Bourse d’études supérieures du Canada Vanier

Un troisième bras

Catherine Véronneau vient tout juste de commencer son doctorat sous la direction des professeurs Jean-Sébastien Plante et Alexandre Girard, et déjà les astres s’alignent naturellement pour lui signifier qu’elle est à la bonne place. Récipiendaire d’une des prestigieuses bourses du Canada Vanier, elle sait où elle s’en va et fonce avec dynamisme et assurance dans le domaine de la robotique collaborative. Installée à l’Institut interdisciplinaire d’innovation technologique (3IT), elle travaille sur un projet de bras robotisés portatifs qui pourront venir en aide à l’humain dans diverses tâches liées par exemple à l’aéronautique, les loisirs ou le médical.

« Cette bourse est vraiment une belle tape dans le dos. C’est toujours agréable de voir nos efforts récompensés. Et mon projet est hyper-stimulant. J’adore passer d’un concept à la fabrication plus concrète puis au banc d’essai, mentionne Catherine. Surtout lorsque c’est appliqué vers l’aide à l’humain, vers un bénéfice direct pour l’humain. » Au-delà de l’excellence en recherche, les récipiendaires ont tous un autre élément en commun : un leadership positif et significatif. Ce qui tient particulièrement à cœur à Catherine, c’est la relève scientifique du côté des filles. « Je collabore régulièrement à diverses activités en lien avec la Chaire de recherche pour les femmes en sciences et génie. J’y crois et je m’investis en ce sens. »

Catherine fait aussi partie de CoRoM, programme de formation CRSNG-FONCER qui offre une spécialisation en robotique collaborative aux étudiantes et étudiants de la maîtrise et du doctorat.

Le programme de bourse d’études supérieures du Canada Vanier est destiné à des étudiantes et étudiants canadiens au doctorat, tous performants, engagés et leader dans leur domaine de recherche. Apparaître dans la liste est plus que prestigieux : les bourses s'élèvent à 50 000 $ par année pendant trois ans durant les études de doctorat.