez un ou des symptômes, consultez la page SYMPTÔMES ET PRÉCAUTIONS

Symptômes et risques de transmission du virus

Les symptômes de la COVID-19 sont décrits à la page Symptômes et précautions.

Si vous éprouvez un ou des symptômes de la Covid-19, suivez la procédure détaillée sur la page Symptômes et précautions.

Si vous avez contracté la maladie, les symptômes apparaîtront en moyenne de 4 à 6 jours après avoir été en contact avec quelqu’un qui est atteint de la COVID-19. Dans de rares cas, la période d’incubation peut toutefois durer jusqu’à 14 jours. C’est pour cette raison que l’isolement préventif doit durer 14 jours après un contact significatif à risque modéré ou élevé avec une personne qui a été testée positive.

Si vous avez contracté la COVID-19, vous serez contagieux 48 heures avant l’apparition des premiers symptômes, qui eux apparaîtront en moyenne 4 à 6 jours après avoir été en contact avec une personne qui a la maladie. Ainsi, le malade initial a le temps de se faire tester et d’attendre les résultats (qui lui seront transmis 24 à 48 heures après avoir fait le test), avant que vous ne deveniez contagieux à votre tour. Voilà pourquoi la Santé publique attend les résultats des tests avant d’informer les gens qui ont été en contact avec une personne malade.

Si un membre du personnel ou une personne étudiante éprouve un ou des symptômes de la COVID-19, il ou elle doit remplir le formulaire de déclaration et passer un test de dépistage. Les informations recueillies aident la Santé publique lors de l’enquête épidémiologique qui découle d’un résultat positif au test de dépistage. 

On considérera que vous avez eu un contact significatif si vous avez été en contact ou dans le même local qu’une personne malade pendant un total de 15 minutes ou plus durant sa période de contagiosité. Les contacts significatifs peuvent être à risque faible, modéré ou élevé.

Croiser une personne atteinte de la COVID-19 dans le couloir, sans interaction avec elle, NE constitue PAS un contact significatif. 

Si vous êtes identifié comme ayant eu un contact significatif à risque faible, modéré ou élevé avec une personne atteinte de la COVID-19, vous recevrez une communication de la Santé publique vous informant de la situation et vous indiquant la procédure à suivre. 

Exemples de contact significatif à risque faible

  • Être à moins de 2 mètres d’une personne atteinte de la COVID-19 durant plus de 15 minutes AVEC un masque d'intervention (de procédure) de qualité et homologué (fourni par l'UdeS notamment).
  • Être dans le même local qu’une personne atteinte de la COVID-19 durant plus de 15 minutes, avec un masque d'intervention (de procédure) de qualité et homologué.
  • Personne qui a reçu ses deux doses de vaccin et dont l’exposition à risque modéré ou élevé survient plus de 7 jours après la 2e dose.

Exemple de contact significatif à risque modéré

  • Être à moins de 2 mètres d’une personne atteinte de la COVID-19 durant plus de 15 minutes dans l'une des situations suivantes :
    • SANS masque d'intervention (de procédure);
    • AVEC un couvre-visage de tissus;
    • AVEC un masque de type médical qui n'est pas de qualité et homologué;
    • AVEC un masque de qualité qui est humide, souillé, abîmé ou mal porté;
    • Non vacciné, ayant reçu seulement une dose ou encore si moins de sept jours se sont écoulés depuis la 2e dose.

Exemple de contact significatif à risque élevé

  • Habiter sous le même toit qu’une personne atteinte de la COVID-19 ou être exposé à ses liquides biologiques.
  • Non vacciné, ayant reçu seulement une dose ou encore si moins de sept jours se sont écoulés depuis la 2e dose.

Si vous avez eu un contact significatif avec quelqu’un qui a la COVID-19, la Santé publique communiquera avec vous pour vous informer de la situation et vous indiquer la procédure à suivre, selon que le contact que vous avez eu avec cette personne représente un risque faible, modéré ou élevé de transmission de la COVID-19.

Si la Santé publique Ne communique PAS avec vous, c’est que vous n’avez pas été en contact significatif avec quelqu’un qui a la COVID-19.

Si vous avez été en contact significatif avec une personne malade, la Santé publique communiquera avec vous pour vous informer de la situation et pour vous indiquer la procédure à suivre, selon que le contact que vous avez eu avec cette personne représente un risque faible, modéré ou élevé de transmission de la COVID-19. À titre indicatif, voici les consignes générales de la Santé publique : 

  • Vous avez été identifié comme ayant eu un contact significatif à risque faible avec une personne atteinte de la COVID-19 : vous recevrez une communication dans laquelle on vous demandera de poursuivre vos occupations habituelles, tout en demeurant attentif aux symptômes de la COVID-19. Vous ne serez pas dans l’obligation de vous isoler, ni de passer un test. Si vous éprouvez des symptômes dans les jours qui suivent, référez-vous à la page Symptômes et précautions pour connaître la procédure à suivre. S'il est établi que votre masque ou celui de la personne contagieuse n'était pas bien ajusté ou qu'il était porté depuis plus de 4 heures, il est possible que soyez identifié comme à risque faible, mais qu'il vous soit tout de même demandé d'aller faire un test de dépistage. Voir la pastille 7 du schéma d'aide à la décision.
  • Vous avez été identifié comme ayant eu un contact significatif à risque modéré ou élevé avec une personne atteinte de la COVID-19 : vous recevrez une communication dans laquelle on vous demandera de vous placer en isolement pour 14 jours. Remplissez le formulaire de déclaration et allez passer 2 tests de dépistage, soit le premier dès que possible et un second 48 heures avant la fin de l'isolement prescrit (habituellement au 12jour). Que le résultat de votre test de dépistage soit positif ou négatif, vous devez demeurer en isolement pour une durée de 14 jours et suivre les consignes de la Santé publique. 

L’Université prend soin de gérer toute situation susceptible d’avoir un impact sur la sécurité et la santé de toutes et tous. De plus, la Santé publique effectue toutes les vérifications nécessaires et contacte toutes les personnes qui ont eu un contact significatif avec une personne atteinte de la COVID-19.

Si vous avez eu un contact significatif avec quelqu’un qui a la COVID-19, la Santé publique communiquera avec vous pour vous informer de la situation et vous indiquer la procédure à suivre, selon que le contact que vous avez eu avec cette personne représente un risque faible, modéré ou élevé de transmission de la COVID-19.

Si la Santé publique Ne communique PAS avec vous, c’est que vous n’avez pas été en contact significatif avec quelqu’un qui a la COVID-19. Vous n’avez rien à faire et vous pouvez poursuivre vos activités habituelles.

Continuez de prendre des précautions en suivant les consignes sociosanitaires où que vous vous trouviez et informez-vous régulièrement en consultant le site Coronavirus pour avoir l’heure juste.

Si la situation vous cause du stress ou de l’anxiété, n’hésitez pas à en parler avec vos proches. Consultez l’onglet Gestion du stress pour connaître les différentes ressources pour les personnes étudiantes.

Pour toute question, n'hésitez pas à contacter le Centre d'assistance de la COVID-19.

Dépistage

Consultez le schéma d’aide à la décision pour déterminer rapidement si vous devez passer un test de dépistage.

Placez-vous en isolement préventif jusqu’à l’obtention du résultat de votre test, et ce, même si votre état s’améliore ou que les symptômes disparaissent. Suivez la procédure détaillée de la page Symptômes et précautions et respectez les consignes que vous a données la Santé publique.

Non, à moins que la Santé publique vous le demande. Au besoin, votre personne supérieure immédiate se chargera de parler avec vos collègues pour qui c’est nécessaire de connaître l’information, afin d’éviter des discussions de couloir inutiles ou de laisser se propager des rumeurs, mais tout en permettant aux personnes proches de vous de vivre les émotions que cela pourrait susciter. Les informations concernant votre état de santé seront traitées de façon strictement confidentielle.

C’est l’équipe de la santé publique qui mènera l’enquête épidémiologique et qui communiquera avec les autres personnes qui pourraient avoir eu avec vous des contacts pouvant poser des risques de transmission.

Il est à noter que la Santé publique sollicitera la collaboration du Centre d'assistance de la COVID-19 de l'UdeS dans le cadre de l’enquête épidémiologique.

Déclarez votre résultat négatif sur le formulaire de déclaration, puis respectez les consignes de la Santé publique. Si la Santé publique vous a demandé de vous placer en isolement préventif, vous devez rester en isolement pendant 14 jours et surveiller l’apparition de symptômes, et ce, même si le résultat de votre test de dépistage est négatif. Vos contacts domiciliaires peuvent quant à eux continuer leurs activités, en respectant strictement les consignes sociosanitaires. Si vous êtes un membre du personnel, avisez votre supérieur immédiat. Si votre absence dure plus de trois journées de travail, écrivez à info-avantages-sociaux@USherbrooke.ca pour faire part de votre situation. Voir le schéma d'aide à la décision pour plus de détails.

Déclarez votre résultat positif sur le formulaire de déclaration, puis suivez les consignes de la Santé publique et du personnel soignant, le cas échéant. Vous devez obligatoirement vous placer en isolement pour 10 jours afin de réduire les risques de transmission de la maladie, et ce, même si les symptômes disparaissent et que vous allez mieux.

Les membres du personnel doivent écrire à infos-avantages-sociaux@USherbrooke.ca pour les informer et consulter la section Maladies et conditions particulières pour obtenir toute l’information pertinente à leur situation.  

Si vous êtes une personne étudiante, veuillez contacter votre secrétaire de faculté, la direction de votre centre universitaire de formation ou bien la direction de votre programme, le cas échéant. Consultez le bottin pour identifier l’adresse à contacter.

L’équipe de la santé publique, lors de son enquête épidémiologique, communiquera avec les personnes qui pourraient avoir eu avec vous des contacts pouvant poser des risques de transmission de la maladie et leur demandera de s’isoler et d’aller passer un test de dépistage.

Il est à noter que la Santé publique sollicitera la collaboration du Centre d'assistance de la COVID-19 de l'UdeS dans le cadre de l’enquête épidémiologique.

Mise en isolement

En tout temps, si la Santé publique vous demande de vous placer en isolement pour une durée de 14 jours, vous devez respecter cette consigne, et ce, même si le résultat de votre test de dépistage est négatif.

 Il n’y a aucune obligation émise par la Santé publique du Québec de se mettre en isolement lorsque l'on revient d'une autre région du Canada ou du Québec. Il y a toutefois des exigences particulières présentement en vigueur pour toute personne qui doit se rendre sur les territoires du Nunavik et des Terres-Cries-de-la-Baie-James, ainsi qu'aux Iles-de-la-Madeleine par voie terrestre. Consultez le site Déplacements entre les régions et les villes - COVID-9 | Gouvernement du Québec pour tous les détails en vigueur, car la situation évolue régulièrement. 

Vous devez vous placer en isolement si :

  • Vous éprouvez un ou des symptômes de la COVID-19 (consulter la liste des symptômes)
    Appelez le 1 877 644-4545 ou remplissez l'outil d'autoévaluation et suivez les consignes qui vous seront données. Remplissez le formulaire de déclaration, passez un test de dépistage et demeurez en isolement jusqu’à la réception du résultat du test de dépistage. Suivez les consignes du schéma d'aide à la décision pour savoir quoi faire ensuite, selon que le résultat de votre test de dépistage est positif ou négatif. Si vous êtes membre du personnel, informez votre supérieur immédiat. Les personnes étudiantes n'ont qu'à remplir le formulaire et n'ont personne d'autre à aviser à cette étape.
  • La Santé publique vous contacte et vous demande de vous placer en isolement, car vous avez été identifié comme ayant eu un contact significatif avec une personne atteinte de la COVID-19. Remplissez le formulaire de déclaration, passez un test de dépistage et demeurez en isolement jusqu’à la réception du résultat du test de dépistage. Si vous êtes membre du personnel, informez votre supérieur immédiat. Si vous êtes une personne étudiante, contactez votre secrétaire de faculté, la direction de votre centre universitaire de formation ou bien la direction de votre programme.
  • Vous habitez sous le même toit qu’une personne (conjoint, enfant, colocataire) qui a reçu un diagnostic positif à la COVID-19 et vous n’êtes pas complètement protégés par 2 doses de vaccin. Remplissez le formulaire de déclaration, passez un test de dépistage et demeurez en isolement pendant 14 jours, et ce, même si le résultat de votre test de dépistage est négatif. Surveillez l’apparition de symptômes et appelez 1 877 644-4545 si vous éprouvez des symptômes pendant les 14 jours d’isolement préventif. Si vous êtes membre du personnel, informez votre supérieur immédiat. Si vous êtes une personne étudiante, contactez votre secrétaire de faculté, la direction de votre centre universitaire de formation ou bien la direction de votre programme.
  • Vous arrivez de l’extérieur du Canada. Les membres du personnel et les personnes étudiantes qui arrivent de voyage à l’extérieur du Canada doivent obligatoirement se placer en isolement préventif pendant 14 jours. Remplissez le formulaire de déclaration, passez un test de dépistage et demeurez en isolement pendant 14 jours, et ce, même si le résultat de votre test de dépistage est négatif. Surveillez l’apparition de symptômes et appelez 1 877 644-4545 si vous éprouvez des symptômes pendant les 14 jours d’isolement préventif. Si vous êtes membre du personnel, informez votre supérieur immédiat. Les personnes étudiantes n'ont qu'à remplir le formulaire et n'ont personne d'autre à aviser à cette étape.

Vous n'avez pas à vous placer en isolement si :

  • Vous habitez avec une personne dont la vulnérabilité aux complications de la COVID-19 est accrue.
  • Vous habitez avec une personne qui est en isolement pour 14 jours suivant son arrivée l’extérieur du Canada.

Plus de détails sur le sujet

 


En savoir plus