Jusqu’au 15 janvier 2019

Concours de vulgarisation scientifique 2019 : soumettez votre nouvelle!

Les gagnantes et gagnants du concours de vulgarisation scientifique 2018
Les gagnantes et gagnants du concours de vulgarisation scientifique 2018
Photo : Michel Caron - UdeS

Rédiger une nouvelle vulgarisée sur un article publié dans une revue scientifique… Pourquoi pas? Cette année encore, l’Université de Sherbrooke lance le Concours de vulgarisation scientifique dans le but de stimuler des vocations en vulgarisation scientifique et d’augmenter le rayonnement des travaux de recherche qui s’effectuent à l’UdeS, que leur nature soit fondamentale ou appliquée.

Le concours consiste à écrire une nouvelle vulgarisée, dans un maximum de 600 mots. Elle doit être destinée au grand public et porter sur un article publié dans une revue scientifique avec comité de lecture au cours des douze derniers mois (depuis le 1er janvier 2018), ou sur le point de l’être, par des étudiantes, des étudiants, des professeures ou des professeurs de l’Université de Sherbrooke.

Seira Fortin-Suzuki, étudiant au doctorat en éducation, domaine de l’intervention éducative en activité physique et santé, est l'un des gagnants 2018. Il a rédigé sa nouvelle sur l'importance de l'encadrement du superviseur de stage
Seira Fortin-Suzuki, étudiant au doctorat en éducation, domaine de l’intervention éducative en activité physique et santé, est l'un des gagnants 2018. Il a rédigé sa nouvelle sur l'importance de l'encadrement du superviseur de stage
Photo : Michel Caron - UdeS

Les lauréates ou lauréats de chaque nouvelle retenue recevront un montant de 200 $ soit sous la forme d’une bourse (pour les étudiantes, étudiants et stagiaires postdoctoraux) ou d’un prix (pour les professionnelles et professionnels de recherche). D’autres prix de 400 $ et 300 $ sont également prévus pour celles et ceux qui se rendront aux étapes 2 et 3 des sélections.

L'une des gagnantes 2018, Anaïs Chauvin, doctorante et candidate au Ph. D. au département d'anatomie et de biologie cellulaire, a rédigé sa nouvelle sur les protéines alternatives
L'une des gagnantes 2018, Anaïs Chauvin, doctorante et candidate au Ph. D. au département d'anatomie et de biologie cellulaire, a rédigé sa nouvelle sur les protéines alternatives
Photo : Michel Caron - UdeS

Les personnes admissibles au concours sont les étudiantes et étudiants à la maîtrise ou au doctorat, de même que les stagiaires postdoctoraux inscrits à l’Université à la date de soumission. Les étudiantes et étudiants de premier cycle qui ont effectué un stage de recherche ou qui ont réalisé une expérience en recherche au cours de l’année précédant le concours (depuis le 1er janvier) avec un groupe de recherche de l’Université sont également admissibles. Les professionnelles et professionnels de recherche sont également invités à participer.

Vous avez jusqu’au 15 janvier pour soumettre votre nouvelle! Tous les détails sur les règlements et les modalités d’inscription se trouvent en lien complémentaire.