Équité, diversité, inclusion (ÉDI)

Un vent de diversité souffle sur la Faculté de génie

Dans l'ordre habituel : Patrik Doucet, doyen de la Faculté de génie, Minh Cao Ta, Nathalie Roy, vice-doyenne adjointe à l'ÉDi, Debra Hausladen, Dahai Qi, Inès Achouri, Nicolas Quaegebeur, Max Hofheinz, David Rancourt, Karina Lebel, Marc-André Tétrault, Abderraouf Boucherif, François Grondin et Dominique Derome. Absents sur la photo : Marc-Antoine Lauzon, Bruna Rego de Vasconcelos, Mélanie Trudel, William Wilson, Marie-Amélie Boucher, Maude-Josée Blondin, Audrey Corbeil Therrien, François Ferland et Alexandre Girard.
Dans l'ordre habituel : Patrik Doucet, doyen de la Faculté de génie, Minh Cao Ta, Nathalie Roy, vice-doyenne adjointe à l'ÉDi, Debra Hausladen, Dahai Qi, Inès Achouri, Nicolas Quaegebeur, Max Hofheinz, David Rancourt, Karina Lebel, Marc-André Tétrault, Abderraouf Boucherif, François Grondin et Dominique Derome.

Absents sur la photo : Marc-Antoine Lauzon, Bruna Rego de Vasconcelos, Mélanie Trudel, William Wilson, Marie-Amélie Boucher, Maude-Josée Blondin, Audrey Corbeil Therrien, François Ferland et Alexandre Girard.
Photo : Michel Caron - UdeS

Depuis septembre 2015, donc depuis moins de 5 ans, la Faculté de génie a procédé à 21 nouvelles embauches professorales, passant ainsi de 87 à 108 professeurs, soit une augmentation de l’ordre de 24 %. On compte maintenant 93 professeurs (augmentation de 15 %) et 15 professeures (augmentation de 150 % !).

Diversité dans la culture, le domaine de recherche et l’alma mater

En favorisant la diversité, nous développons une meilleure compréhension du monde que nous travaillons à toujours mieux servir. Les expertises variées de ces nouveaux professeurs et professeures en génie apportent un vent de nouveauté à la Faculté : rehaussement de la qualité sonore au sein d'un environnement bruité, création de nouveaux carburants verts, études des contaminants qui menacent la qualité des eaux souterraines, aviation électrique, durabilité de l'enveloppe du bâtiment. Et des dizaines d’autres domaines de prédilection qui viendront enrichir l’amalgame de connaissances facultaires.

MIT, Harvard University, Georgia Institute of Technology, Université Claude Bernard Lyon 1, Stanford University, Université Concordia, École polytechnique fédérale de Lausanne ne sont que quelques exemples d’universités de renom qui ont accueilli en leurs murs ces experts. Certains étaient même déjà professeurs et arrivent donc avec une expérience en enseignement : on pense entre autres aux Pre Marie-Amélie Boucher, Pre Dominique Derome et Pr Minh Cao Ta. La Faculté est extrêmement fière de pouvoir maintenant compter sur leur présence ici et leur expertise pour faire avancer la recherche toujours au diapason des besoins sociétaux.

Ouverture à de nouvelles perspectives grâce à la diversité

L’Université de Sherbrooke mise sur l’ÉDI, car elle croit réellement que la pluralité des points de vue et des expériences enrichit les discussions et amène des résultats novateurs et originaux. Elle se positionne ainsi comme un leader en enseignement, en recherche et en transfert de connaissances. En effet, œuvrer dans un tel milieu équitable constitue un terrain fertile pour une recherche et un enseignement de haut niveau.

« L’Université de Sherbrooke contribue par sa mission directement au mieux-être de la société et, pour ce faire, se fait un point d’honneur d’intégrer dans son milieu des personnes d’origines et de cultures différentes. C’est de cette façon que l’on réussira à encore mieux répondre aux préoccupations de tous les individus qui composent la collectivité dans laquelle on vit. Nos campus regorgent d’exemples où on a osé sortir des sentiers battus, et c’est en grande partie grâce à la diversité qu’on y retrouve que l’on réussit à avancer aussi audacieusement. Du côté de la Faculté de génie, le plus grand pas à faire en termes de diversité reste encore d’accroître la représentativité féminine au sein du corps professoral », affirme la professeure Nathalie Roy, vice-doyenne adjointe à l’ÉDI.

Plus grand défi de la Faculté de génie

Dans le cadre de son plan d’action stratégique lié à l’ÉDI, l’une des priorités identifiées par l’Université de Sherbrooke consiste à atteindre une cible de 20 % de professeures en génie et sciences d’ici 2022. Cible ambitieuse pour la Faculté de génie. Au 30 avril 2019, la représentativité féminine dans le corps professoral était de 8 %. Diverses actions ont permis d’atteindre un taux de nouvelles embauches de 43 % de femmes entre 2015 et 2019 (9 femmes sur 21 postes), atteignant ainsi un pourcentage de 14 % de femmes en date d’aujourd’hui. Toutefois, pour atteindre la cible de 20 % en 2022, des actions audacieuses doivent être déployées. Plusieurs sont d’ailleurs en cours de réalisation : la Faculté a nommé en septembre 2018 une vice-doyenne adjointe à l’ÉDI, la Pre Nathalie Roy, et a lancé en novembre 2019 le Grand Concours de bourses postdoctorales Claire-Deschênes.

Concours de bourses postdoctorales : plus de 100 candidatures reçues!

Les aspirantes au doctorat et jeunes docteures avaient jusqu’au 29 février, fin de la phase 1, pour envoyer leur candidature au Grand concours de bourses postdoctorales Claire-Deschênes. Les récipiendaires des huit bourses postdoctorales qui auront complété leur formation seront par la suite attendues avec un poste de professeure au sein de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke. Le premier tour est actuellement terminé, et plus de 100 candidatures ont été reçues! Ces candidatures proviennent de 25 pays différents de l’Amérique du Nord et du Sud, de l’Europe, de l’Afrique, de l’Asie et de l’Océanie.

En effet, les huit bourses seront attribuées en deux tours de quatre bourses. Une fois les quatre bourses initiales attribuées, les domaines des quatre bourses restantes seront rendus publics. Pour le deuxième tour de sélection, les candidatures dans les quatre domaines restants seront acceptées jusqu'au 13 septembre 2020.

Le Concours a été nommé en hommage à Claire Deschênes, à qui l’Université de Sherbrooke a décerné un doctorat honorifique en génie le 21 septembre 2019.