Collaboration UdeS et Université Gustave Eiffel

Contribuer au développement des connaissances sur les grands enjeux de la ville du futur

Sense-city est un équipement remarquable de l'Université Gustave Eiffel, géré par le LISIS/COSYS.
Sense-city est un équipement remarquable de l'Université Gustave Eiffel, géré par le LISIS/COSYS.
Photo : © Université Gustave Eiffel

L'Université de Sherbrooke et l'Université Gustave Eiffel s’associent pour développer une collaboration institutionnelle autour des nombreux enjeux de la ville du futur et organiser une série de rencontres de travail conjointes. En mettant à profit leur caractère pluridisciplinaire, les partenaires mettront l'accent sur les thèmes de l'environnement et la mobilité durable.

La collaboration se concrétisera par la mise en relation d’acteurs scientifiques de chaque établissement dans des rencontres de travail parallèles intégrées dans des événements annuels où seront traités les principaux thèmes. Dans un premier temps, des rencontres auront lieu sur l’environnement et la mobilité durable, avec un volet concret sur les véhicules intelligents. En parallèle, des rencontres auront lieu notamment sur les thèmes de la géomatique et les méthodes d’enseignement en génie. Pour la seconde année, les thèmes de l’économie et l’innovation, la transformation numérique, et l’égalité femmes-hommes seront ajoutés à l’agenda des rencontres. Dans tous les cas, des représentants scientifiques, administratifs et des directions de chaque partenaire seront présents dans des rencontres afin de développer des collaborations tant sur le plan académique, administratifs, que recherche, en assurant une intégration complète avec les priorités stratégiques de chacun.

Le projet est novateur par l’envergure des sujets qui seront abordés et l’ampleur des retombées possibles. Il est rare de voir en un seul événement autant de sujets abordés, où chaque thème pourra trouver des retombées concrètes par la mise en place de projet de recherche ou de collaboration académiques, incluant l’émergence de nouveaux programmes de formation répondants aux besoins du futur

Pascale Lafrance, directrice générale d'USherbrooke International et vice-rectrice associée aux relations internationales de l'Université de Sherbrooke

Le projet aura pour retombées concrètes la création de projets de recherche collaboratifs, la conception de projets de cotutelles, la conception de programme conjoint de formation en présentiel et en incluant un volet à distance, le partage de connaissances et de bonnes pratiques et ce, tant sur le plan scientifique, pédagogique, qu’administratif. Ultimement, la mise en place de cette collaboration institutionnelle permettra de générer de nouvelles connaissances et d’améliorer la formation des étudiants sur les thèmes qui seront abordés.

Cette collaboration s'inscrit dans le cadre de la 68e programmation de la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ) et de la 11e programmation du Fonds franco-québécois de coopération décentralisée (FFQCD), qui sont toutes deux financées et mises en œuvre de façon conjointe par les gouvernements du Québec et de la République française.

À propos de l’Université Gustave Eiffel

Pluridisciplinaire et nationale, l’Université Gustave Eiffel a pour particularité d’être le premier établissement français rassemblant une université (UPEM), un institut de recherche (IFSTTAR), une école d’architecture (Éav&t) et trois écoles d’ingénieurs (EIVP, ENSG et ESIEE Paris). L’Université Gustave Eiffel œuvre dans de nombreux domaines de recherche. En particulier, elle représente un quart de la recherche française sur les villes de demain et regroupe des compétences pluridisciplinaires pour conduire des recherches de qualité au service de la société, proposer des formations adaptées au monde socio-économique et accompagner les politiques publiques. Avec plusieurs implantations sur le territoire national, l’Université Gustave Eiffel dispose de plusieurs campus et compte environ 17 000 étudiants.