Traduction et langues autochtones : une nouvelle bourse de maîtrise

Une nouvelle bourse de 8000 $ est maintenant offerte à la maîtrise en littérature canadienne comparée pour un ou une étudiante admise et inscrite au cheminement en traduction littéraire et traductologie. La personne récipiendaire de la bourse fera de la recherche sur le rôle de la traduction dans la valorisation des langues autochtones, sous la direction du professeur René Lemieux, qui mène le projet de recherche « L’impact de la Loi sur les langues autochtones chez les praticiens de la traduction en langues autochtones à Odanak et à Kahnawà:ke ».

Ce projet vise à documenter dès aujourd’hui l’incidence de la législation fédérale sur les pratiques relatives à la traduction des langues autochtones dans deux communautés à proximité de l’Université de Sherbrooke : Odanak (abénakise) et Kahnawà:ke (mohawk). Il est nécessaire de conserver une mémoire de la prise en charge communautaire de cette question, en ce qui a trait notamment aux demandes pour une reconnaissance accrue des droits linguistiques autochtones.

Le premier objectif est ainsi de rendre compte, à partir d’une étude empirique, des changements idéologiques de la langue à l’œuvre chez les praticiens de la traduction. Le deuxième objectif est de faire connaître au milieu de la recherche et à un public allochtone plus large comment les praticiens de la traduction réagissent aux modifications législatives relatives à la reconnaissance des langues autochtones, y compris dans la portée politique et identitaire de leur pratique. Le dernier objectif vise à vulgariser et à démocratiser des connaissances dans ce domaine, en prenant en compte les rétroactions par les communautés concernées des analyses faites par la recherche dans le domaine des langues autochtones.

L’étude pourra ainsi avoir un impact tant sur la pratique de la traduction en langues autochtones (y compris son enseignement) que sur sa reconnaissance dans les domaines législatifs et politiques.

Financement offert

Une bourse de 8000 $ sur un an (4000 $ par trimestre) et un contrat de 4000 $ assuré

Date limite pour le dépôt des candidatures

1er juin 2021

Dossier de candidature

Le dossier de candidature doit comprendre un CV à jour et une lettre de motivation (2 pages max.). À compétences égales, la priorité sera accordée à une personne autochtone. Les personnes qui souhaitent postuler doivent faire parvenir leur dossier de candidature avant le 1er juin 2021 à l’adresse suivante : Rene.Lemieux@USherbrooke.ca.

Le paiement de la bourse et du contrat de recherche est conditionnel à l’admission à la maîtrise en littérature canadienne comparée (cheminement en traduction littéraire et traductologie) et à la poursuite du programme la première année. Bien qu’il ne soit pas garanti, un financement pourrait être offert la deuxième année de la maîtrise.  Pour plus d’informations, veuillez contacter le professeur René Lemieux.