Édifice du Campus de Longueuil

Ouvert en 2010, le nouvel édifice du Campus de Longueuil intègre lui aussi des éléments de développement durable, notamment grâce à 37 puits de géothermie qui engendre des économies de chauffage ou de climatisation, selon la saison.

Un refroidisseur de 165 tonnes agissant comme une pompe à chaleur, trois roues d'enthalpie installées sur les unités de ventilation, l'utilisation de verres très performants et l'architecture favorable à une forte pénétration de la lumière naturelle font en sorte que le bâtiment répond aux normes les plus strictes en matière d'efficacité énergétique.

Ces mesures ont permis à l'Université de Sherbrooke de recevoir un prix de l'American Society of Heating, Refrigeration and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE) pour saluer la conception des  installations de chauffage et de ventilation dont l'efficacité permet des économies d'énergie de 250 000 $ par année.

Par ce prix, l'ASHRAE souligne le travail des concepteurs et leur détermination à créer un bâtiment écologique. Un concept qui porte fruit, car les innovations intégrées au bâtiment du Campus permettent de réduire la consommation d'énergie de 46 % par rapport à un système conventionnel.

Les innovations intégrées au bâtiment du Campus permettent de réduire la consommation d'énergie de 46 % par rapport à un système conventionnel.

Un toit vert coiffe les basilaires de l'édifice. Alimentée par la récupération des eaux de pluie, cette oasis de verdure est agrémentée d’un plan d’eau, de végétation indigène et d’un mobilier urbain, le tout afin de permettre des activités sociales, culturelles et académiques dans un cadre naturel.

Le toit vert de l'édifice du Campus de Longueuil.