Étude des déterminants de l'incapacité au travail dans une agence gouvernementale du Québec

Chercheure principale: Marie-France Coutu

Cochercheurs: Marie-José Durand, Marc Corbière, Patrick Loisel, Iuliana Nastasia

Période: 2008-2009

Financement: Contrat de recherche

Résumé : La difficulté à se maintenir au travail due à un problème de santé psychologique constitue une préoccupation sociale grandissante. Dans une perspective de prévention, cette étude visait à documenter les facteurs associés à la détresse psychologique et au présentéisme, en vue d’offrir des pistes d’action pour favoriser la santé des employés au sein d’une Agence gouvernementale du Québec. À cet effet, une enquête web anonyme, comportant des volets qualitatif et quantitatif, a été réalisée auprès des employés de l’Agence. La pertinence et l’implantation, de même que la validité interne des questionnaires, avaient été préalablement documentées. Au total, 52% des 4 552 employés invités à participer ont complété le questionnaire. Les résultats révèlent que 4 participants sur 10 présentent une détresse psychologique de niveau élevé à très élevé, selon les normes de l’Enquête Santé-Québec. De plus, 1 participant sur 5 rapporte une réduction de la performance au travail (présentéisme) en raison d’un problème de santé. Enfin, une très forte corrélation est présente entre le présentéisme auto-rapporté et un niveau élevé de détresse psychologique. Les facteurs qui semblent associés à la détresse ou au présentéisme peuvent être regroupés sous les thèmes suivants : le manque de reconnaissance, l’absence de motivation, la difficulté à concilier le travail et la famille et la motivation intrinsèque.

Publications liées

Article scientifique