Deux projets de l’Université de Sherbrooke couronnés au gala Forces Avenir 2019

Les finalistes du gala Forces Avenir 2019.
Les finalistes du gala Forces Avenir 2019.
Photo : Fournie

Les finalistes de l’Université de Sherbrooke ont vécu une soirée exceptionnelle hier au gala Forces Avenir, puisque deux d’entre eux ont été couronnés dans leur catégorie respective. Les projets Le Neuro-Show et Conférence Femmes en physique Canada 2018 sont repartis du Théâtre Capitole de Québec avec des bourses de 4 000 $ et des trophées AVENIR.

À titre de finalistes, les membres du comité organisateur du Concours Createk – Famille J.R. André Bombardier de même que Justin Brûlotte, étudiant en génie informatique, ont obtenu des bourses de 2 000 $. La délégation de l’UdeS a ainsi amassé un total de 12 000 $ au cours de la soirée.

Des projets novateurs aux retombées exceptionnelles

Mme Camille Proulx, présidente chez Réseau COOPSCO / Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaire, en compagnie de Jérôme Côté, Marie-Pierre Cyr, Camille Simard et  Marc-André Dansereau, membres du projet Le Neuro-Show, lauréat du trophée AVENIR dans la catégorie Société, communication et éducation.
Mme Camille Proulx, présidente chez Réseau COOPSCO / Fédération québécoise des coopératives en milieu scolaire, en compagnie de Jérôme Côté, Marie-Pierre Cyr, Camille Simard et  Marc-André Dansereau, membres du projet Le Neuro-Show, lauréat du trophée AVENIR dans la catégorie Société, communication et éducation.
Photo : Fournie

Le Neuro-Show, cette création originale imaginée et produite par des étudiantes et des étudiants de la Faculté de médecine et des sciences de la santé, a été nommé lauréat dans la catégorie Société, communication et éducation. Visant à vulgariser les neurosciences et destiné au grand public, le spectacle alliant conte et sciences a été présenté au Théâtre Granada en décembre 2018 et s’est avéré être un véritable succès avec ses 500 billets vendus. Grâce à la collaboration d’une dizaine de chercheurs, le spectacle s’est clôturé par une période d’échange avec le public. Forts de leur succès, les membres en sont déjà à préparer un nouveau projet de vulgarisation en passant par les arts de la scène.

M. Bernard Labelle, vice-président principal, Ressources humaines mondiales et Institut de leadership chez CGI, Maude Lizaire, Sophie Rochette et Marie-Eve Boulanger, membres du projet Conférence Femmes en Physique Canada 2018, lauréat du trophée AVENIR dans la catégorie Sciences et applications technologiques.
M. Bernard Labelle, vice-président principal, Ressources humaines mondiales et Institut de leadership chez CGI, Maude Lizaire, Sophie Rochette et Marie-Eve Boulanger, membres du projet Conférence Femmes en Physique Canada 2018, lauréat du trophée AVENIR dans la catégorie Sciences et applications technologiques.
Photo : Fournie

Dans la catégorie Sciences et applications technologiques, ce sont trois étudiantes en physique qui ont été récompensées pour l’organisation de la Conférence Femmes en physique Canada 2018 tenue pour la première fois au Québec. Cette rencontre a rassemblé à l’Université de Sherbrooke plus de 150 personnes qui ont assisté à des communications de pointe en physique. En plus de relancer les discussions sur l’équité, l’inclusion et la sous-représentation des femmes dans certains domaines en sciences, la tenue de cet événement a contribué à la mise sur pied du comité Diversité au Département de physique de l’UdeS.

Des finalistes de qualité

Les membres du projet Concours Createk - J.R. André Bombardier, Valérie Grandbois, Patrick Dubois et Nicolas Brissette, finalistes dans la catégorie Société, communication et éducation.
Les membres du projet Concours Createk - J.R. André Bombardier, Valérie Grandbois, Patrick Dubois et Nicolas Brissette, finalistes dans la catégorie Société, communication et éducation.
Photo : Fournie

Le Concours Createk – Famille J.R. André Bombardier était aussi finaliste dans la catégorie Société, communication et éducation. Depuis 2016, ce concours vise à valoriser les technologies à tous les cycles d’études de l’UdeS et à donner une impulsion aux projets étudiants d’entrepreneuriat technologique. Les membres participant aux projets bénéficient d’un encadrement personnalisé et diversifié pendant toute une année et d’un accès privilégié au Fab Lab de Createk. Lors de la finale en 2018, pas moins de 50 000 $ ont été remis.

L'étudiant en génie Justin Brûlotte, finaliste dans la catégorie Personnalité 1er cycle.
L'étudiant en génie Justin Brûlotte, finaliste dans la catégorie Personnalité 1er cycle.
Photo : Fournie

Du côté individuel, Justin Brûlotte convoitait l’un des trois prix de la catégorie Personnalité 1er cycle. Étudiant à la Faculté de génie, il s’est engagé auprès de VAMUdeS et a contribué à l’organisation de l’Oktoberfest. Depuis deux ans, il est coresponsable du groupe technique UdeS First qui offre du mentorat en robotique dans les classes du primaire. Il est aussi le développeur Web d’une application qui favorise l’échange entre les élèves du primaire et les aînés dans le cadre du groupe Enactus UdeS. Ayant à composer avec des troubles de dyslexie et de dysorthographie, Justin est un modèle de persévérance scolaire.

Forces Avenir a distribué 114 000 $ en bourses au cours de la soirée animée par Stéphan Bureau. Forces Avenir est un concours interuniversitaire qui récompense l’engagement bénévole des étudiantes et étudiants depuis 1999.