Dès le 8 juillet aux Jardins réinventés de la Saint-François

Pop O3, une installation interactive, une expérience intergénérationnelle

Shanny Coté, Marie-France Faguy, Vicky Morin-Coulombe, Nancy Roy, Marie-Eve Yergeau et Yvan Brunet.
Shanny Coté, Marie-France Faguy, Vicky Morin-Coulombe, Nancy Roy, Marie-Eve Yergeau et Yvan Brunet.
Photo : Josianne Bolduc

Shanny Coté, Marie-France Faguy, Vicky Morin-Coulombe, Nancy Roy, Marie-Eve Yergeau et Yvan Brunet, tous inscrits en arts visuels à l'Université de Sherbrooke, ont réalisé l'œuvre éphémère Pop O3 pour l'édition 2018 des Jardins réinventés de la Saint-François, qui se tiendra du 8 juillet au 13 septembre à la Maison des arts et de la culture de Brompton.

« Cette installation interactive propose une expérience intergénérationnelle intégrant le plaisir, le partage et la méditation, où les visiteurs, petits et grands, pourront réaliser leur propre œuvre. Pop O3 fait autant référence au bac à sable des enfants qu’au jeu de sable utilisé en art-thérapie. Telle une chasse aux trésors, les visiteurs sont invités à fouiller, déplacer, tourner les différents éléments du bac pour raconter leur propre histoire. S’inspirant des formes du cubisme et de l'abstraction, les artistes ont voulu proposer une œuvre aux couleurs vives variant selon les moments et les points de vue, et ce, afin que les angles fusionnent et ne forment qu’une seule image », peut-on lire dans la fiche de présentation de l’œuvre.

L'installation a été réalisée dans le cadre du cours ART 222 – Pratique environnementale de l’in situ, sous la supervision de la chargée de cours Josianne Bolduc, coordonnatrice académique du certificat en arts visuels.

Les Jardins réinventés de la Saint-François

Cet événement est une manifestation artistique extérieure d’envergure au cours de laquelle des créateurs élaborent des installations éphémères qui s’intègrent à la nature. Les artistes sélectionnés réalisent, en partie en atelier et en partie sur le site, une installation non permanente s’inspirant du lieu, le parc de la Rive, et d’une thématique. De plus, des expositions se tiennent chaque année en parallèle, à l’intérieur de la Maison des arts et de la culture de Brompton, en lien avec cette même thématique.

Pour cette 11e édition, la thématique proposée, pop-up, invite à un éclatement de formes, de couleurs et d’échelles, de mondes imaginaires et ludiques, d’associations libres ou encore d’éléments surréalistes combinés où les installations transporteront le spectateur dans un autre univers. Les artistes ont été invités à penser à des œuvres surprenantes, mais aussi à des installations sous forme de jeu, favorisant les approches participatives, interactives ou encore immersives, mettant ainsi l’expérience du spectateur au cœur de la rencontre!