L'équité, la diversité, l'inclusion et les groupes désignés

La compréhension des concepts d'équité, de diversité, d'inclusion et de groupes désignés est essentielle.  Qui plus est, ces concepts fondamentaux sont devenus des priorités de notre communauté de recherche de par les nombreux avantages qui en découlent. Les sections suivantes, vous le témoigneront.

Définitions

Voici les définitions qui serviront à dresser les base de nos actions en matière d'équité, de diversité et d'inclusion. Certaines de ces définitions proviennent d'organismes gouvernementaux. En appui à ces valeurs institutionnelles, l'UdeS utilisera une terminologie particulière où certains des termes présentés ne seront pas utilisés tels ceux faisant référence à la race et au statut d'indien.

Équité : Approche visant à traiter chaque individu, chaque groupe de façon juste, en tenant compte de leurs caractéristiques particulières afin de les placer sur un plan d’égalité. Elle s’oppose à l’uniformité dans l’application systématique d’une norme sans tenir compte des différences et de la diversité de la société. Elle vise à s’assurer que tous obtiennent les mêmes résultats et ait droit aux mêmes avantages (égalité des chances.)

Diversité : Terme souvent utilisé pour parler des différences, ou des similarités, entre les individus. Ces différences sont reflétées par le sexe, la race, le physique, la religion et les croyances, les valeurs, l'âge, l'éducation, la langue, etc. Par conséquent, la diversité comprend les opinions, les idées, les traits de personnalité, les expériences professionnelles et de vie, les compétences et les connaissances diverses des individus. La diversité se base sur la variété de profil et la variété d'expériences enrichissantes.

Inclusion : Une action visant à mettre en place un environnement respectueux de la diversité qui intègre pleinement tous les membres de sa communauté, qui les accompagne et leur offre des mesures de soutien pour favoriser leur bien-être et leur accomplissement. C’est un engagement soutenu visant l’accueil, l’intégration, l’accompagnement et le cheminement

Groupes désignés (en matière d'équité) : Groupes pour lesquels des mesures de redressement temporaires seront mises en place pour assurer une meilleure représentativité. Les personnes faisant partie de ces groupes sont : les femmes, les autochtones, les personnes handicapées, les minorités visibles ainsi que les minorités ethniques. (*Dans le cadre du Programme des Chaires de recherche du Canada, les minorités ethniques ne font pas partie d'un groupe désigné.) Ces groupes désignés sont des groupes marginalisés qui font face à des obstacles systémiques en emploi. Aussi, une même personne peut faire partie de plus d'un groupe, ce que l'on appelle l'intersectionnalité. Cette situation peut lui occasionner de plus grands obstacles.

Femme : Personne qui s’identifie comme femme.

Autochtone : "Personne faisant partie du groupe des Indiens de l'Amérique du Nord ou des Premières nations, ou un Métis ou Inuit. Les termes « Indiens de l'Amérique du Nord » et « Premières nations » signifient les Indiens inscrits, les Indiens non-inscrits et les Indiens couverts par traités." (Référence)

Personne handicapée : "Une personne handicapée est une personne qui a une déficience durable ou récurrente soit de sa capacité physique, mentale ou sensorielle, soit d'ordre psychiatrique ou en matière d'apprentissage et qui

*considère qu'elle a des aptitudes réduites pour exercer un emploi;

*considère qu'elle a des aptitudes réduites pour exercer un emploi;

*pense qu'elle risque d'être classée dans cette catégorie par son employeur ou d'éventuels employeurs en raison d'une telle déficience.

*La présente définition vise également les personnes dont les limitations fonctionnelles liées à leur déficience font l'objet de mesures d'adaptation pour leur emploi ou dans leur lieu de travail. Les handicaps comprennent : coordination ou dextérité (difficulté à se servir de ses mains ou ses bras, par exemple pour saisir ou utiliser une agrafeuse ou pour travailler au clavier), mobilité (difficulté à se déplacer d'un local à l'autre, à monter ou à descendre les escaliers, etc.), cécité ou malvoyance (incapacité ou difficulté à voir), surdité ou malentendance (incapacité ou difficulté à entendre), élocution (incapacité à parler ou difficulté à parler et à se faire comprendre), autre handicap (difficulté d'apprentissage ou de développement et tout autre type de handicap)." (Référence)

Minorité visible :"Un membre de minorité visible au Canada est une personne (autre qu'un Autochtone défini ci-dessus) qui n'est pas de race ou de couleur blanche, peu importe son lieu de naissance, et qui appartient à l'un des groupes suivants : Noir, Chinois, Philippin, Japonais, Coréen, Asiatique du Sud ou Indien de l'Est (Indien de l'Inde, Bangladais, Pakistanais, Indien de l'Est «originaire de la Guyane, de la Trinité, de l'Afrique orientale, etc.), Asiatique du Sud-Est (Birman, Cambodgien, Laotien, Thaïlandais, Vietnamien, etc.), Asiatique de l'Ouest non blanc, Nord-Africain non blanc ou Arabe (Égyptien, Libyen, Libanais, etc.), Latino-Américain non blanc (Amérindiens de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud, etc.), personnes d'origine mixte (dont l'un des parents provient de l'un des groupes ci-dessus), autre minorité visible." (Référence)

Minorité ethnique* : "personnes autres que les Autochtones et les personnes d'une minorité visible, dont la langue maternelle n'est ni le français, ni l'anglais." (Référence)

Pourquoi la diversité, l'équité et l'inclusion sont une priorité ?

Notre société et notre planète vivent de changements majeurs actuellement tels que :

  • Des changements économiques (mondialisation des marchés) :

    • Il y a une "augmentation des contacts entre personnes de cultures différentes, l'ouverture de nouveaux marchés et l'accès à de nouvelles clientèles." (Référence)  "Avec la mondialisation des marchés et de l’économie, la libre circulation des capitaux et des personnes a été facilitée. Les entreprises et organisations étant de plus en plus présentes au plan transnational et les marchés se développant de plus en plus à l’étranger dans les marchés dits non-traditionnels (Asie, Amérique latine, Europe de l’Est), elles doivent donc réunir en leur sein des compétences différentes qui reflètent la diversité ethnoculturelle." (Référence)

  • Des changements démographiques (incluant déplacement de population) et son effet sur la population active :

    • Selon certaines recherches : "Le Visage de la population active et de la clientèle a changé de façon considérable au cours des 25 dernières années." (Référence) "Aucun des pays industrialisés n'a un taux de fécondité qui lui permet de remplacer les membres du groupe culturel majoritaire; la main d’œuvre proviendra donc de l'immigration ou des membres de groupes qui sont présentement sous-représentés." (Référence) De plus en plus, les cultures et les personnes d’origines diverses se côtoieront tous les jours.

  • Des changements sociaux (nouvelles valeurs) :

    • De plus en plus, la perception de la notion de la différence évolue. "De plus, notre façon de plus en plus individualiste de nous définir et de nous comporter, pourraient aussi avoir un rôle important à jouer dans cette métamorphose de l'approche à la différence." (Référence) Les valeurs sociales et personnelles sont plus présentes et mettent l’emphase sur la personne.

  • Des changements technologiques et des communications :

    • "Les progrès technologiques, notamment en communication, font en sorte de rapprocher des gens qui jusqu'alors étaient séparés les uns des autres. Virtuellement, la planète a diminué de beaucoup en taille alors que les communications entre les différentes nations sont maintenant faciles et accessibles, notamment dans le monde des affaires. En effet, l'avancement technologique mène souvent à des opportunités d'affaires internationales (Arredondo, 1996)." (Référence)

La diversité est en trame de fonds de tous les changements présentés ci-haut et elle influence nos actions futures.

Notre communauté de recherche universitaire souhaite être le reflet de cette réalité.

Les avantages de l'équité, la diversité et l'inclusion

Avoir des employés issus de divers horizons, avec différents backgrounds et différentes habiletés peuvent apporter une richesse de perspectives différentes.

  • La mixité des équipes et la diversité des points de vue mise au service d’un objectif commun:

    • stimule l’innovation, la créativité et la croissance;
    • améliore les processus décisionnels;
    • facilite la résolution de problèmes;
    • offre un meilleur rendement financier.

Un milieu de travail misant sur l’EDI :

    • favorise l’émergence de nouvelles questions de recherche;
    • réfère à des préoccupations plus représentative de la société;
    • détient une plus grande facilité à attirer, satisfaire et maintenir en poste des employés considérant les changements importants que nous vivons comme société;
    • accroit la capacité à interagir et brise les stéréotypes;
    • procure une diversité de modèles aux étudiants, favorise une justice sociale et incite davantage les étudiants à considérer les cycles supérieurs;
    • favorise l'attractivité et la rétention d'étudiantes et d'étudiants engagés qui seront formés à devenir des citoyennes et citoyens qui changent le monde;
    • mets au points des nouveaux produits, services basés sur une meilleure approche de la réalité / Crée du même coup de nouveaux marchés, nouvelles plateformes de collaboration;
    • gère le changement avec plus d’efficacité;
    • élargi et renforce l’engagement au sein de la collectivité;
    • forme des employés ambassadeurs qui feront une meilleure promotion des valeurs organisationnelles;
    • augmente sa productivité.