Soccer féminin

Le Vert & Or brise la longue série des Carabins

Gaëlle Duplessis-Lebel.
Gaëlle Duplessis-Lebel.

Photo : Yves Longpré/Vert & Or de l'UdeS

Le Vert & Or n’a peut-être pas gagné son affrontement face aux Carabins de l’Université de Montréal vendredi soir au Cepsum, mais il a tout de même mis fin à une spectaculaire séquence de la formation montréalaise longue de 21 matchs sans avoir accordé un but. Des filets de Gaëlle Duplessis-Lebel et Clémence Renaud ont en effet permis aux joueuses de l’UdeS de soutirer un honorable verdict nul de 2-2 aux championnes U Sports en titre.

Deux jours plus tard, à domicile face aux Martlets de l’Université McGill, les joueuses de Tony Perrier ont manqué de mordant dans un match crucial pour le classement du circuit universitaire provincial de soccer féminin et se sont malheureusement avouées vaincues par la marque de 3-0. Cette défaite les exclut mathématiquement d’une place en séries éliminatoires.

« Vendredi à Montréal, on a obtenu un excellent résultat contre une équipe impeccable en défensive depuis plus d’un an et dont la dernière défaite remonte à la saison dernière. Malgré les deux buts d’avance des Carabins, nos filles y ont cru jusqu'au bout et ont étés récompensées avec ce point qui est synonyme de victoire pour nous, face à un adversaire de ce niveau. C'est à l'image de notre saison et d’un groupe avec beaucoup de qualité, qui a dominé plusieurs matchs sans pour autant sortir avec les trois points de la victoire », estime Tony Perrier.

« Dimanche à la maison avec les Martlets comme adversaire, il faut avouer que ce fut une défaite logique contre des opposantes qui nous ont été supérieures. Nous avons été en retard sur le ballon tout le match. C’est dommage car l’exploit de l’avant-veille n’a pas servi à grand-chose, compte tenu de notre incapacité d’enchaîner de bonnes performances », ajoute l’entraîneur du Vert & Or.

Un dernier week-end d’activités pour cette saison extérieure attend le onze sherbrookois qui recevra d’abord les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières vendredi soir à 18 h, au terrain Concorde du campus principal de l’Université de Sherbrooke, avant de disputer la victoire aux Stingers de Concordia le 21 octobre en après-midi, à Montréal.