Célébration de la recherche et des études supérieures

Raconter la science au grand public par la vulgarisation étudiante

De la kinésophobie à l’attirance envers la poésie québécoise, en passant par la prévention de l’Alzheimer avec l’alimentation, les sujets des personnes gagnantes du Concours de vulgarisation scientifique de l’UdeS permettent pour une 3e année de présenter les multiples travaux de recherche réalisés sur ses campus.

Encore cette année, des membres de la communauté de recherche ont relevé le défi! Ils ont su user de leurs connaissances et les rendre accessibles au grand public, grâce à leur plume exceptionnelle.

C’est avec fierté que l’Université annonce les lauréates et lauréats de l’édition 2020 du Concours, qui ont d’abord été sélectionnés par un jury interne, puis par un jury externe, composé entre autres de journalistes de Radio-Canada, de La Tribune et de L’actualité.

Les nouvelles des 12 finalistes ont particulièrement retenu l’attention des juges et se sont distinguées des autres candidatures par leurs attributs hors pair — originalité, qualité, rigueur scientifique, style et mise en forme.

Gagnantes et gagnants

Chaque personne lauréate remporte un prix en argent et verra son œuvre publiée dans l'édition papier du samedi de La Tribune et de La Voix de l’Est.

Médecine et sciences de la santé

  • René Maréchal, Faculté des sciences de l’activité physique, Des résultats de recherche contaminés par la peur
  • Pauline Navals, Faculté des sciences, Le cancer de la prostate gagne du terrain : aux armes!
  • Marjorie Rolland, Faculté des sciences, Un breuvage cétogène au service de la science
  • Philippe St-Martin, Faculté des sciences de l’activité physique, Crise économique et syndrome métabolique : quand se serrer la ceinture devient plus difficile

Lettres, sciences humaines et sociales

  • Geneviève Beaulieu, Faculté d’éducation, Délinquants associés aux gangs de rue : toute une personnalité!
  • Anne-Marie Ducharme, Faculté d’éducation, Victime d’exploitation sexuelle à l’adolescence, trauma à l’âge adulte?
  • Delphine Ducasse, Faculté de droit, Les États tricheurs : y a-t-il une police des dévaluations monétaires compétitives?
  • Élise Benamer, Faculté des lettres et sciences humaines, La poésie de la vraie vie, c’est ça qu’on veut?

Sciences naturelles et génie

  • Maxime Bilodeau, Faculté de génie, Quand les oreilles peuvent voir
  • Jade-Anaïs Généreux-Gamache, Faculté des sciences, Un concerto pour ovules
  • Gabriela Siles, Faculté de génie, Une technologie canadienne dans l’espace utilisée pour protéger le Nord
  • Émilie Lefol, Faculté des sciences, Quand l’ADN des caribous de la Gaspésie parle

Votre curiosité a été piquée? Étanchez votre soif du savoir en vous rendant sur le site Recherche de l’Université de Sherbrooke pour lire les nouvelles gagnantes, qui proposent des pistes de réflexion sur des problématiques et des besoins de la société. Leur diffusion débute dès demain, le 9 juin, et se poursuivra jusqu’à la fin novembre.

Concours de vulgarisation scientifique
Le concours consiste à écrire une courte nouvelle vulgarisée, d’un maximum de 600 mots, destinée au grand public. La vulgarisation doit porter sur un article publié ou accepté pour publication dans une revue scientifique avec comité de lecture au cours de la dernière année par des étudiantes, des étudiants, des professeures ou des professeurs de l’Université de Sherbrooke.


Célébration de la recherche et des études supérieures
Annuellement, la Célébration de la recherche et des études supérieures fait rayonner le talent immense qui s’épanouit à l’Université de Sherbrooke. Cette année, l’institution a choisi de célébrer ce talent, même à distance… Avec la crise de la COVID-19, la qualité de la recherche à l’UdeS gagne autant, sinon plus!, à être soulignée.
Dans le cadre de cette célébration, la direction reconnaît donc plusieurs réalisations extraordinaires des membres de la communauté UdeS. Elle remet aussi des prix institutionnels, notamment le Prix de la recherche et de la création, le Prix Tremplin en recherche et en création et le Prix de la meilleure thèse de doctorat.