Nouveau Fonds d’appui à l’engagement étudiant (FAEE)

Valoriser l’engagement étudiant dans le parcours universitaire

L'engagement étudiant permet de développer des compétences professionnelles et personnelles pendant le parcours universitaire.
L'engagement étudiant permet de développer des compétences professionnelles et personnelles pendant le parcours universitaire.
Photo : UdeS

Développer des projets de coopération à l’international, organiser des colloques liés à son domaine d’études, mettre sur pied des initiatives pour favoriser l’équilibre et le bien-être… nombreux sont les exemples témoignant de la vitalité de l’engagement étudiant sur nos campus. Parce qu’elle reconnaît la valeur formatrice de tels projets bénévoles dans le développement personnel et professionnel de sa communauté étudiante, l’Université de Sherbrooke lance un nouveau fonds visant à soutenir l’engagement étudiant.

Un soutien financier peut être accordé pour la participation ou l'organisation à des rencontres interuniversitaires, concours ou compétitions. Sur la photo, une délégation de la Faculté de génie participait à la Compétition québécoise d'ingénierie, qui s'est tenue à Rouyn-Noranda en janvier 2019.
Un soutien financier peut être accordé pour la participation ou l'organisation à des rencontres interuniversitaires, concours ou compétitions. Sur la photo, une délégation de la Faculté de génie participait à la Compétition québécoise d'ingénierie, qui s'est tenue à Rouyn-Noranda en janvier 2019.
Photo : Fournie

« Nos étudiantes et étudiants se développent sur le plan académique par l’acquisition de connaissances et le développement de compétences menant à un diplôme, mais l’engagement leur permet de se développer aussi en tant que personne. C’est une valeur importante que nous reconnaissons à l’UdeS, et on souhaite que leur milieu d’études puisse aussi leur permettre de s’accomplir à ce niveau », explique la Pre Jocelyne Faucher, vice-rectrice à la vie étudiante.

Destiné aux étudiantes et étudiants des trois cycles d’études, le Fonds d’appui à l’engagement étudiant (FAEE), qui permet l’obtention de financement pour différents projets et activités, cible trois objectifs principaux.

La participation à des événements internationaux comme des conférences figure parmi les projets pouvant être soutenus par le FAEE. Deux étudiantes à la maîtrise en environnement ont participé en décembre 2018 à la 24e Conférence des Parties (COP24), qui s'est tenue en Pologne.
La participation à des événements internationaux comme des conférences figure parmi les projets pouvant être soutenus par le FAEE. Deux étudiantes à la maîtrise en environnement ont participé en décembre 2018 à la 24e Conférence des Parties (COP24), qui s'est tenue en Pologne.
Photo : Michel Caron - UdeS

D’abord, il vise à soutenir l’engagement de la communauté étudiante dans des activités culturelles, scientifiques et sportives. L’engagement étudiant dans des projets et activités favorisant l’amélioration de la vie de campus et la santé organisationnelle est aussi appuyé par ce programme. Enfin, la participation d’un plus grand nombre d’étudiantes et d’étudiants à ce type d’activités est souhaitée, avec l’instauration du FAEE.

Un soutien pour un plus grand nombre

« Avec ce nouveau fonds, on souhaite offrir un plus grand soutien pour un plus grand nombre d’étudiantes et étudiants. Il y en a pour tous les goûts, les projets qui peuvent être soumis couvrent plusieurs domaines », mentionne Pierre Delaunais, des Services à la vie étudiante, chargé de la coordination des demandes de financement.

La participation à des compétitions sportives et l'organisation d'événements relatifs aux sports peuvent faire l'objet d'un financement du FAEE.
La participation à des compétitions sportives et l'organisation d'événements relatifs aux sports peuvent faire l'objet d'un financement du FAEE.
Photo : Michel Caron - UdeS

Participation à des compétitions interuniversitaires ou à des clubs sportifs, inscription à des concours culturels ou scientifiques, conception de projets de construction de prototypes, engagement dans les associations étudiantes ou le milieu communautaire, stages humanitaires à l’international… les initiatives pouvant être soutenues par le FAEE s’inscrivent dans une multitude de catégories, et concernent autant les étudiantes et étudiants du 1er cycle que des cycles supérieurs. Elles peuvent à la fois être individuelles ou regrouper plusieurs personnes.

Répondre aux besoins des étudiantes et étudiants

La construction d'appareils et de prototypes, comme le projet Cigogne en génie mécanique, peuvent s'inscrire dans les objectifs du FAEE.
La construction d'appareils et de prototypes, comme le projet Cigogne en génie mécanique, peuvent s'inscrire dans les objectifs du FAEE.
Photo : UdeS

C’est un comité mixte institutionnel, composé à parts égales de membres du personnel et de membres étudiants, provenant de la Fédération étudiante de l’UdeS (FEUS) et du Regroupement des étudiantes et des étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l’UdeS (REMDUS), qui assure la gestion du programme. Cette constitution paritaire permet de refléter les besoins et les priorités de la communauté étudiante en termes d’appui à l’engagement étudiant.

Nos étudiantes et étudiants nous ont grandement influencés pour l’élaboration du FAEE, mentionne la Pre Faucher. Ce fonds-là, il est pour eux. On veut leur permettre d’être fiers de ce qu’ils font.

Des projets de stage ou mission internationale, humanitaire et communautaire, comme celui du Groupe de collaboration internationale de l’Université de Sherbrooke (GCIUS) au Ghana, peuvent recevoir un financement du FAEE.
Des projets de stage ou mission internationale, humanitaire et communautaire, comme celui du Groupe de collaboration internationale de l’Université de Sherbrooke (GCIUS) au Ghana, peuvent recevoir un financement du FAEE.
Photo : Fournie

William Leclerc-Bellavance, étudiant à la maîtrise en administration et directeur général du REMDUS, partage la coprésidence de ce comité, avec la direction des Services à la vie étudiante :

C’est une structure intéressante, puisque ce fonds a été pensé avec la communauté étudiante. On a travaillé les critères et la répartition ensemble. On voit bien l'importance pour la direction universitaire que les étudiantes et étudiants, qui contribuent à ce fonds, y soient bien représentés.

Pour soumettre des projets et activités

Depuis plus de 25 ans, une délégation de l'École de politique appliquée participe à la simulation des travaux de l’ONU, à New York. Des fonds peuvent être octroyés pour des activités de ce type. 
Depuis plus de 25 ans, une délégation de l'École de politique appliquée participe à la simulation des travaux de l’ONU, à New York. Des fonds peuvent être octroyés pour des activités de ce type. 
Photo : Fournie

Les activités ou projets qui se qualifient, dont le financement doit en outre être assuré par d’autres revenus, doivent être présentés au moins un mois avant leur début ou leur tenue, par l’entremise d’un formulaire électronique accompagné d’une lettre d’appui d’une faculté, d’un centre universitaire ou d’un service. Les activités et projets suivants peuvent être admissibles :

Engagement auprès d’une association ou d’un regroupement étudiants reconnu

L’implication au sein d’un comité exécutif de certaines associations étudiantes ou regroupements étudiants reconnus, de même que la participation aux instances institutionnelles tels les assemblées universitaires ou différents conseils de l’UdeS, est ici recherchée.

Participation à une activité de formation en lien avec le domaine d’études

La participation à des congrès, colloques, conférences, séminaires, symposium, formations, forums, concours, visites terrain liée au domaine d’études est ici considérée.

Participation à un stage ou mission internationale, humanitaire ou communautaire

La participation à de telles activités relatives au développement personnel ou professionnel est ici encouragée.

Construction d’appareils et de prototypes

Ces projets de conception, qui peuvent être présentés dans le cadre d’activités d’envergure provinciale, nationale ou internationale sont ici recherchés.

Organisation d’une rencontre interuniversitaire, compétition ou concours

L’organisation en groupe de tels événements ou la participation collective à ceux-ci, comme des jeux facultaires ou des compétitions interuniversitaires, s’inscrivent dans cette catégorie.

Organisation d’un événement culturel, sportif, de formation ou de réseautage

L’organisation de tels événements liés au domaine d’études, tels les colloques, les compétitions sportives, les activités professionnalisantes ou concernant les arts et la culture, est couverte dans cette catégorie.

Organisation de projets ou activités structurantes d’envergure

Cette catégorie couvre les projets ou activités de grande envergure s’adressant à toute la communauté universitaire en lien avec le plan stratégique, la promotion de la santé organisationnelle ou le développement communautaire ou culturel.

Projets ou activités non admissibles

  • Les projets ou activités financés par d’autres programmes institutionnels ou ministériels.
  • Les projets ou activités qui font l’objet d’une convention de partenariat avec une entreprise ou un organisme.
  • Les projets ou activités en dissonance avec les valeurs, les politiques, les règlements et/ou les directives de l’Université.
  • Les bals de finissants, les campagnes de financement/collecte de fonds, les activités de type « partys », les activités d'intégrations. 
  • Les dépenses relatives à l'achat d'alcool et de nourriture.
  • Les dépenses relatives à un cours ou à un stage régulier.