Allocution de monsieur Bruno-Marie Béchard,
recteur de l'Université de Sherbrooke,
à l'occasion de la remise des certificats de reconnaissance
du Fonds de relève de la Fondation canadienne pour l'innovation

13 février 2003

Monsieur le représentant de la FCI,
Chers récipiendaires,
Chers collègues,
Mesdames, Messieurs,

J'ai l'honneur et le plaisir de célébrer aujourd'hui les mérites de 18 professeures et professeurs à qui nous allons remettre les certificats de reconnaissance du Fonds de relève de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI). L'Université de Sherbrooke est très fière de vous avoir recrutés. Vos idées brillantes et novatrices représentent l'avenir de cette institution et l'excellence de vos travaux scientifiques rejaillit déjà sur l'ensemble de notre communauté universitaire.

Au total, depuis le début de l'existence du Fonds de relève, 27 nouveaux membres de notre corps professoral ont obtenu plus de sept millions de dollars, dont trois millions proviennent de la FCI, pour financer les infrastructures nécessaires à la réalisation de leurs projets. Tous ces travaux s'effectuent dans des domaines identifiés comme prioritaires dans notre Plan stratégique de recherche et d'enseignement.

J'en profite pour remercier le gouvernement fédéral, le gouvernement québécois, la Fondation de l'Université de Sherbrooke et plusieurs autres partenaires pour leur contribution au recrutement et à la rétention de chercheuses et chercheurs prometteurs qui optent pour la carrière de professeur au sein de notre Université.

La science est faite pour des gens qui ont le goût de relever des défis et je souhaite que votre exemple suscite de nombreuses vocations auprès des étudiantes et étudiants devant qui s'ouvrent d'enviables possibilités de carrières scientifiques. L'amélioration de l'infrastructure et de l'encadrement attire les meilleures recrues et contribue de cette manière à former une relève du plus haut niveau.

Je compte sur vous, chers récipiendaires, pour donner une forte impulsion au rayonnement de la recherche que nous réalisons dans notre université, au bénéfice de toute la société.

La science n'est pas égoïste : elle suppose la générosité et le don de soi, vous le savez bien. En la servant avec dévouement, vous éclairez le jugement et l'esprit, vous multipliez le monde des idées et vous améliorez le Monde par l'enseignement, la recherche et la découverte.

C'est guidée par cet idéal scientifique humaniste que l'Université de Sherbrooke est résolue à accentuer le leadership de ses groupes et centres d'excellence, à exploiter encore davantage le potentiel d'innovation à la jonction des disciplines et à amplifier le transfert des résultats de la recherche vers la société.

Encore une fois bravo pour la reconnaissance obtenue de la FCI, et merci pour votre contribution à la renommée de l'institution. Ensemble, osons repousser les limites de la connaissance!