Allocution de la professeure Luce Samoisette,
rectrice de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion du 40e anniversaire de l'UTA

Le 6 mai 2016

Monsieur le Doyen,
Madame la Directrice,
Mesdames, Messieurs les bénévoles, organisatrices et organisateurs, étudiantes et étudiants de l'Université du troisième âge,

D'abord, bienvenue à l'Université de Sherbrooke. C'est toujours un plaisir de voir le dynamisme qui anime l'UTA et le niveau d'engagement qui vous rassemble.

Vous arrivez de partout au Québec, des 28 antennes de votre belle organisation, pour souligner aujourd'hui ses 40 ans. Quatre décennies de réussite, d'éducation et d'œuvre sociale engagée, pertinente, animée d'une grande conviction.

Ce succès et cette pérennité, c'est aux bénévoles et aux représentantes et représentants de l'UTA, qui sont présents ici aujourd'hui, que nous les devons. Alors d'emblée, bravo, et merci d'avoir parcouru tous ces kilomètres pour venir partager une journée de discussions et de fête là où tout a commencé pour l'Université du troisième âge.

L'Université de Sherbrooke soulignait ce mercredi le 62e anniversaire de sa fondation. L'UTA fait donc partie de notre université depuis les deux tiers de son histoire. C'est vous dire la fierté que nous éprouvons d'avoir vu émerger cette pionnière, qui est aujourd'hui la plus grande organisation du genre au Canada et parmi les plus importantes du monde!

Fiers, mais pas surpris. L'UTA a trouvé ici un terreau fertile, ancré dans le sens de l'innovation hors du commun qui demeure la grande marque distinctive de l'Université de Sherbrooke.

C'est d'ailleurs ce même sens qui vous anime aujourd'hui. Dans le nouveau contexte démographique que nous connaissons en Occident, particulièrement au Québec, la promotion d'un mode de vie sain auprès des personnes de 50 ans et plus devient une nécessité et une responsabilité, sociale. Ses bénéfices dépassent désormais l'individu qui choisit de suivre un cours pour accroître ses connaissances. Ils s'inscrivent dans une démarche socioculturelle indispensable à l'essor de notre société, qui comptera bientôt autant de personnes de 65 ans et plus que de personnes de moins de 20 ans.

Avec la place qu’elle prend depuis 40 ans au Québec, l’UTA peut se targuer de rendre d’immenses services à la population, et son expérience nous assure d’entrer dans cette nouvelle ère démographique avec les bons outils et une solide expérience.

Et je me réjouis de constater que l'avenir de l'UTA continue de passer par l'innovation. Les projets sont nombreux et stimulants; les idées sont foisonnantes et bien ancrées dans la réalité de la société québécoise et des personnes qui s'inscrivent aux cours offerts par l'UTA. Mais quelle qu'en soit la forme, ces cours, ces formations, ces conférences et ces activités, que vous offrez sans relâche depuis 40 ans, permettent à des milliers de personnes – ils sont près de 9 000 en ce moment même! – de maintenir un quotidien stimulant sur le plan intellectuel, physique, culturel et scientifique.

Je veux remercier toutes les personnes qui sont responsables de cette grande réussite, d’abord à votre directrice, Mme Monique Harvey, et à ses collègues de la direction. Merci et bravo pour ces années de croissance et de développement de l'UTA. Merci pour le travail réalisé en amont, animé par votre vision et vos connaissances.

Et surtout, merci de faire rayonner l'Université de Sherbrooke, au Québec et au-delà de nos frontières.

Bon colloque, bonne journée d'activités, et au plaisir de vous revoir.

Merci