Aller au contenu

Urgences santé-sécurité

Des mesures d’urgence ont été mises au point par la Division de la protection des milieux de travail et d'études de l’Université. Elles sont aussi disponibles dans le volet intranet de chaque faculté et département. Il faut vous connecter sur la page d’accueil de votre faculté ou département. Chaque groupe de recherche est invité à définir ses propres mesures d’urgence en lien avec les risques présents dans son laboratoire et les exercer régulièrement, par exemple à l’arrivée d’un nouveau membre dans le groupe. Du matériel d’urgence doit être présent dans le laboratoire ou à proximité.

Pour toute urgence, vous devez communiquer avec la Division de la protection des milieux de travail et d'études : 

  • en composant le 811 si vous êtes au Campus principal ou au Campus de Longueuil;
  • en composant le 511 si vous êtes au Campus de la santé et il y aura par la suite une communication avec la Division SSMTE, 24h/24h et 7j/7j;
  • en composant le numéro du cellulaire de la Division de la protection des milieux de travail et d'études au 819-780-0811 pour les Campus de Sherbrooke.

Si un produit chimique devait entrer en contact avec les yeux ou toute autre partie du corps, il convient d'utiliser la douche oculaire ou la douche d'urgence sans tarder pour en amenuiser les effets néfastes. Les parties affectées doivent être rincées pendant au moins 15 minutes. Puisque ces appareils sont utilisés lors de situations d'urgence, impliquant parfois un certain degré de panique, il est essentiel que l'aire entourant les douches oculaires et les douches d'urgence soit maintenue dégagée en tout temps. N’hésitez pas à demander de l’aide lorsque vous avez besoin de vous servir d’une de ces douches, il peut être difficile de vous rincer correctement les yeux si vous êtes seul.  

Toute personne travaillant dans le laboratoire doit avoir repéré leur emplacement et savoir opérer la douche d'urgence et la douche oculaire. L’Université de Sherbrooke est responsable de vérifier et purger les douches d’urgence et les douches oculaires à chaque mois.

Matériel absorbant

Les utilisateurs de produits chimiques peuvent être en mesure de ramasser de petits déversements, dépendamment du danger représenté par le produit. Avisez le responsable du laboratoire ou une personne expérimentée si vous n’êtes pas sûrs des procédures. 

Vous êtes invités à conserver quelques couches absorbantes, telles que celles utilisées par la compagnie Sigma-Aldrich pour l’emballage de ces produits. Tout déversement significatif sera géré par l’équipe d’urgence de la Division SSMTE. En avisant en premier lieu la Division de la protection des milieux de travail et d'études via le 811 (Campus principal) ou le 511 (Campus de la santé), ces derniers contacteront les personnes de la Division SSMTE, et ce, 24h/24h et 7j/7j.

Extincteurs

Il est essentiel que chacun se familiarise avec la localisation des extincteurs et avec leur opération. L’espace entourant un extincteur doit être dégagé en tout temps pour faciliter l’accès à l’appareil. Chaque extincteur opérationnel est muni d’une goupille qui est scellée. Pour pouvoir retirer la goupille, il faut tout d’abord la tourner pour briser le scellé. 

Il ne faut jamais remettre en place un extincteur qui a été partiellement vidé de son contenu. Tout incendie doit être signalé à la Division de la protection des milieux de travail et d'études en composant le 811 (Campus principal) ou le 511 (Campus de la santé). Un agent de sécurité-prévention se déplacera alors sur les lieux de l’incident et prendra en charge l’extincteur utilisé pour le remplacer par un nouveau. 

Les extincteurs présents dans ou à proximité des laboratoires sont de deux types :

  • dans les laboratoires se trouvent des extincteurs de type BC qui contiennent du CO2. Ils sont reconnaissables à leur tube en forme de cornet. Ils servent à éteindre (proprement) un petit feu B de solvants ou C d’origine électrique;
  • dans les corridors se trouvent des extincteurs de type ABC qui contiennent une poudre chimique non conductrice. Ils sont reconnaissables par la présence d’un petit manomètre et pas de cornet. Ils servent à éteindre (efficacement, mais moins proprement) des feux A de matières solides (bois, papier, plastique, etc.), B de solvants ou C d'origine électrique.

Dans le cas d’un incendie d’origine métallique (avec du sodium ou magnésium par exemple), il faut absolument éviter d’utiliser de l’eau. En l’absence d’un extincteur approprié de type D, il est recommandé d’utiliser du sable sec ou un autre matériau non combustible.

Il est important de diriger la poudre vers la base du feu et de se tenir le plus éloigné possible (3 à 4 m pour un extincteur à poudre ou de 1 à 1.5 m pour les extincteurs à CO2), tout en gardant une porte de sortie dans son dos. 

Les extincteurs se vident en une dizaine de secondes, ce qui est suffisant pour éteindre (en l’absence de résultat après 5 secondes, ou en présence d’un trop gros feu, évacuez!).

Couverture ignifuge

L'accès à la couverture ignifuge doit demeurer libre en tout temps. La couverture ignifuge a pour fonction d'étouffer le feu. Il importe de se rappeler que les victimes doivent s’enrouler avec la couverture ignifuge autour d'elles et se rouler sur le sol pour éviter les brûlures de type «effet de chandelle». En l'absence de couverture ignifuge, utilisez les douches d'urgence.

Trousse de premiers soins 

Une trousse de premiers soins conforme aux règlements en vigueur doit être accessible dans chaque laboratoire. Chaque utilisateur du laboratoire doit connaître l’emplacement de la trousse. Elle est gérée par les personnes responsables du laboratoire, qui doivent en faire l’inventaire régulièrement et voir à ce que son contenu soit renouvelé, selon les besoins.

Il existe à l’Université deux types de signaux d’évacuation :

  • Un pré-signal : 20 coups par minute, soit 1 coup toutes les 3 secondes. Sécurisez alors vos expériences et préparez-vous à sortir à l’extérieur. Fermez les fenêtres et la porte du laboratoire puis attendez les consignes du responsable d’évacuation ou le signal d’évacuation.
  • Un signal d’évacuation immédiate : 120 coups par minute, soit deux fois par seconde. Sortez tout de suite du bâtiment dans le calme par la sortie la plus proche et suivez les consignes des responsables d’évacuation (dossard orange ou bleu). Ne prenez pas les ascenseurs.

Dans certains cas, le signal d’évacuation peut retentir sans pré-signal. Hâtez-vous de tout sécuriser dans le laboratoire et de sortir. Veillez à bien fermer les fenêtres et les portes. 

Rapportez-vous à votre point de rassemblement et attendez les instructions des responsables avant de réintégrer le bâtiment.

  1. Avertissez les collègues de laboratoire et éloignez toute personne de la zone de danger.
  2. Signalez le 811 (Campus principal), le 511 (Campus de la santé) ou le 819-780-0811 (externe ou cellulaire) pour joindre la Division de la protection des milieux de travail et d'études.
  3. Donnez les renseignements suivants :
    • votre nom;
    • le lieu de l’incident (tel qu’indiqué au-dessus de la porte du local);
    • la nature du problème.
  4. Suivez les consignes du représentant de la Division de la protection des milieux de travail et d'études.
  5. Si vous en êtes capables, tentez d’éteindre le feu avec un extincteur.
  6. Si le feu n’est pas contrôlable, quittez la zone et tirez la station manuelle d’alarme-incendie dans le corridor.
  7. Fermez toutes les portes en chemin.
  8. Sortez de l’immeuble par l’issue la plus proche, n’utilisez jamais l’ascenseur.
  9. Rapportez-vous à votre point de rassemblement.
  1. Signalez le 811 (Campus principal), le 511 (Campus de la santé) ou faites le 819-780-0811 (externe ou cellulaire) pour joindre la Division de la protection des milieux de travail et d'études. 
  2. Donnez les renseignements suivants :
    • votre nom;
    • le lieu de l’incident (tel qu’indiqué au-dessus de la porte du local);
    • la nature du problème.
  3. Suivez les consignes du représentant de la Division de la protection des milieux de travail et d'études.
  4. Prodiguez les premiers soins, si possible.
  5. Si vous travaillez en laboratoire, arrêtez les expériences en cours si cela entraîne un risque supplémentaire

Vous pouvez être amené à intervenir sur un petit dégât de produits chimiques si aucun des facteurs suivants ne met votre santé en danger : quantité, toxicité et volatilité du produit chimique, et si du matériel de confinement et d’absorption est disponible. Consultez la fiche signalétique pour connaître les doses toxiques et les mesures à prendre en cas de dispersion accidentelle. N’hésitez pas en cas de doute à faire évacuer le local et à faire appel à la Division de la protection des milieux de travail et d'études tel que décrit ci-dessous :

  1. Avertissez les personnes présentes et si nécessaire, évacuez la zone immédiatement. En quittant, fermez les portes et fenêtres.
  2. Signalez le 811 (Campus principal), le 511 (Campus de la santé) ou le 819-780-0811 (externe) pour joindre la Division de la protection des milieux de travail et d'études, qui fera le lien avec la Division SSMTE.
  3. Donnez les renseignements suivants :
    • votre nom;
    • le lieu de l’incident (tel qu’indiqué au-dessus de la porte du local);
    • la nature du problème;
    • le type de produit : gaz, liquide, solide;
    • le nom du produit et la quantité si possible;
    • vos compétences par rapport au produit;
    • les dangers potentiels (blessés, intoxication, contamination, etc.).
  4. Suivez les consignes du représentant de la Division de la protection des milieux de travail et d'études. 

Si une personne a été éclaboussée par une matière chimique dangereuse, aidez-la à retirer ses vêtements contaminés et dirigez-la vers la douche de sécurité la plus proche. Il est important de rincer la peau au moins 15 minutes avant de consulter un médecin. En cas de projection dans les yeux, rincer également au moins 15 minutesavec le lave-yeux, en écartant si possible les paupières. La fiche de données de sécurité indique également les premiers secours à apporter en cas de contact avec la peau ou les yeux. La Division de la protection des milieux de travail et d'études devra être avisée dès que la personne aura été sécurisée. 

Déversement de matières biologiques (plus de 1 mL)

  1. Laissez retomber les aérosols pendant au moins 2 minutes.
  2. Si vous avez été contaminé, changez de sarrau et lavez-vous les mains.
  3. Recouvrez le liquide avec du papier absorbant.
  4. Aspergez abondamment de désinfectant en effectuant des cercles de l’extérieur vers l’intérieur.
  5. Laissez agir 30 minutes.
  6. Jetez le papier dans les déchets ordinaires.
  7. Nettoyez la surface avec de l’eau savonneuse et rincez.

En cas de déversements majeurs ou d’urgence, composez le 811 (Campus principal), le 511 (Campus de la santé) ou le 819-780-0811 (externe) pour joindre la Division de la protection des milieux de travail et d'études qui fera le lien avec la Division SSMTE.