Aller au contenu

Doctorat en télédétection

Le programme de doctorat en télédétection permet aux étudiantes et aux étudiants d’approfondir leurs connaissances de la recherche fondamentale et appliquée en télédétection (incluant la géomatique appliquée) et d’analyser de façon critique les résultats scientifiques publiés par d'autres chercheuses et chercheurs.

Le programme les amène aussi à concevoir, élaborer et mener à terme, d'une façon autonome, un projet original de recherche dans le domaine choisi. De plus, les étudiantes et les étudiants y développent leur capacité de bien communiquer les résultats de leurs travaux à l'occasion de séminaires, de colloques ou de conférences.

Grâce à une séquence de cours (PDF, 125 Ko) bien établie, ce doctorat dure 4 ans.

Quatre cheminements offerts

Les étudiantes et étudiants de ce cheminement se penchent sur les relations entre les cibles détectées et le rayonnement électromagnétique mesuré par les capteurs. Ils intègrent l'information issue de la télédétection aux modèles de compréhension du milieu physique et développent des approches innovatrices dans le but de faire progresser les connaissances en géophysique de l'environnement.

Les finissantes et finissants de ce cheminement maîtrisent les concepts mathématiques qui sous-tendent le traitement numérique des images. Ils développent une approche innovatrice en traitement d'images de télédétection ou en extraction de l'information à partir des images. Ils savent rendre accessible l’information extraite des images.

Les finissantes et finissants de ce cheminement savent faire le lien entre les outils géomatiques  et une problématique d'application dans un thème donné (environnement, santé, risques naturels, changements du milieu, aménagement et gestion, développement international, etc.). Ils peuvent analyser les besoins en information des personnes utilisatrices et identifient des solutions géomatiques à leurs problèmes. Enfin, ils développent des approches innovatrices pour répondre à ces besoins ou à des questions sociétales et environnementales.

Dans ce cheminement, les étudiantes et étudiants approfondissent les connaissances disciplinaires qui peuvent aider à comprendre la problématique environnementale. Ils complètent leur formation en développant une approche interdisciplinaire et apprennent à situer la problématique environnementale dans un contexte de développement durable. Les doctorantes et doctorants seront prêts à contribuer de façon originale à l'avancement des connaissances dans la compréhension des problématiques environnementales et le développement d'approches interdisciplinaires contribuant à leurs solutions.

Bourses de progression au doctorat

La Faculté des lettres et sciences humaines offre des bourses pouvant varier de 5 000 $ à 10 000 $ pour la progression dans les études doctorales.